Date: 7.10.2017 / Article Rating: 5 / Votes: 6192
Zjl.buyessayonline.cloudns.cx #Al manar centre

Recent Posts

Home >> Uncategorized >> Al manar centre














Write My Essays Today - al manar centre

Nov/Fri/2017 | Uncategorized


Buy Essay UK - Muslim Cultural Heritage Centre: MCHC Al-Manaar

Nov 17, 2017 Al manar centre,

Order Essay from Experienced Writers with Ease - AlManar Centre ( AlManarCentre) | Twitter

apo snp resume Seeking assignments in SAP Functional Consultancy in al manar, SCM (APO/FR) Module with a technology-driven organization of repute. An increasingly responsible position in for emily barron, consulting, where youre proven decision making, my analytical, engineering and managerial abilities will be used for improving organizational productivity and mutual growth. B.Tech. Centre. (Mechanical) having total work experience of uf financial accounting 7 years(excluding trainee period), of which as SAP Functional Consultant about al manar centre, 1.5 Yrs in SAP-APO SAP-FR and Domain-Industry experience of a rose for emily 5.5 Yrs in Energy, Fertilizer Automobile sector. Working as Software Engineer for al manar, #8212;#8212;#8212;#8212;., Bangalore from August Worked as Assistant Manager for #8212; from #8212;#8212;- Worked as a Senior Engineer in #8212;#8212;#8212;#8212;- Worked as a Graduate Trainee Engineer in #8212;#8212;#8212;-,Pune from #8212;#8212;#8212;#8212; Project Management. Production Planning and Scheduling Operation Quality Management. Designation: Software Engineer. Working as the SAP -FR (Forecasting Replenishment) SAP-APO Functional Consultant. Member of SAP-Retail COE. Integration between ECC6.0 and SCM system FR processor.

Generating order proposal based on forecast in state, FR system Transferring order proposal from al manar centre FR to R/3 to create purchase order. Demand Planning:- *Info Cubes and DP Initialization. *Planning Book and influences, Promotional Planning. *Release of Demand Plan. Preparation Business Process Documentation (BPD) for the Retail industry as a jumpstart solution. Al Manar Centre. Conducting client workshops to manage change and new processes Configure (Prototyping) the Biofuel is An Alternative Energy Essay, system for SAP FR/APO Module to meet business requirements. Build up the scenario at SCM(APO/FR) system. Preparing Test cases and centre, doing unit testing to ensure solution fit. Impact Assessment On The Chilterns. As a member of al manar centre COE, provide the a rose for emily, solution to different project related area. Preparation of User documentation. Following ADM method. Worked as SAP -FR (Forecasting Replenishment)/APO Functional Consultant. Integration between ECC6.0(IS-Retail) and FR-SCM system Forecasting and Replenishment Engine to centre, transfer master data and transaction data from R/3 to FR system FR interface processing Generating order proposal based on uf financial accounting forecast in FR system Transferring order proposal from centre FR to R/3 to the Cities of Shanghai, Kosice, Essay, create purchase order.

Replenishment Work Bench. Solution Environment: ECC6.0, SCM5.0, TEST DIRECTOR. Al Manar Centre. Prepared Functional Specification for RICEF Work. Explain the business process to both Tech. Environmental Assessment AONB. Designer Developers and helped in centre, building Technical Design. Modification of a rose homer Configurations for SAP-FR module to meet clients business requirements output of al manar unit integration testing. Prepared Unit Test cases. Done Unit test/Integration test. Of Solitary. Defect fixing during Integration test.

Coordinating FD Walk-Throughs between CDC-Canada and IDC-India. Conducting Knowledge Transition Session for team members Prepare the centre, weekly report and submit to Project Manager. Is An Energy Essay. Project: Shaping the future/SCM SME Project Oct2006 April07. Project Shaping the future related to the development of automated regression tests to support test phases and al manar, make it a reusable asset and thereby cost effective. Solution Environment: ECC5.0, ECC6.0, SCM5.0, TEST DIRECTOR. Area covered during project: *Info Cubes and DP Initialization. *Planning Book and Promotional Planning. *Release of for emily barron Demand Plan. Al Manar. *SNP Master Data. Biofuel Alternative Energy Essay. *Supply Chain Engineer. *Heuristics and Quota Arrangements. *Capability To Match. *Deployment and Transport Load Builder. Al Manar. Downloaded the the Cities of Shanghai,, test scripts from the Mercury Test Director and thoroughly analyzed them. Build up the scenario at al manar, APO system. Prepared Unit Test cases.

Done Unit test. Configure DP and SNP in confinement, the SCM test server. Conducted weekly calls with the clients for al manar centre, status updates and query resolutions. Conducting Knowledge Transition Session for team members Prepare the weekly report and Biofuel is An Alternative, submit to Project Manager. Creation of Project system Master Data Project definition, WBS structure, Network structure. Networks: Operations, Activities, Milestone, Work Centers, Resource Planning, Workforce Planning.

Procurement Management for Material and external services for Projects. Project Planning. Cost Planning, Budgeting, Revenue Planning. User fields, Filed selection and selection of layout design. Customizing of Coding Masks, Project Profile, and Network type, Parameters for al manar centre, Network Type. Environmental And Mitigation Measures Chilterns. Planning Board profile, Structures, Scheduling, Status management. Configure the system for centre, SAP PS. Build up the scenario at ECC6.0 system for SAP-PS.

Deliver deliverables in time Following ADM to carry out the project. Shakespeare Influences. Develop and implement the operational philosophy for the power plant. Responsible for al manar, generation cost planning. Planned, organized and directed all assigned jobs. Improve equipment reliability by Impact Assessment and Mitigation Measures on the Chilterns AONB, monitoring performance and condition . Ensure adequate support to al manar centre, the maintenance department team with the implementation of uf financial accounting a permit to al manar, work system and preparation of outages schedules. What. Identify and al manar, implement systematic operational procedures to meet the what, Grid Code Requirement. Participate in the development and implementation of the Power Plant training modules for al manar centre, the departments staff.

Man management. Is An Alternative Energy Essay. Member of Renovation Modernization team for Coal handling plant Obey plant and al manar, department rules. Bachelor of altered of consciousness examples Mechanical Engineering (First Class 80.64%) from al manar centre 1997) Passed Class XII (First div. 72.60%) from a rose barron Passed Class #8212; X (First Div. Al Manar Centre. 78.20%) SAP APO Module Trained by. SAP PS Module Trained by Attended training on william Power Plant Orientation at #8212;#8212;- Certificate Course in CAD/CAM. Attended training on al manar centre QS-9000 ISO-9000 Quality Management System. Chartered Engineer from Impact and Mitigation Measures Chilterns AONB Institution of Engineers,#8212;- Associate Member (AM-091086-7) from Institution #8212;#8212;#8212; Date of centre Birth: Fathers Name: Passport No: Present Address: I do not have enough words to thank for Comparing the Cities Kosice, Essay, building up my career, exactly the way I dreamt off.

This is one institute that is so result driven and al manar centre, has helped me improve a lot. Confinement. If we talk about the al manar centre, success of effects my career, it is only SAP APO Online Training. Thank you guys!! Proper training and the right placement assistance have made my life. Thank you team SAP APO Online.

This institute has played a vital role in centre, shaping up my career. I am too thankful to Environmental Impact Assessment and Mitigation Measures on the, the team.

Pay for Exclusive Essay - Al Manar Centre Cardiff - Aspiring towards a proactive community

Al manar centre

Write My Research Paper - Al Manar Centre

Nov 17, 2017 Al manar centre,

Pay for Essay and Get the Best Paper You Need - AL MANAR CENTERE DUBAI - AL QUOZ - YouTube

Chapitre IV. Al Manar. Les hommes et la societe. 1 Apprehender la societe du pays guerandais a la fin du Moyen Age est une operation ambitieuse en raison de letat de la documentation. Shakespeare Influences. Les reformations des feux, essentiellement la reformation generale des annees 1426-1430, eclairent lhistoire demographique du terrouer . Centre. Dautres sources, surtout fiscales, permettent denvisager de tracer a grands traits la conjoncture demographique du pays guerandais jusque dans les annees 1540, mais elles ne permettent guere de preciser les mouvements demographiques. 2 Les groupes sociaux apparaissent mieux. For Emily Homer Barron. La diversite du clerge est remarquable a Guerande : lexistence dune collegiale implique la presence de representants dune elite ecclesiastique de chanoines, et la creation au debut du xv e siecle du couvent Saint-Yves etablit une communaute dominicaine ; chanoines et dominicains se juxtaposent au bas clerge seculier de cures et de chapelains presents dans les paroisses. Al Manar. La noblesse est apprehendee grace a la reformation menee parallelement a celle generale des feux, a des decisions ducales danoblissements, et enfin a diverses declarations qui permettent den envisager une classification ; ces memes sources sont autant dinformations sur les lignages, les alliances.

Quant aux autres categories sociales, elles sont moins bien informees. Energy Source. La societe urbaine, surtout celle du Croisic, sera reservee pour le chapitre suivant. Al Manar. Les sources se revelent moins parcimonieuses en ce qui concerne lhistoire des comportements et des mentalites a laquelle introduisent aussi bien les lettres de remission, les registres de la confrerie Saint-Nicolas de Guerande, des testaments qui sont riches en enseignements sur la vie religieuse mais encore sur la vie quotidienne, intellectuelle et la criminalite. 1 ADLA, B 2988, f 14 v ; ibid. Accounting. , B 12838/2, f 334 v ; P. Centre. Contamine , dans Leconomie medievale , Pa (. A Rose For Emily Homer. ) 3 La reformation generale des feux indique qua Guerrande souloit avoir anciennement 348 feuz . Al Manar. Cette indication doit se rapporter a la mention dune enquete relative au nombre des contribuables au fouaige realisee le 29 mars 1392. State. La mention des feux deveque dans cette enquete est interessante puisquil est seigneur de la ville de ses faubourgs. Al Manar Centre. Ce chiffre est de 156 feux fiscaux, 48 % du total de la paroisse, mais il doit etre ampute des possessions periurbaines et exterieures du prelat, et majore de trois exemptions pour pauvrete, et des feux relevant du duc en ville et dans les faubourgs. Influences. Le pourcentage des feux urbains doit etre quelque peu inferieur a la valeur citee.

Si lon admet que des alors un feu fiscal equivaut a 3 feux reels, la paroisse de Guerande comprend 1044 feux reels. Al Manar Centre. Il est impossible den deduire par lapplication dun simple coefficient un chiffre de population tant celui est variable selon les lieux et les temps. Is An Alternative Energy Essay. Mais a titre dhypothese, indiquons quavec une valeur de 3 a 4 personnes par feu reel, valeur qui correspond a une periode difficile, on al manar centre atteint un chiffre compris entre 3 100 et 4 200 habitants pour la paroisse, et pour la ville et ses faubourgs autour de 1 400 a 1 800 habitants en 1392. What Is An Aphorism?. Soit pour une superficie de 11 ha 40 concernant la ville close actuelle, une densite qui setablirait entre 100 a 130 habitants a lhectare ; cest une valeur relativement faible, mais elle fait suite a une mortalite, et est proche des valeurs basses donnees pour certaines villes bretonnes. Centre. Cette faible densite est corroboree par la discontinuite de lhabitat dans la ville close1. 2 J. Uf Financial. Le Goff , Ordres mendiants et , p. Al Manar Centre. 930-931 ; H. Effects. Martin , Les ordres mendiants , p. Al Manar Centre. 64-65. 4 Dans la bulle pontificale du 19 mars 1404, par laquelle Benoit XIII autorise la fondation du couvent Saint-Yves, sont exposes des arguments a attribuer aux freres precheurs eux-memes. Barron. Ils expriment le calcul qui preside a toute fondation mendiante et qui aboutit a une evaluation rationnelle de leur infrastructure materielle . Centre. Parmi les arguments avances, deux conditions sont soulignees : plus de 3 000 habitants pour la paroisse et une circulation consequente des hommes liee au commerce. Influences. Il est tentant de rapprocher ce chiffre du precedent. Al Manar. Les quelque 3 000 habitants et plus correspondraient alors aux 348 feux fiscaux2. 5 Lordonnance du 9 janvier 1426 pour la reformation generale des feux prevoit denvoyer des commissaires a ceuls qui les demanderoint et ne les auroint euz, afin de savoir la diminucion des feux qui par mortalite ou autrement sera entrevenu esd. What Is An Aphorism?. paroaises 3. Al Manar. Redige le 20 novembre 1427, larticle concernant Guerande la ville etant soumise au fouage, lenquete concerne lensemble de la paroisse etablit que : Guerrande ou souloit avoir anciennement III C XL VIII feuz compte VII XX XVI feuz devesque.

Enquise par les dessurdits, lesquelx raportent que a present ilz sont demourans en ladite parroesse, XXIIII nobles personnes, II ennobliz, I sergent du duc, CVIII pouvres et VI C XXXIX contribuans compte III C XXXV contribuans du duc, II C IIII XX VII contribuans devesque, XIII de Monfort et IIII de Rocheffort, ramenez a durer pour deux ans a XI XX VI feuz compte VI XX feuz du duc, C feuz devesque et VI feuz de Montfort et de Rocheffort, somme XI XX VI feuz. Accounting. Rabat VI XX II feuz. 4 ADLA, B 2998, f 14 v ; ADM, 9 J 6 ; J. Al Manar. Kerherve , LEtat , p. A Rose For Emily. 549-550. 6 Parallelement, une enquete concerne la noblesse. Centre. Realisee par les memes commissaires, elle donne pour la ville et ses faubourgs, 24 nobles et 2 anoblis. Examples. Difficile de preciser a partir de la la population urbaine. Al Manar. Si les 100 feux fiscaux deveque, correspondant a 287 feux contribuants, concernent en partie la ville, comment repartir entre ville et plat pays les 108 feux reels indiques comme pauvres (14 %) ? Les difficultes socio-economiques ont du saccompagner de migrations qui ont gonfle les faubourgs, mais dans quelle proportion ? En outre, on what ignore limportance des feux decclesiastiques. Al Manar. Aussi la mention la plus interessante est-elle celle du rabat qui seleve a 56 unites pour les feux fiscaux deveque (-36 %). William Shakespeare. Cest un repli de meme ordre quenregistre lensemble de la paroisse ou les feux fiscaux passent de 348 en 1392 a 226 en 1427, soit -122 unites (-35 %). Al Manar Centre. Si ces chiffres prennent en compte la montee du nombre des exempts, ils expriment surtout une diminution de la population fiscale4.

5 ADLA, B 2988, f 12, 13 v-14 v, 19, Escoublac, Guerande, Saint-Andre-des-Eaux, Saint-Lyphard, Sa (. Is An Alternative Source. ) 7 Pour le pays guerandais, les informations provenant de la reformation generale des feux sont incompletes, les donnees manquent pour Batz et Mesquer5. Feux anciens et feux fiscaux dapres la reformation des feux (1426-1430) en pays guerandais. 6 Ibid. Al Manar Centre. , E 213/5, f 20 v, ibid. William Influences. , E 213/8, f 1 v, ibid. Al Manar Centre. , E 213/6, f 2 v, (mais 26 1/2 feux, le (. State. ) 8 Ces donnees peuvent etre completees. Centre. Mesquer apparait en 1473-1476 avec une valeur de 26 2/3 feux. Is An. Pour Batz, il est precise quau compte du fouage commence en novembre 1512 et rendu en juillet 1514, la paroisse est inscrite pour 172 2/3 feux, les nobles figurant pour 11 1/2 feux. Centre. Ces valeurs des feux fiscaux peuvent etre acceptees comme des estimations fiables correspondant a des recensions anciennes. Biofuel Is An Energy Essay. A Batz, une reformation est attestee dont lun des signataires est Guillaume de La Roche commissaire lors de reformation generale en 1427-1428 en particulier a Guerande, mais egalement en 1454 lors dune enquete sur la noblesse a Asserac. Al Manar. Certes, lutilisation des chiffres de feux fiscaux inscrits au registre de la reformation, dans lequel des operations de recensement menees jusquen 1443 figurent, est restee longtemps a la base de la levee du fouage, mais en etant souvent affectees de provisions, aussi est-il imprudent dassimiler ces chiffres aux donnees de la reformation generale6.

7 ADIV, 1 F 422 ; ADLA, G 270 ; ibid. Accounting. , 114 J, Le Croisic, 20 ; ibid. Al Manar. , B 577, f 88. 9 Une hierarchie des paroisses se degage : Guerande, Batz, Saint-Nazaire, Escoublac, Piriac, Saint-Andre-des-Eaux, Mesquer, Saint-Molf et Saint-Lyphard. Uf Financial. Cette hierarchie a-t-elle par la suite evoluee ? Le 8 juin 1552 dans une declaracion des clochers de leveche de Nantes, les valeurs dimposition font apparaitre Batz devant Guerande, Piriac devant Escoublac, Mesquer et Saint-Molf sur le meme plan, Saint-Nazaire et Saint-Lyphard gardant le meme rang. Al Manar. Quelle valeur accorder a ce document dont ferait etat la taxe levee au titre decimes en 1554 ? La bulle quobtient Le Croisic en 1501, le credite de 4 000 habitants, ce qui pourrait appuyer une telle possibilite. Altered State Of Consciousness. Cependant, dans le document de 1552, Guerande figure pour 36 L t au titre de la collegiale et 25 L t pour les Jacobins, et Batz pour 72 L t dont 35 L pour Le Croisic. Al Manar. La collegiale na-t-elle pas obtenu quelques avantages particuliers ? Le 22 juin 1551, les manans et habitans de la ville de Guerande font etat de lettres patentes leur faisant moderation sur ce quils ont a payer au titre de lemprunt a la facon de la cotisation qui a este faite sur ceulx du Croaisic . Homer Barron. Guerande semble beneficier avec retard de mesures que la situation croisicaise parait exiger. Centre. Il est difficile de conclure, mais la montee en puissance du Croisic et de Piriac au cours du debut du xvi e siecle est certaine7. 10 La senechaussee de Guerande, au moment de la reformation generale sinscrit pour 800 feux fiscaux, si lon retient pour Batz et Mesquer les valeurs donnees a des dates posterieures, et sans y inclure Penestin. A Rose For Emily Homer. A 3 feux reels par feu fiscal, on al manar obtient 2 400 feux reels. Is An Alternative Energy Essay. Il convient dy ajouter les exemptes nobles, metayers et sans doute lensemble des feux pauvres, soit environ 260 feux reels auxquels il faut ajouter ceux de Batz et Mesquer, et les ecclesiastiques. Al Manar Centre. Au terme de ces calculs assez hypothetiques, le total de feux reels reste un peu inferieur a 3 000.

Si lon suit lestimation prudente de 3 a 4 personnes par feu en periode de crise, la population totale du pays guerandais serait un peu superieure a 10 000 habitants vers 1427, la paroisse de Guerande en regoupe environ le tiers, mais la ville et ses faubourgs sans doute 15 %. 11 La densite moyenne de feux fiscaux au km2 setablit a 2,4. William. Sur la carte dressee pour la Bretagne, le pays guerandais apparait comme une des zones les plus densement peuplees du littoral sud de la Bretagne, evoquant les regions du littoral nord. Al Manar. Par paroisse, on aphorism? obtient pour Batz, 10 feux ; Piriac, 5,2 ; Saint-Nazaire, 2,9 ; Escoublac, 2,3 ; Guerande, 2,1 ; Mesquer 1,6 ; Saint-Andre-des-Eaux, 1,4 ; Saint-Molf, 1,1 ; Saint-Lyphard, 0,5. Al Manar. Lopposition entre la cote et linterieur est marquee.

Lavantage cotier est dautant plus net que la paroisse est petite, plus littorale, comme cest le cas de Batz et de Piriac. Accounting. Lavantage de Batz est encore a mettre en rapport avec les marais salants, plus presents quils ne le sont alors dans les paroisses dEscoublac et de Saint-Nazaire (qui inclut Pornichet). Al Manar. Guerande et Mesquer, qui gardent le contact avec la mer et possedent des marais salants, participent a un deuxieme ensemble. Altered Of Consciousness. Guerande parait dans une situation moyenne, son etendue et sa position la faisant participer aux differents milieux du pays guerandais. Centre. Dans le detail, a Guerande, les densites doivent diminuer au fur et a mesure que lon seloigne et du littoral et de la ville8. 12 Lampleur des rabats revele celle de la crise. Effects Of Solitary. Le repli moyen est dun tiers, les differentes valeurs sinscrivant entre -47 % a Escoublac et -19 % a Piriac. Centre. A part Saint-Molf (-24 %), toutes les valeurs sont proches du tiers, tant a Saint-Andre-des-Eaux, Saint-Nazaire, Guerande et Saint-Lyphard. Is An. Cependant, le recul de la population fiscale est plus important que celle de la population reelle car il prend en compte la baisse des contribuants et lappauvrissement de la population. Al Manar Centre. Mais la diminution de la population est bien reelle. Effects Confinement. Elle est a rapprocher de ce que lon constate pour le duche, pour la periode allant de 1395 a 1426, au minimum moins 25 %, le phenomene etant plus marque a lest qua louest.

Elle est superieure a celle enregistree dans leveche de Nantes, et comparable a celle dans les paroisses du nord de la Loire9. 10 ADLA, E 74/8, f 2 ; G. Al Manar Centre. Bois , La grande depression medievale : xiv e - xv e siecles. Shakespeare. Le precedent dun (. Al Manar Centre. ) 13 Le contexte de crise peut etre precise. Biofuel Is An Alternative Energy Source. Le 26 decembre 1332, il fait allusion a des distributions de grains des greniers du communal aux pauvres. Al Manar Centre. Lepisode ne peut etre date, mais parait un indice des desequilibres qui affectent lOccident.

Lepidemie est presente. Is An Aphorism?. Deux mentions contenues dans un registre de la confrerie Saint-Nicolas de Guerande attestent de sa presence en 1356 et 1361. Al Manar Centre. Guerande est touchee par la seconde peste qui affecte lOccident. A Rose Barron. Mais la ville peut echapper aux effets dune mortalite signalee par ailleurs, ainsi le 11 mars 1413 Thomas Rochart, devant rendre lhommage au duc en raison de la mortalite et pestilance qui regne, est-il dirige pour ce faire a Guerande10. 11 Ibid. Al Manar. , B 12838/2, f 334 v, ibid. Biofuel Is An Source Essay. , E 74/14, f 85 ; G. Al Manar. Lesquen et G. Of Solitary Confinement. Mollat , Mesures , p. Al Manar Centre. 518 (. For Emily Barron. ) 14 La succession de difficultes interdit toute reprise durable.

Une enquete en 1392 est justifiee par une demande des Guerandais de voir leur imposition diminuee en raison du numbre de genz qui estoint mors . Al Manar Centre. A la fin du xiv e siecle, il est fait etat dune grande diminution des revenus de la collegiale Saint-Aubin. William Influences. La valeur du seigle en 1407 enregistre une hausse de 20% par rapport a 1406. Al Manar Centre. Des baillees de frosts du domaine ducal au Croisic et a Escoublac, en juin 1411 et en mars 1412, sont faites avec engagement pour le preneur de faire des reparacions qui parait evoquer une deprise. Effects Confinement. La confirmation des privileges de Nantes, le 19 septembre 1420, decrit un pays nantais desgarni de blez ou les vivres sont moult chiers , et ou la crainte est vive quil y ait une grant famine ; cette situation est mise en rapport avec la sterilite de ble derroyne , le passage des armees alant et sen retournant du siege de Chastoceaux , le ravitaillement de larmee qui a detourne les circuits existants et linterdiction de faire venir des bles de basse Bretagne. Centre. Aussi, une lettre ducale du 5 octobre 1420, qui declare que la production cerealiere du pays guerandais nassure lalimentation que de 10% de sa population, doit exprimer une situation structurelle, decoulant a la fois de limportance des surfaces salicoles et dun contexte difficile. Alternative Energy Essay. Dans un aveu du 3 novembre 1423 concernant la ville de Guerande, limportance du nombre des noms precedes de la mention hoirs de (25 sur 38 occurrences) exprime certainement les resultats dune mortalite recente. Al Manar. Le tout sinscrit en 1421-1422, sur fond de crise monetaire : dans un compte du bailliage de Soursac en Mesquer, le terme de mi-aout 1421 distingue les versements en monnaie de gros selevant a 45 s et le parsus a bonne monnaie , la crise ayant porte le gros a 20 d, au terme de janvier 1422, a 2 d, qui est la valeur du decri du 13 decembre 1421.

Cette conjoncture deprimee est confirmee par la mention dune enquete du 23 juin 1428 concernant Escoublac, Guerande, Saint-Andre-des-Eaux, Saint-Molf et Saint-Nazaire, et dune autre ordonnee le 23 mars 1430 qui vise Piriac et Saint-Molf. What Is An Aphorism?. Sagit-il de repondre a une contestation des chiffres etablis par la premiere enquete ? Ou de prendre en compte une degradation de la situation demographique a limage de ce que lon constate en Bretagne ou lannee 1430 est un temps fort de la mortalite ? La lenteur de la realisation du couvent des dominicains est un indice supplementaire donnant corps a la seconde hypothese : on centre peut penser que le minimum demographique juge necessaire a la vie de letablissement est remis en cause par le marasme general contraignant les freres a ralentir les travaux11. 12 AP Guerande, vol. A Rose Homer. I, f 12 v, 13 v ; ADLA, B 2988, f 13 v-14 ; A. Al Manar Centre. Denifle , La desolation , t. Barron. (. Al Manar. ) 15 Ensuite, des informations eparses permettent de dessiner a grands traits les elements dune conjoncture changeante mais dominee par des difficultes. What Aphorism?. Celles-ci se repetent chaque annee entre 1436 et 1439 : en mai 1436 a Guerande, le registre de la confrerie Saint-Nicolas mentionne une mortalite ; le 2 novembre 1436, Escoublac voit ses feux fiscaux diminues de 10 (-15 %) ; le 14 mai 1437, Saint-Andre-des-Eaux obtient rabat de 4 feux fiscaux (-11 %) pour mortalite ; en 1438, lepidemie sevit a Batz ou un v?u entraine la decision de reedifier un edifice dedie a la Vierge : la chapelle Notre-Dame-du-Murier ; en mai 1439 a Guerande, le diner des confreres de Saint-Nicolas reste en suspens 12. 13 ADLA, B 12839/2, f 330-330 v, 337-337 v ; ibid. Al Manar. , E 213/2, f 3. 16 Ensuite, les informations sont plus isolees. Uf Financial Accounting. Le 1 er juin 1442 a Saint-Molf, une enquete est ordonnee en raison de la diminucion et pauvrete des paroissiens.

Les commissaires sont a Escoublac en 1443. Al Manar Centre. Le 7 avril 1448, commission est donnee pour faire rapport des feux de Saint-Nazaire qui le 2 juin 1472 ne figure plus que pour 132 feux fiscaux (-21 %)13. 14 Ibid. Is An. , E 164/10 ; ibid. Centre. , B 1456, f 133 v-138 v, 156-162 ; ibid. Shakespeare. , H 296 ; R. Centre. Blanchard , Lettres (. Uf Financial. ) 17 Les paroisses du pays guerandais ne paraissent pas parmi celles qui obtiennent le renouvellement de leurs provisions dans les annees 1453-1457. Centre. Mais en 1460, la requete de Pierre Spinolle, pour obtenir un rabat de 10 000 L sur le prix de la ferme de la prevote de Nantes et de la recette ordinaire de Guerande, invoque la sterilite de vins, blez et saulx . Biofuel Energy Essay. Il convient de faire la part de lexageration puisque sur place des arrentements de vigne ont lieu. Centre. Letat davancement des travaux du couvent Saint-Yves peut a nouveau etre sollicite : apres 1442, ce qui a ete obtenu du duc ne sera que maintenu, cest un indice qua partir les annees 1450 la conjoncture est moins difficile14. 15 ADLA, 1 E 538 ; ibid. Uf Financial. , G 38, f 12-13, 21-21 v. 18 Il est delicat de tirer parti des chiffres daffermage des grains provenant des dimes levees en aout 1448 et aout 1449 : le chiffre de 1449 pour le froment sinscrit en baisse de 5 % et celui du seigle de 10 % pour les paroisses de Guerande et de Piriac.

Les prix du froment en juillet, en periode de soudure, qui sinscrivent en hausse de 15 % par rapport a ceux doctobre 1448, attestent dune situation qui nest pas catastrophique15. 16 J. Al Manar Centre. Kerherve , LEtat , p. A Rose For Emily. 55 ; B. Centre. Chevalier , Histoire urbaine en France, x e - xv e siecle , dans L (. A Rose Barron. ) 19 On retrouve dans le terrouer levolution qui caracterise le duche. Centre. J. Is An Alternative Source. Kerherve, pour les 30 annees qui suivent la reformation du duche, evoque un recul de 20 % de la population, donnee que lon peut accepter sans pouvoir etablir deventuelles phases, meme si les annees 1436-1439 paraissent particulierement delicates. Centre. Quoi quil en soit, dans le pays guerandais comme ailleurs, on influences doit se situer a un etiage dans les annees 1440-1450. Al Manar Centre. Ensuite si le creux de la vague est passe, les alertes et les crises subsistent16. 17 ADLA, B 3, f 16 v, 35 v, 41, 135, 170 v-171.

20 Une enquete aboutit le 25 octobre 1463 dans toutes les paroisses du pays guerandais, a lexception de Saint-Lyphard, a lobtention de rabats : Guerande, 100 L ; Batz, 60 L ; Piriac, 50 L ; Saint-Nazaire, 30 L ; Escoublac, 16 L ; Mesquer, 12 L ; Saint-Molf, 10 L ; Saint-Andre-des-Eaux 10 L ; au total, 288 L, soit 42 % de ce qui est accorde aux paroisses de leveche de Nantes, donnee qui revele lampleur de la crise. Altered Of Consciousness. Puis, le 25 septembre 1464, les huit paroisses recoivent des rabats equivalant du tiers ou du quart de ce qui a ete precedemment octroye, signe que les difficultes persistent. Al Manar. Enfin, le 4 decembre 1464 seule Guerande figure pour un rabat de 15 L. William Shakespeare. Ce dernier est justifie par le cours et pestilence de maladie et concerne des paroisses qui ne sont pas encore repopulees . Al Manar. Le pays guerandais subit les effets de la peste, qui ravage la Bretagne de 1461 a lhiver 1463, et de la mauvaise recolte de 146217. 18 Ibid. Is An. , B 6, f 111-112 v ; ibid. Centre. , E 213/2, f 3, ibid. What Is An Aphorism?. , E 213/4, f 10, 15 v. 21 La situation se retablit dans les annees suivantes. Al Manar. Mieux, en janvier et mai 1466, le terrouer nest pas touche par de nouvelles mesures de reduction fiscale. Biofuel Alternative Source. Cela nexclut pas des problemes ponctuels.

Saint-Nazaire voit le 3 juin 1468 sa contribution reduite du quart, en raison de la mortalite. Centre. En 1472, elle est encore concernee, avec Mesquer et Saint-Molf dont la contribution est reduite dun quart en raison de la guerre ou de la mortalite18. 19 Ibid. Uf Financial Accounting. , B 7, f 21-21 v, 41-41 v ; ibid. Al Manar Centre. , E 213/5, f 20 v, 22 v ; ibid. Accounting. , E 213/8, f 1 v-2, i (. Al Manar. ) 22 Les annees 1472-1477 sont marquees par des difficultes qui naffectent quen partie notre region Guerande, Escoublac et Saint-Lyphard ne figurent sur aucune liste de rabat , et qui peuvent etre, dans le cas de Batz a la fin 1472 et au debut 1473, particulierement marquees. Accounting. Elles sont soulignees par les plaintes exprimees par Roland de La Noe et Guillaume Juzel, fermiers des ports et havres du comte de Nantes et de la recette ordinaire de Guerande a compter du 1 er octobre 1470 : ils font etat de guerre et hostilite , ainsi que de la peste , afin dobtenir un rabat le 20 janvier 1473. Centre. Le 3 mars 1473, cest le tout du fouaige qui est remis pour Batz, puis le 22 novembre 1473 un rabais dun sixieme est accorde sur le fouage a Mesquer, Saint-Molf, et Saint-Andre-des-Eaux. State. Le pays guerandais participe a une cuvette de levolution demographique du pays nantais. Al Manar Centre. A nouveau, en novembre 1475, novembre 1476 et mars 1477, des reductions de fouages sont accordees pour Mesquer, Saint-Nazaire et Saint-Andre-des-Eaux19.

20 ADLA, G 632, f 10 v-11 ; A. Accounting. Croix , Nantes , p. Centre. 160-164. 23 Le compte de la fabrique de Batz pour 1478-1479 mentionne 50 inhumations. William Shakespeare Influences. Le fait que la mortalite ne touche pas un nombre important de membres dune meme famille conduit a conclure a labsence depidemie, et permet denvisager une certaine accalmie. Al Manar. Celle-ci, selon A. Biofuel Alternative Energy Source. Croix, prelude a un dome demographique, rendant possible denvisager lhypothese dune reprise demographique entre 1480 et 149020. 21 A. Al Manar. Bouchart , Grandes , t. Of Solitary Confinement. II, p. Al Manar Centre. 500 ; ADLA, B 12, f 124 v ; ibid. Uf Financial Accounting. , B 51, f 21 v, 31 ; Ibid. Al Manar. , (. Energy Source. ) 24 Impossible dapprecier limpact demographique de la guerre dIndependance.

Mais la peste qui, de septembre a decembre 1488, touche largement la Bretagne, epargne le pays guerandais. Centre. Le deport du quart du soulday obtenu le 18 juin 1490 par Saint-Nazaire, Escoublac et Saint-Andredes-Eaux, de meme que lengagement du roi Charles VIII, le 6 mai 1491, dexempter de fouage les citez, villes, villaiges, paroesses justifie par la grans et estresme pouvrete du pays , sinscrivent dans un contexte politique. Of Solitary Confinement. Quoiquil en soit, la reprise ne parait pas avoir ete compromise. Centre. Une bulle du 4 octobre 1501, accordee aux habitants du Croisic, fait etat dune population en forte augmentation et dun chiffre de population de 4 000 habitants. A Rose For Emily Homer Barron. Sil est difficile de souscrire a ce chiffre, les estimations posterieures donnent a penser quil nest pas denue de valeur, meme sil parait un peu fort, a cette date, pour exprimer lensemble de la population croisicaise, cest-a-dire de la ville et de ses villages21. 22 Ibid. Al Manar Centre. , G 38, f 3-22 ; ibid. Of Solitary Confinement. , B 14, f 116 v ; A. Al Manar. Croix , Nantes , p. For Emily. 159-160. 25 Lannee 1501, a Guerande, est marquee par les effets dune epidemie. Al Manar Centre. La persistance de la mortalite se revele dans la commission denquete obtenue le 16 septembre 1503 par les habitants du faubourg Saint-Michel. What. A cette date les difficultes semblent assez largement presentes dans le pays nantais22. 23 ADLA, G 38, f 3-22 ; AP Guerande, vol. Al Manar Centre. I, f 38 ; ADLA, 1 Mi ec 32 (R 1) ; A. State Examples. Croix , Nantes , p. Al Manar. (. Biofuel Energy. ) 26 Pour le pays guerandais, apres 1503 un retablissement samorce.

Quelques alertes ensuite, en particulier en mai 1510 a Guerande ou est signale un ancomecemant de peste dans une maison, ne semblent pas remettre en cause un developpement demographique. Al Manar Centre. Au Croisic, les chiffres des conceptions pour la periode 1510-1516, sont situes a un niveau relativement eleve entre 188, pour 1510-1511, et 223 en 1515-1516, les autres valeurs se situent autour de 200, avec une hausse continue entre 1512 et 1516, de tels chiffres ne se retrouvent au Croisic quepisodiquement entre 1525 et 1528 dune part, 1536 et 1539 dautre part, et ensuite entre 1542 et 1550. Influences. Ainsi la periode 1504-1515 marque-t-elle une reprise demographique au Croisic et dans le pays guerandais23. 24 ADLA, E 299, f 3 v, 8, 9 ; ibid. Al Manar. , B 22, f 37 v, 142 v ; M. William Shakespeare. Mollat , Le commerce maritime norma (. Al Manar Centre. ) 27 Cependant, les problemes reapparaissent entre 1515 et 1523. Homer. La durete de lhiver 1513-1514 a Herbignac prelude a une grande sterilite des feyns au printemps 1514.

Le 13 mars 1515, un mandement revele une mortalite a Asserac, alors que le 23 aout 1515 la levee du fouage suscite des difficultes a Guerande. Al Manar Centre. Le 22 decembre 1515, des expeditions de ble a partir de la Normandie vers Le Croisic sont signalees. A Rose Barron. Ces problemes se retrouvent dans linterdiction faite dexporter des bles en 1515, 1516 et 1517, cette derniere annee 1517 sannoncant comme dune grande sterilite . Centre. En septembre 1523, les etats de Bretagne se prononcent pour une moindre imposition de fouage en raison de la povrete du pays et la charge quilz ont eue en la sterilite qui est ou pays a raison de lindisposition du temps . Uf Financial Accounting. Le gel gata tous les grains semes en novembre 1523, dans le pays nantais. Al Manar. Entre 1518-1519 et 1522-1523 les conceptions au Croisic sont en recul : elles se situent entre 123, en 1522-1523 et 172, en 1519-1520, les autres valeurs etant autour de 15024. 25 ADLA, 1 Mi ec 32 (R 1), A. What. Croix , Nantes , p. Centre. 115, 118-120, 140, 159-160, 256, 322 ; ADLA, B 34, f (. What. ) 28 En 1525-1526, les conceptions au Croisic retrouvent un niveau eleve, avec une valeur de 201, mais lembellie dure peu : en fevrier 1531, la famyne touche leveche de Nantes ou rode la peste. Al Manar Centre. Au Croisic, les conceptions sont a la baisse : dabord lentement, 1526-1527 et 1527-1528, (autour de 190), 1528-1529 (181) et 1529-1530 (170) ; puis le mouvement saccelere brutalement a partir de 1530-1531 (141), le point le plus bas etant atteint en 1531-1532 (107) et 1532-1533 (104) : soit la moitie du nombre de naissances de 1525-1526. Is An Aphorism?. La remontee samorce lentement, signe de difficultes qui durent jusquen 1535 (1533-1534, 136 conceptions ; 1534-1535, 161, 1535-1536, 169), puis plus fortement pour retrouver les valeurs anterieures en 1536-1537 (214).

La crise de 1531-1532 a pour facteur determinant la mauvaise recolte dans le pays nantais. Al Manar Centre. Le fait que Le Croisic, qui en tant que port dispose de moyens materiels, soit affecte souligne la gravite du phenomene. State Of Consciousness. Aux difficultes frumentaires sajoute lepidemie. Al Manar Centre. Une lettre de remission du 13 novembre 1532 evoque la presence de la peste a Piriac ; une autre du 19 novembre 1533, dune contagyon a Saint-Nazaire. Confinement. Le pays guerandais, a limage du pays nantais, connait alors un creux demographique25. 26 ADIV, 1 F 1978 ; A. Centre. Croix , Nantes , p. Confinement. 159-160 ; AP Guerande, vol. Al Manar. I, f 54 v ; ADLA, B 573, f 3 (. Altered Of Consciousness. ) 29 La situation se retablit ensuite : une licence, accordee le 12 mars 1539 a Jean de Robien, capitaine du Croisic, de faire transporter 100 tx de grains hors du royaume, est justifiee par la grande abondance de grains qui existe en Bretagne. Al Manar Centre. Neanmoins, si le pays nantais connait une accalmie entre 1537 et 1544, le pays guerandais connait des difficultes. Accounting. Lepidemie est signalee a Guerande en mai 1538, et le 6 octobre 1539, les contributiffs a fouaige de Guerande font etat de leur pauvrete. Centre. Surtout, Le Croisic enregistre une forte baisse : le chiffre des conceptions entre 1537 et 1540 (184, 193, 148) sinscrit en repli par rapport a 1536-1537 (214).

Ensuite les annees sont contrastees jusquen 155026. 27 ADLA, 14 JJ, Le Croisic, 37, f 28 ; R. For Emily Homer. Blanchard , Lettres , n 1451. 30 Cette etude demographique degage des evolutions. Centre. Pour Guerande, la crise du bas Moyen Age se prolonge jusque dans les annees 1440-1450. William Shakespeare Influences. Ensuite la reprise est periodiquement remise en cause en particulier en 1462-1464, 1472-1477, 1501-1503, 1513-1525, 1531-1535. Al Manar Centre. Deux estimations concernant le terrouer peuvent attester du renversement de la conjoncture. Uf Financial. Le 28 aout 1532 dans le renouvellement des privileges du Croisic, il est indique que le territoire de Guerande ne fournit que la centiesme partie de ce qui necessaire pour laliment du peuple tant resident que affluant , alors quen 1420 la proportion indiquee etait du dixieme. Centre. Lampleur de laugmentation de la population est exageree, mais il nen demeure pas moins que la population a vu son chiffre croitre, alors que dans le meme temps une specialisation plus poussee vers la production de sel est envisageable27. 28 A. Shakespeare. Higounet-Nadal , dans Histoire de la population francaise , dir. Al Manar. J. A Rose. Dupaquier , Paris, 1988, t. Al Manar. I, (. Shakespeare Influences. ) 31 Ces evolutions correspondent aux schemas generaux, aussi est-il tentant de reprendre les ordres de grandeur des variations de population quils decrivent. Al Manar Centre. Vers les annees 1540, les chiffres de population retrouvent les valeurs les plus elevees davant la phase de repli.

Pour les villes, le redressement amorce lentement a partir de 1440 niveau detiage grossierement inferieur aux deux tiers de celui de 1330 connait une remontee foudroyante entre 1470 et 1490, puis se continue par une longue tendance a la hausse non dementie jusque dans les annees 1570. Biofuel Energy Source Essay. Mais deux nuances sont a apporter a ce schema general. Centre. Lune est bretonne : dans le duche, la croissance demographique est nette dans les deux premiers tiers du xvi e siecle, et apres une stagnation a la fin du siecle, elle se poursuit dans les deux premiers tiers du xvii e siecle, base de l age dor de la Bretagne . Biofuel Alternative Energy Source Essay. Lautre est croisicaise : le mouvement des conceptions pour les deux derniers tiers du xvi e siecle traduit une stagnation globale du chiffre de la population28. 29 J.-P. Al Manar. Leguay , Un reseau , p. Biofuel Is An Source. 259 ; C. Al Manar Centre. Estienne , La guide , p. Biofuel Energy Source. 134-135.

32 Guerande aurait 3 000 a 4 000 habitants au milieu du xv e siecle et 4 000 habitants a la fin du xv e siecle. Centre. Aussi, a la fin du Moyen Age, Guerande se place-t-elle derriere le groupe de tete des villes bretonnes, Nantes (14 000 habitants), Rennes (13 000), a la suite de Dinan (5 500 a 5 000), Vannes (5 000), Morlaix (4 000 a 5 000), Vitre ou Quimper (4 000 a 4 500), Fougeres (4 000), et devant Guingamp (3 500), Lamballe (1 700), Saint-Pol (1 700), Brest (1 200), Chateaubriant (1 100) et Auray (1 000). Shakespeare. Il faut entendre 4 000 habitants pour la paroisse de Guerande, la ville et faubourgs ne doivent rassembler que la moitie de ce chiffre. Al Manar Centre. Dans le pays guerandais, Le Croisic, ville et villages, doit se situer un peu au dessous de 4 000 habitants, la ville elle-meme etant qualifiee de petite ville dans La guide des chemins de France de 1553 29. Les familles et les mouvements migratoires. 30 ADLA, 1 Mi ec 32 (R 1) ; ibid. Of Solitary Confinement. , (A), f 54. 33 Les registres des baptemes du Croisic sont precieux. Al Manar Centre. Un premier livre redige en francais couvre la periode de 1508 au debut 1525 ; un deuxieme, en latin, commence en aout 1525. Shakespeare. Leur contenu se limite a lindication du nom de lenfant, de celui des parents et de ceux des parrains et marraines. Centre. Lenregistrement pour certaines annees est incomplet, cest le cas en 1508, 1509, 1510, 1512, 1517, 1518, 1520, 1524, 1525, certaines pages sont illisibles, des noms sont difficiles a dechiffrer et parfois nest mentionne que le prenom de la femme. Altered State Of Consciousness. Ce sont autant de problemes a une exploitation statistique.

Cependant, pour la periode de 1508 a 1542, plus de 2 600 familles apparaissent, les deux tiers dentre elles ne semblent avoir eu quun enfant baptise, 17 % deux, 8 % trois, 4 % quatre, moins de 2 % cinq ou six, 1 % plus de sept, le maximum pourrait etre 10, nombre atteint dans 2 cas. Centre. Le modele de la grande famille nest pas absent, les durees entre les baptemes enregistres se situent alors entre 17 mois et 31 mois. What Is An. Ce modele se rencontre plutot dans les familles de notables ou disposant dune certaine aisance. Centre. Ces pourcentages sont revelateurs de la mobilite de la population caracteristique des villes et sans doute plus encore des ports. A Rose For Emily Barron. Ils traduisent egalement la mortalite qui touche les couples. Al Manar Centre. Les veuvages sont suivis de remariages comme celui le 3 juillet 1513 de Catherine Cabelguen femme en tierczes nopces dOlivier Eon qui est marraine dun petit-fils de son mari30. 34 Le mouvement annuel des conceptions au Croisic est a rapprocher de ce que lon constate dans les paroisses portuaires.

La courbe etablie pour 1526-1600 par A. William Influences. Croix sabaisse au printemps et a lete, la depression de mars se creuse jusqua un minimum etale sur trois mois de juin a aout. Al Manar Centre. Ensuite, la courbe seleve de facon marquee pour se placer a ses valeurs les plus elevees doctobre a fevrier, avec des pointes en octobre. Alternative Energy. Janvier, novembre et fevrier sont affectes dun leger tassement. Al Manar Centre. Cette courbe est a mettre en rapport avec lactivite maritime du Croisic, et sa liaison avec Nantes qui recoit du sel avant tout doctobre a decembre, puis de fevrier a mars. Biofuel Is An Energy Source. Ce trafic nimpose pas dabsence prolongee, ninterrompt pas la vie de famille : ainsi octobre, novembre, decembre et janvier sont-ils marques par un maximum de conceptions. Al Manar Centre. Fevrier et mars traduisent linfluence des pratiques religieuses, en loccurrence le Careme. Uf Financial. Les mois de printemps et dete consacres plus nettement au trafic hauturier ont des effets inverses sur les conceptions. Centre. Ainsi le poids des phenomenes economiques rend-il compte de lessentiel du mouvement saisonnier des conceptions et linfluence de la religion ne sy marquerait que pour un seul mois31. 32 ADLA, B 3, f 46 v-47 ; ADV, 2 Ec, de Carne, 8, f 28 v-31 v ; ADLA, B 31, f 33 ; ibid. William. , B 27, (. Al Manar. ) 35 Lage au mariage est connu dans quelques cas de famille de la moyenne et petite noblesse.

Pour les filles, il est bas : 12 ans ; pour les garcons, il est un peu plus eleve, 16 ans. Aphorism?. Le controle familial des alliances est fort, mais le libre choix nest pas meconnu. Al Manar Centre. Dans des milieux plus populaires, Jean Glevian, 24 ans en mai 1522, pecheur nest pas marie, ni Blanche Le Rigolaine de Mesquer, 18 ans le 1 er janvier 1534, attestant dun age au mariage sans doute plus eleve32. 33 Ibid. Influences. , E 74/14 ; ibid. Centre. , B 22, f 104 v. 36 Les donnees sur les mouvements migratoires sont tres rares. Altered Of Consciousness Examples. La declaration didentite des temoins lors de lenquete de 1417 permet de distinguer sur les 30 deposants, 7 personnes qui declarent ne pas etre originaires de Guerande. Al Manar Centre. Certains semblent etre venus pour y exercer une fonction administrative, tels Guillaume Fregnet, Pierre Gouere ou maitre Yves de Henlees connus comme officier de justice.

Guillaume Jarno y est pour vendre du vin a la foire. Is An. Guillaume Riviere et Roland Salaun sont des nobles. Al Manar. La source porte sur des notables. Of Consciousness Examples. A ceux-ci doivent etre rapproches les chanoines. Al Manar Centre. Mais en raison de la pratique du cumul, des responsabilites que certains exercent au service de lEtat, il est propable quils soient peu presents sur place. Biofuel Alternative Energy Source. Dautres specialistes peuvent venir dhorizons lointains, comme lillustre en juin 1515, Jean du Pommier, le premier medecin connu a Guerande, originaire de Normandie33. 34 Ibid. Al Manar. , B 3, f 6 v-7 ibid. Confinement. , B 28, f 169-171 ; ibid. Centre. , B 29, f 153-154 v ; ibid. Aphorism?. , E 74/14, f 21 (. Centre. ) 37 Quelques actes revelent des migrations plus populaires. Energy Essay. Des ouvriers du textile sont mentionnes : le 11 janvier 1464, un texier de basse Bretagne meurt dans la juridiction dHeinleix ; en septembre 1523, Pierre Roland, natif de Plelan (eveche de Rennes), compagnon couturier est signale au Croisic ; une lettre de remission du 20 septembre 1525 fait apparaitre dautres texiers , Yves Bihen, 26 ans, natif de Plozeve (eveche de Cornouaille), travaillant au Croisic, Guillaume Kerlan et son frere, natifs de Plouedern pres de Landerneau et residant a Piriac. Al Manar Centre. Cette venue de tisserands de basse Bretagne semble refleter un courant ancien puisque dans une enquete de 1417 il est en est cite un, de Quimper, hantant la ville de Guerande34. 35 ADIV, 1 F 1125, f 22-28 ; J. William Influences. Bernard , Navires , t. Centre. III, p. Of Solitary. 18 ; ADLA, B 12, f 64 v ; ibid. Al Manar Centre. , B 2 (. Shakespeare. ) 38 Lattractivite du port du Croisic inclut une toute autre dimension. Al Manar. Limmigration y est plus importante et correspond a une zone de depart plus large. Effects. Des marins viennent y trouver des embarquements, tel Jean de Maranne de Saint-Etienne-de-Luce (eveche de Saintes) age de 27 ans en 1529.

Des marchands non bretons sy etablissent : bayonnais, comme Saubat de Lissaragua en 1475 ; espagnols, tels Alonso del Carralo en janvier 1490 et sans doute Ferrandus Rodrigues vers 1540 ; yrlandais , le 31 janvier 1515. Al Manar Centre. Le registre des baptemes du Croisic porte mention de personnes des parties dEcosse : le 14 octobre 1515, Jouan Maquitrec reside au Croisic, il est lepoux dEtiennette Viault ; limportance du personnage est soulignee par la presence au bapteme de son fils de trois parrains et deux marraines dont noble damoiselle Aliette Droillart. Of Solitary Confinement. Dautres apparaissent comme parrains : le 26 novembre 1516, Jacques Brun ; le 7 fevrier 1520, Louis Marchlande et Thomas Tampson ; le 19 octobre 1527, Jacques Brandon de Ybernia ; le 18 juin 1534, Guillaume Ouiral de partibuz Irlandie ; le 22 fevrier 1543, Jean Maclanche, Scotius de Kercombly . Al Manar Centre. A citer encore, les 3 janvier et 25 mai 1515, Robert Dighton et Jean Red ; et le 26 aout 1529, Vatier Scot. Effects Of Solitary. Letude de G. Al Manar Centre. Buron concernant le peuplement et la population du pays guerandais a la fin du Moyen Age et au debut des Temps modernes pour la paroisse de Batz, menee surtout a partir des patronymes dorigine extraits des registres de baptemes, prend appui sur les noms releves au debut du xvi e siecle. Of Consciousness Examples. Ces noms fixes depuis un certain temps meme si des surnoms viennent parfois se substituer au nom sont un marqueur pertinent des origines geographiques. Al Manar Centre. Une telle etude revele plus le brassage densemble de la population que de courants migratoires particuliers. Of Consciousness. A ces dates, ils sont plus revelateurs des zones de depart anciennes que des zones darrivee recentes35.

36 E. Centre. Port , Alain Bouchard, chroniqueur breton , AB , 36, 1924-1925, p. Biofuel Alternative Energy Essay. 517-522 ; ADLA, B 21, f 23 (. Centre. ) 39 A linverse, des marins croisicais peuvent faire partie dequipage de navires non croisicais, tel Antoine Picart en 1471, ou Michel Jamet condamne dans le Leon le 30 octobre 151336. 37 G. Effects. Villais , Un document , p. Centre. 10-11, ADLA, G 38, f 5 v-8 ; ibid. For Emily Homer. , E 74/14, f, 78-81 v, 85. 40 La comparaison des noms contenus dans les deux aveux rendus par les seigneurs de Lesnerac pour leur fief urbain de Guerande, lun le 3 novembre 1423 et lautre le 14 janvier 1501, ne revele que deux noms communs sur une quarantaine au total, il sagit de deux familles nobles. Centre. Lidee dun renouvellement de la population de la ville sur un siecle pourrait trouver a setayer si lon etait sur que la disparition des noms ne decelait pas aussi linsuffisance de notre documentation. William Influences. Cependant, ce quune enquete de 1411 rapporte de loccupation dune maison va dans le sens dune mobilite et dun renouvellement rapide, cinq occupants sy succedent sur une trentaine dannees37. 41 Il est difficile de preciser limportance numerique du clerge. Centre. Une hierarchie se dessine entre un haut clerge present a Guerande en raison de la collegiale Saint-Aubin et le bas clerge seculier des differentes paroisses, et le monde plus divers des reguliers. 38 A. Examples. Longnon , Pouilles , p. Al Manar. 261, 264-265 ; AM Nantes II, 126/5 ; ADLA, G 301.

42 Le chapitre est constitue de quatorze chanoines au debut du xiv e siecle, mais de douze a la fin de celui-ci. Uf Financial. Notre documentation reste fragmentaire. Al Manar Centre. Il nexiste quune liste complete des douze chanoines datant de la fin du xiv e siecle ou du debut du xv e siecle. Effects Confinement. Sur place, par le jeu des dispenses, le chapitre est rarement reuni dans sa totalite. Al Manar Centre. Le 28 aout 1489, les huits chanoines presents sont dits chapitrans et leur chapitre faisans, la campanne sonnee , ce qui atteste une presence reelle selon les formes canoniques38.

39 Ibid. Uf Financial Accounting. , B 1450 ; AP Guerande, vol. Al Manar. I, f 52, 55 v ; ADLA, B 1462 ; ibid. A Rose For Emily. , B 1493, f 66 v ; ibid. Al Manar. (. Effects. ) 43 La dignite principale est celle de prevot ( annexe 12). Al Manar Centre. On connait aussi des chantres : en octobre 1476 Alain Pineau ; en octobre 1516 Jacques Cadoret ; en mai 1522 Louis Gueux ou Gueulx, teneur de Saint-Aubin ; en mai 1526 et en janvier 1533 Olivier Deno ; en 1541 Bizien Le Marec. Shakespeare. La maison de la chantrerie est citee le 20 decembre 1534. Al Manar. Le 6 octobre 1487, est mentionne un prieur du chapitre en la personne dYves Chesnays pretre39.

40 B.-A. Uf Financial Accounting. Pocquet du Haut-Jusse , Les Papes , passim ; J.-P. Al Manar. Leguay , Un reseau , p. State Of Consciousness. 355. 44 Le caractere incomplet de la documentation rassemblee ne permet pas de mener une etude sociale des chanoines de Guerande. Al Manar Centre. Quelques personnages importants se distinguent.

Ils font carriere et pour eux un canonicat est un benefice parmi dautres, temporairement occupe ; lobtention dautres fonctions les oblige a abandonner leurs prebendes a moins dobtenir une dispense dincompatibilite , comme lillustrent les exemples de ceux qui occuperont des fonctions episcopales : Herve de Keroulay (a Treguier), Bernard du Peyron (a Nantes), Pierre Piedru (a Saint-Brieuc puis Saint-Malo), Guillaume de Malestroit (a Nantes), Jean Prigent (a Saint-Brieuc), Raoul de La Moussaye (a Dol) ; Alain de Kerguiziau fait carriere dans ladministration ducale, et Jacques Clate mene une brillante carriere universitaire40. 41 G. Energy Source. Lesquen et G. Al Manar. Mollat , Mesures , p. Is An Aphorism?. 172-174, 518-519, 524 ; B.-A. Centre. Pocquet du Haut-Jusse , Les (. Accounting. ) 45 Dautres figures denvergure moindre sont au service du duc, Guerande est pour eux un benefice parmi dautres, ainsi pour Jean Berthou, Jacques de Pont-lAbbe, Guillaume Le Marhec, Guillaume Le Chevrier, Robert Ruallo, Michel Andre, Jean de Bogier, Alain de Quelen. Al Manar Centre. Dautres sont presents en curie tels Pierre Le Clerc, Bernard de Coetlogon, Yves Chohan ou Yves Coyer41. 42 ADLA, B 121, f 190 v, ibid. Barron. , E 75/5 ; ibid. Al Manar Centre. , G 301 ; ibid. Alternative Essay. , G 297 ; Rosmorduc (de), Noblesse , t (. Centre. ) 46 On trouve encore des hommes dont limplication est plus locale. Homer Barron. Les listes des chanoines presents les 14 fevrier 1472 et le 28 aout 1489 attestent dun recrutement nobiliaire, principalement de cadets de familles, ou figurent des noms de familles possessionnees dans le Vannetais : Philippe Le Gourvinec, Olivier de Peillac, Olivier du Boaisjagu, Pierre de Bodean, Henri et Thebaud de Callac, Pierre de Treguz. Al Manar Centre. Seul Yves Le Guiriec est dune famille du terrouer . Accounting. Par la suite, un apport encore plus local se precise, avec Jean de Kerpoisson en 1505, Rolland Deno en 1513, Francois Rogon en 1518, Guillaume de Carne en 1522, Olivier Deno en 1526, Jacques de Kercabus en 1527, tous cadets de la noblesse du pays guerandais42. 43 Ibid. Al Manar Centre. , B 13, f 108 v ; ADM, 93 J 441-442 ; ADLA, B 26, f 207 v ; ibid. Accounting. , B 27, f 268 v, ibid. Centre. (. A Rose For Emily. ) 47 Une autre evolution se dessine avec des cumuls de benefice qui ne se limitent plus a une chapellenie de la collegiale mais qui setendent a lechelle du terrouer : Thebaud de Callac est en 1491 recteur de Mesquer ; Sevestre Chohan en 1506 prieur de Piriac ; Olivier Deno en 1521 recteur de Saint- Molf et prieur de Saille ; Guy Drouillart vicaire et prieur de Batz en 1522 et 1530 ; Olivier Bonnet recteur de Mesquer en 1525 ; Guillaume de Carne obtient en 1531 maintenue sur la vicairie de Batz. Al Manar. Ce dernier, frere de Tristan, illustre la position acquise dans le pays guerandais par cette famille au debut du xvi e siecle43.

48 Des dynasties semblent se constituer avec Henry et Thebaud de Callac, Yves et Silvestre Chohan et encore Roland et Olivier Deno. Is An Aphorism?. Limpression prevaut dun recrutement faisant appel de plus en plus a des cadets de familles nobles presentes au niveau regional et local. Centre. Cependant, des non nobles sont attestes : ils sont de Guerande comme Alain Pineau et Jacques Cadoret ; Guillaume Juhel mentionne en 1511 est originaire de Donges. 49 Lexamen du testament de ce dernier, du 15 novembre 1511, apporte son lot dinformations. Biofuel Alternative Essay. Outre une sensibilite religieuse, un attachement a sa famille, a sa paroisse dorigine, a son lieu de naissance et peut-etre une fierte particuliere detre chanoine, on al manar apprend quune de ses nieces, deux de ses neveux et un petit Abraham demeurent avec lui, quil dispose de deux chambrieres dont une a Donges, et un serviteur. William Influences. Un autre de ses neveux, Guillaume, est en cour de Rome. Al Manar. Il dispose de livres : Decretales , une Bible quil legue a son neveu Guillaume et une autre quil attribue a leglise de Donges.

Il ordonne 400 messes, fonde une chapellenie dans lile dAssatz a Donges dans une chapelle quil a fait faire de nouveau , auquel il affecte 12 L t de rente, et il meuble la demeure du chapelain ; il fonde un anniversaire dans la collegiale Saint-Aubin dote de 60 L t, il distribue encore a des membres de sa famille trois nieces, trois neveux, deux petits-neveux le reste de ses biens meubles a ses parents et a des proches le petit Abraham, deux chambrieres et son serviteur 78 L t et divers biens, lits, robes, linceulx , livres. Uf Financial Accounting. Il destine encore deux orseulx dargent et 8 L t au chapitre de Nantes. Al Manar. Il fait etat de 568 L t qui lui sont dues 500 L t par Robert et Jean dEspinay, eveques de Nantes et 68 L t par son servant dans la cure de Vezin 44. 45 Ibid. Shakespeare. , G 301 ; ibid. Centre. , G 38, f 21 : ibid. Biofuel Is An Energy Source. , B 27, f 44. 50 Nous ne disposons pas dinformations sinon fragmentaires sur les ressources locales des chanoines, ni sur la valeur religieuse de ces clercs. Al Manar Centre. Lappartenance de certains dentre eux a la confrerie Saint-Nicolas de Guerande montre leur integration au milieu local. Aphorism?. Quelques-uns participent aussi a la vie economique en etant receveur du chapitre, Yves Le Guiriec par exemple avant decembre 1461 et encore en aout 1474 ; dautres prennent des fermes locales, Thebaud de Callac en 1505 ; voire plus importante : Olivier Bonnet est fermier des regaires de leveque de Nantes a Guerande45. 46 B.-A. Al Manar Centre. Pocquet du Haut-Jusse , Les Papes , p. Uf Financial. 364-365 ; AP Guerande, vol. Al Manar. I, f 51. 51 A la collegiale, le bas clerge se complete dun sacriste et dun choriste.

Le sacriste est un clerc affecte a la garde du tresor Pierre Moysan lest avant 1372 et Pierre Labbe, avant le 15 decembre 1417 ; il sagit dune dignite supplementaire pour des personnages deja pourvus en benefices. Is An. Un choriste est signale le 9 mai 1528 en la personne de Jacques Caillo46. 47 ADLA, B 1489 (A), f 50 v-52, ibid ., 1489 (B), f 55 v-57 v ; ibid ., B 1490, 66 v-69 v, ibid . Al Manar Centre. (. A Rose Homer. ) 52 A Guerande, le bas clerge se compose des vicaires perpetuels qui desservent les trois cures de Saint-Aubin, de Notre-Dame-la-Blanche, de Saint-Michel. Al Manar Centre. A leurs cotes, les chapelains sont tres nombreux, notamment affectes aux chapellenies des eglises de la ville. Is An. Les rentiers ducaux, de 1452 a 1541, en donnent une liste quasi immuable de 19 noms. Al Manar. Les seuls changements sont la mention en 1499 dune creation, alors quen 1541, deux chapellenies Notre-Dame napparaissent plus nen former quune. Effects Of Solitary. Cette liste ne tient compte que des chapellenies possessionnees dans le domaine ducal. Centre. Lenquete fait apparaitre des mentions de chapellenies servies en la collegiale : des Cinq Plays , Notre-Dame du Puy, Saint-Aubin nouvel , Saint Esprit, Saint-Georges, Saint-Gracien, Saint-Jacques, Saint-Jean, Saint-Nicolas, Saint-Yves, Sainte-Croix, Sainte-Madeleine ; et des actes de fondations : en 1405, une seconde chapellenie Saint-Nicolas ; le 16 septembre 1458, Pierre de Carne, archidiacre de Quimper, recoit du pape la faculte deriger une chapellenie en la collegiale avec union de celle de Saint-Michel quil possede au faubourg de Vannes ; le 18 janvier 1476, Sainte-Catherine ; le 15 octobre 1484, Saint-Just ; le 7 juin 1502, Sainte-Catherine ; le 22 avril 1515, chapellenie de Saint-Rene et de Saint-Michel ; le 18 fevrier 1525, Sainte-Catherine attribuee a Tristan de Carne ; le 17 mai 1538, Saint-Sebastien ; soit au total une vingtaine. Altered Of Consciousness Examples. A celles-ci sajoutent celles de leglise Notre-Dame-la-Blanche (Saint-Yves, Saint-Georges, Saint-Sebastien), et de lhopital Saint-Jean47. 48 Ibid. Al Manar Centre. , B 1476, ibid. Altered State Examples. , G 389 ; ibid. Al Manar. , B 751 ; ibid. Effects Of Solitary Confinement. , B 1457 ; ibid. Al Manar. , B 22, f 143 ; ibid. For Emily Homer Barron. , 47 J 4 ; (. Centre. ) 53 La liste doit etre completee avec les desservants des chapelles des faubourgs : a Saint-Michel, la chapellenie Notre-Dame et trois autres indiquees en 1560 ; a la Trinite, celle de la Trinite ; a Saint-Laurent, celle de Saint-Laurent. Of Solitary. Sy ajoutent, les chapellenies de chapelles de certains villages : a Careil (Saint-Just), Saille, Clis (Sainte-Catherine), La Madeleine, Breca, Brandu ; et celles des chapelles de manoirs, comme celle de la Conception de Notre-Dame fondee par Michel Le Pennec a Lauvergnac et celle de Sainte-Brigitte a Brehet48.

49 Ibid. Al Manar Centre. , G 386, f 4 ; ibid. Is An Alternative Energy. , G 303 ; ibid. Al Manar Centre. , E 641 ; BM Nantes, ms fr 2954, II (4), ADLA B 1493, f (. Altered Of Consciousness Examples. ) 54 Des chapelains peuvent se trouver sans charge, dautres assistent des ecclesiastiques, tel Jean Vallee, clerc de Thebaud de Lesnerac, et dautres encore doivent etre maitres decoles ou precepteurs. Al Manar Centre. Des chapellenies peuvent etre cumulees : en 1501, Jean Baye est desservant des chapellenies Notre-Dame, de la Trinite et de Saint-Yves servies respectivement dans la chapelle de Lauvergnac, au bourg de Batz et a Piriac. Altered State Of Consciousness. Laffermage, pratique autorisee par les statuts de Nantes des 1320 et subordonnee a laccord de leveque, est illustre le 30 mars 1513 avec Vincent Le Bagouze qui prend a ferme le vicariat de Batz pour trois ans et un paiement de 540 ducats ; en 1541, Rolland Madic est fermier pour la chapellenie Saint-Gracien49. 55 Ces chapelains, on al manar centre en denombre plus de 130 pour la periode etudiee dans la paroisse de Guerande et ce chiffre est un minimum, possedent des livres religieux : le compte de la fabrique de Batz pour un an what, commence le 5 mars 1575 note une Bible leguee par Yves Le Louez, un breviaire et une Legende (sans doute la Legende doree de J. Centre. de Voragine) par dom Bonabes Enes, et des Decretales en imprissions par Yves Gouazo50. 51 Ibid. Is An Aphorism?. , G 389, ibid. Centre. , G 303, ibid. Effects Of Solitary Confinement. , B 1510, f 1482 ; ibid. Centre. , G 303 ; ibid. Altered State Of Consciousness. , G 386. 56 Certains dentre eux apparaissent engages dans des operations dachat de rentes.

Thebaud de Lesnerac achete 9 L 13 s 4 d de rentes en 7 operations dans le pays guerandais entre le 6 juillet 1464 et le 29 decembre 1474. Centre. Il fonde le 18 janvier 1476 une chapellenie de deux messes hebdomadaires dotee de tous les biens quil a acquis dans la paroisse de Guerande, soit 15 ?illets de salines, 5 L 8 s de rente, 16 hommees de vigne et la maison ou il demeure. Accounting. Son clerc, Jean Vallee, fonde le 7 juin 1502 quatre anniversaires et une chapellenie de deux messes hebdomadaires quil dote de biens acquis 7 ?illets, des terres, 3 L 4 s, un boisseau davoine et une geline de rente , une petite maison couverte dardoise avec son pourpris dans la ville de Guerande, un autre ?illet de marais, un jardin. Al Manar Centre. Il distribue certaines sommes dargent aux membres de sa famille, soit 10 francs, renonce a une creance de 19 L 5 d, accorde 22 L 3 s 4 d au chapelain de la chapellenie Sainte-Catherine dont auparavant il etait chapelain et encore ordonne quil soit verse 6 L a chacun de ses executeurs testamentaires, le reste devant etre employe a prier Dieu. Shakespeare. Lensemble denote une tres honnete aisance. Al Manar Centre. Celle-ci peut etre illustree encore par le testament de Guillaume Juhel du 15 novembre 1511 qui dote la chapellenie quil cree de ce que lon peut considerer comme lequipement domestique satisfaisant pour un chapelain : un grand lit, garni de 2 paires de linceulx , une couverture rouge et blanche, un coffre, une table, un banc, 4 escabelles , un dressouer , 4 ecuelles detain, 2 plats detain, 2 chandeliers de cuivre, 3 chasubles et autres ornements et des livres51. 52 Ibid. Influences. , B 14, f 57 ; B.-A. Al Manar Centre. Pocquet du Haut-Jusse , Les Papes , p. A Rose For Emily Homer Barron. 366 ; ADLA, B 751, ibid. Al Manar Centre. , B 1462, (. A Rose. ) 57 Pour la collegiale Saint-Aubin plus de 120 chapelains sont connus le milieu social des chapelains est ouvert.

Nombreux sont les chanoines disposant dune chapellenie. Centre. Certaines sont pourvues en cour de Rome, ainsi en faveur de Guillaume de Saint-Andre, pretre, bachelier en decret, qui recoit en 1371 la chapellenie de Sainte-Madeleine. Is An. Une autre origine sociale se revele avec des noms de cadets dune vingtaine de familles de la petite ou de la moyenne noblesse. Al Manar. A leurs cotes figurent des noms de famille de milieu aise de Guerande, Pierre Catella, chapelain en mai 1471, est le fils dun notaire, Olivier Cadoret, Julien Gaultier. Altered State Of Consciousness Examples. Jean Vallee illustre un autre recrutement : clerc de Thebaud de Lesnerac, il est nomme chapelain de la chapellenie fondee par ce dernier, et lui-meme designe son neveu chapelain de celle quil fonde le 7 juin 1502. Al Manar. Lexemple illustre un mode habituel de nomination au profit des neveux des fondateurs, puis des patrons : la chapellenie fondee par Guillaume Groy est au patronage de Guillaume Deno qui nomme le 25 octobre 1554 comme desservant, Olivier Deno. Uf Financial. Cette preoccupation saccompagne de la volonte que soit nomme des hommes de bon regime et gouvernement et que la continuite du service soit assuree, Guillaume Groy precisant quen cas de defaut de chapelain au bout de 3 mois un nouveau devra etre presente52. 53 Ibid. Centre. , G 389 ; infra ; ADLA, E 1228/2, 5 ; ibid. State Of Consciousness. , G 581, ADM, E 5104 ; ADLA, 59 J 2, f 4 v. 58 Pour les autres chapellenies de Guerande et du pays guerandais, le recrutement local parait nettement, avec des cadets de petite noblesse : la chapellenie Saint-Pierre dans leglise Saint-Pierre dEscoublac voit se succeder Thebaud de Lesnerac, Jean de Kercabus, Jean de Kerveno, Jean Calon, Guillaume Secillon, Francois du Dreseuc. Al Manar Centre. A Batz, on Alternative Essay trouve des cadets de familles engagees dans le mouvement commercial. Al Manar Centre. Dans les bourgs, le recrutement de paysans aises apparait : a Saint-Molf le 13 aout 1474, Eon Guymar est soubz cure , alors que Guillaume Guymar est le meme jour cite comme procureur des paroissiens ; a Saint-Lyphard, Michel Amice est chapelain dune chapellenie creee le 13 avril 1516 par Jean Bellec, alors que Morice Amice a ete receveur de Pierre de Carne ; en 1511 a Mesquer, Raoul Le Rigolaine est egalement chapelain, alors que cette famille se suit debut le debut du xv e siecle et lun de ses membres est marchand marinier53.

54 Ogee , Dictionnaire , t. Effects Confinement. I, p. Al Manar. 96 ; ADLA, H 603, f 51 v ; H. Uf Financial. Martin , Les ordres , p. Al Manar. 114-115, 126 (. What Is An Aphorism?. ) 59 Le clerge regulier est present avec les prieures. Al Manar. Seul le prieure de Batz est conventuel, disposant de six religieux selon un proces-verbal de la seconde moitie du xvi e siecle. Is An Aphorism?. Les autres prieures sont des prieures simples. Al Manar Centre. La presence dominicaine sy ajoute au couvent Saint-Yves. Accounting. Leffectif dun couvent a la fin du xv e siecle et au debut du xvi e siecle est au moins egal au nombre des religieux assembles en chapitre, le chiffre maximum pouvant etre obtenu en y ajoutant 25 a 30 % a leffectif de lassemblee capitulaire la plus nombreuse. Al Manar. En se fondant sur une liste du 30 juin 1526 ou il figure treize presents, on william influences aurait dix-huit religieux pour Guerande. Al Manar Centre. Ces chiffres sont inferieurs a leffectif des autres couvents dominicains en Bretagne ou lon compte de 20 a 34 religieux54. 55 Ibid. Aphorism?. , p. Al Manar. 112-113, 130-134, 255-258 ; ADLA, H 603, f 33. 60 Le couvent Saint-Yves a ete reforme. Altered State. Le 16 septembre 1474, le maitre general des dominicains missionne Pean Dollo de prendre les mesures necessaires afin de reformer les couvents de Dinan et de Guerande, avec pouvoir de recourir si necessaire au bras seculier. Al Manar. Loperation semble etre rapidement menee au couvent de Guerande qui est integre a la congregation de Haarlem en 1476.

Le 26 juillet 1483, un acte mentionne la presence de frere Etienne Durant, vicaire des couvents resformez de lordre de sainct Dominicque en Bretagne . Uf Financial Accounting. Apres 1514, les couvents francais relevant de la congregation de Hollande sont regroupes dans le cadre dune congregation gallicane dont le chapitre general de 1521 a lieu a Nantes, et dont un frere de Guerande, Jacques Fougeres, est vicaire general55. 56 ADLA, G 297 ; N. Centre. Travers , Histoire , t. State Examples. II, p. Al Manar. 262 ; ADLA, G 747. Effects Of Solitary. J.-P. Al Manar Centre. Leguay , Un reseau , p. Influences. 311. 61 Dans la paroisse de Guerande, vivent sans doute quelque 80 ecclesiastiques, environ 2 % de la population, ce qui correspond au pourcentage habituel des villes bretonnes.

Mais la place reelle du clerge dans la ville se marque encore par la presence des possessions ecclesiastiques : hotel de la Prevote, maison prebendale , chantrerie, maisons des chapellenie : neuf sont attestees en ville et une dans les faubourgs, et autres biens. Al Manar. Et encore par son poids politique, le chapitre est represente par des deputes aux etats de Bretagne et au synode du diocese de Nantes ; sans oublier le poids financier : en 1478, le chapitre de Guerande achete pour 1464 L, 122 L de rente au vicomte de Rohan56. 57 ADLA, B 2988, f 12, 13 v-14 v, 19 ; ADM, 9 J 6. Shakespeare. A. Centre. Gallice , La noblesse dans le pays gueranda (. A Rose For Emily Homer. ) 62 Les recensements generaux et dautres concernant la noblesse faisant suite a lordonnance du 9 janvier 1426 ne fournissent que des resultats incomplets pour le pays guerandais ; nous navons pas dinformations sur les paroisses de Batz et Mesquer, et lexploitation de la documentation pose probleme a Guerande, Saint-Molf et a Saint-Nazaire57. 63 A Guerande, la reformation de la noblesse enregistre : pour la ville de Guerande, 12 nobles et un anobli ; en la rue de Saille es faubourg, 2 ; en la rue de Bizienne, un ; en la rue de Saint-Michel es faubourg, 9 et un anobli ; et en la frairie de Saille, 21 : auxquels sajoute un sergent du duc ; soit au total 45 nobles, 2 anoblis et un sergent. Al Manar Centre. Or la reformation generale le 20 novembre 1427 ne mentionne que 24 nobles, 2 anoblis et un sergent. Effects. Lampleur de la difference conduit a envisager une erreur denregistrement et il convient de retenir le chiffre donne par la reformation de la noblesse. 64 A Saint-Nazaire, la reformation generale en novembre 1427 mentionne 9 nobles et celle de la noblesse, 13 dont un est dit se portant noble , un autre est mort et un autre encore ne demeure plus sur place. Al Manar. On retiendra un total de 11 nobles. Accounting. A Saint-Molf, 8 nobles sont recenses dans la reformation generale, celle de la noblesse en fevrier 1426 en donne lidentite et indique que la qualite de noblesse de 3 dentre eux est contestee par les paroissiens. Al Manar Centre. Pour les autres paroisses, la reformation de la noblesse enregistre a Escoublac en septembre 1426 5 nobles et un sergent du duc exempt ; a Saint-Andre-des-Eaux, 8 ; alors quil ne figure aucun noble a Saint-Lyphard, ni a Piriac ou est sont enregistres 2 sergents, lun du duc et lautre de Campsillon, exempts de fouage. 58 J. Is An Energy Source Essay. Kerherve , LEtat , p. Al Manar Centre. 558-560 ; ID., Introduction : des nobles en general aux nobles de Breta (. Is An Aphorism?. ) 65 Au total, on centre compte 79 feux nobles et anoblis, en tenant compte des 4 cas de noblesse contestee mais sans y inclure les 4 sergents, correspondant a 67 familles nobles.

Ils representent 4 % des feux reels, valeur inferieure a la moyenne du duche (4,8 %), mais superieure a celle de leveche de Nantes (2 %). For Emily Homer Barron. La moyenne setablit a 11,2 feux nobles par paroisse, mais les differences locales sont fortes : au-dessus de la moyenne du terrouer se placent Saint-Molf (9,6 %), Saint-Andre-des-Eaux (7,2 %), Guerande (5,9 %) ; a la moyenne, Escoublac (4 %) ; au-dessous, Saint-Nazaire (2,3 %), Piriac et Saint-Lyphard (0 %). Al Manar Centre. Saint-Molf et Saint-Andre-des-Eaux, par leur valeur relative, et Guerande, par sa valeur absolue, evoquent certaines zones du nord de la peninsule. Accounting. Cette forte presence, lopposition entre louest et lest, et les cas particuliers que sont Piriac et Saint-Lyphard, sont delicats a expliquer. Centre. Faut-il penser a une origine ancienne dune partie au moins de ces familles qui pourrait se rattacher une migration bretonne plus etalee dans le temps quon ne la cru ? Ou envisager les besoins de la defense cotiere58 ? 59 ADM, 9 J 6, Escoublac ; BM Nantes, ms fr 1823, f 31-31 v. 66 Les renseignements donnes par les autres reformations ne concernent que deux paroisses. What Is An. A Escoublac, lenquete realisee en mars 1454 mentionne 6 nobles. Al Manar Centre. Pour Batz, le recensement de 1513 indique 16 lieux ou feux nobles59. 67 Les exemptions de fouage et anoblissements, consideres comme un des droits royaulx et duchaulx dont se reclament les Montforts, se font par lettres dont il convient de distinguer celles daffranchissement et celles danoblissement. A Rose. A plus ou moins longue echeance, le resultat peut etre le meme, la franchise etant pour certains une etape menant a la noblesse. Centre. Selon les cas, les lettres concernent un individu, un individu et ses biens fonciers ou encore des biens roturiers possedes par un privilegie.

Elles traduisent dans ce cas une preoccupation financiere, mais plus fondamentalement la volonte daffirmer un statut et, par le partage noble concernant lensemble des biens, assurer dans de meilleures conditions la continuation du lignage60. 61 ADLA, B 128/8, M. Uf Financial Accounting. Jones , Recueil , n 773 ; ADLA, B 1458 ; ibid ., B 125/35, R. Al Manar Centre. Blanchard , Lettres (. Effects Of Solitary Confinement. ) 68 Un premier cas de figure concerne des familles nobles locales ou possessionnees dans le terrouer a la suite dun mariage dont les biens roturiers deviennent desormais des heritages tenus noblement a foy et a rachat , et le plus souvent sellon fie dassise . Al Manar Centre. On compte une vingtaine de lettres qui datent surtout du regne de Jean V. Aphorism?. Elles concernent Denis Baye (1 er mars 1391) ; Jean du Dreseuc (mars 1417) ; Olivier de Carne (24 fevrier 1425) ; Gilles Le Gentil (24 fevrier 1425) ; Jacquet de La Touche (11 novembre 1432) ; Jean Baye (24 decembre 1432) ; Jean Le Pennec (15 avril 1433) ; Denis Jollan (24 juin 1433) ; Guillaume du Dreseuc (16 aout 1451) ; Laurent Couppegorge, a cause de sa femme, veuve Raoul de Kerveno (8 mai 1455). Centre. Les diaux ducaux ajoutent a cette liste les affranchissements obtenus par Pierre de Lhospital s r dEscoublac ; les Le Comte s r de Careil ; Pierre de la Pommeraye sr de Henleix ; les Bazvallen ; les Du Verger ; Pierre de Muzillac. Is An Aphorism?. Laffranchissement peut porter des biens jusqualors soumis a plus de 10 L de rente (Guillaume Le Gentil), saccompagner de lautorisation dedifier un moulin (Jean Baye) ou une garenne (Jean Le Pennec), alors que certains heritaiges anoblis peuvent demeurer despartiz comme partieulx entre heritiers comme avant la decision ducale (Jean Le Pennec)61. 62 Ibid. Al Manar Centre. , B 129/238 ; R. Is An Source Essay. Blanchard , Lettres , n 2402 ; ADLA, B 4, f 33 v ; ibid. Centre. , B 1492. 69 La proximite ducale apparait determinante pour : Pierre Richard, valet de chambre du duc, qui obtient le 23 fevrier 1440 une exemption de fouage confirmee le 19 fevrier 1440 en faveur de son fils, bouteiller du duc ; Olivier Le Moel recoit le 28 mars 1466 un affranchissement quil doit a lentregent de Jean Carrays, autre valet de chambre du duc, qui a epouse Guyonne Le Moel. Confinement. Mais les affranchissements de terre peuvent etre encore lies a des achats de rentes, ainsi en mai 1489 a la suite dune operation organisee par le pouvoir ducal a laquelle souscrivent surtout des nobles : 22 des 30 acheteurs (73 %) realisant 88 % des achats62.

63 Ibid. Centre. , B 127/122, ibid. Altered Examples. , B 129/227, R. Al Manar. Blanchard , Lettres , n 469, 1810, 2263, 2407, 2442-2443 ; (. Biofuel Alternative Energy Source Essay. ) 70 Les anoblissements dindividus peuvent etre illustres par les lettres dont ont beneficie : Jean Jouan le 24 juillet 1428 ; Jean Quelo, son fils Eon et leur principal heritier, le 29 avril 1437. Al Manar. Dans les arguments justifiant leur acces a la noblesse, on effects of solitary confinement trouve : levocation du pere, cest-a-dire la lignee ; le gouvernement noble, cest-a-dire un style de vie, des relations, le service militaire, en particulier sur mer ; la capacite a sequiper militairement, cest-a-dire un certain niveau de fortune. Al Manar. A ces cas, il convient dajouter ceux dHerve et Jean Le Bosec dont il est ordonne le 22 mars 1407 quils ne doivent pas etre taxes car ils ont corps et vesseaux dans une certaine armee , et dont la famille est ensuite consideree comme noble. William Influences. Le service arme est essentiel parmi les elements tout a la fois juridiques, sociologiques et ideologiques qui fondent la noblesse. Al Manar. Cest ainsi que son accomplissement est souligne pour lanobli Jean Rialen et pour Guillaume Le Guiriec et Perrot Lohan dont la noblesse etait contestee. Homer Barron. Cest sans doute encore au service militaire maritime quil convient de rapporter les anoblissements de Guillaume Gegou (Jego) de Batz en 1461, et de Mahe Le Gliff le 23 juin 1468. Al Manar. On ne peut pas se prononcer pour Jean Rialen et Mace de Boaisbran, deja cites, ou encore Jean Savary de Saint-Andre-des-Eaux exempte de fouage le 6 mars 1440. A Rose For Emily Homer Barron. Quant a lanoblissement dont aurait beneficie, le 30 aout 1440, Jean Gaultier, s r de Trouvay, il sagit dune confusion faite avec Mathurin Gaultier, qui nest pas guerandais, et qui recoit une exemption de fouage a cette date, puisque Jean Gaultier, le guerandais, est soumis en 1536 a la taxe des francs-fiefs63.

64 P. Centre. Contamine , La noblesse , p. Biofuel Is An Alternative Energy Source Essay. 68 ; M. Al Manar. Nassiet , Noblesse , p. For Emily Homer. 91-92, 103. 71 Ainsi, la noblesse guerandaise est-elle au xv e siecle une categorie ouverte : 10 entrees averees. Al Manar. Les donnees incompletes pour 1426 interdissent de calculer un pourcentage pour le pays guerandais, mais il est inferieur aux 12 % obtenus en ne tenant compte que des nobles connus en 1426. Influences. Il apparait relativement eleve par rapport a celui etabli par M. Al Manar Centre. Nassiet qui avance le chiffre de 350 anoblis entre 1420 et 1488, soit 4,4 % sur un total estime de 7 940 familles nobles en 1426. Uf Financial. Cette importance relative peut etre rapprochee de la dualite militaire du terrouer associant defense terrestre et maritime, 7 cas etant a relier au Croisic64.

65 ADM 9 J 6, Herbignac ; ADLA, B 121, f 194 v-195 ; dom Morice , Preuves , t. Centre. III, 237-238. 72 A cette liste de familles nobles et anoblies, sajoutent les noms des Du Verger, Kercabus bien implantes dans le terrouer , et dautres releves dans une liste de vassaux de leveque de Nantes le 14 fevrier 1472. Shakespeare. Au-dela, il faut prendre en compte les nobles non originaires du pays guerandais qui possedent des seigneuries ou des biens et en particulier des salines, et des chanoines de la collegiale Saint-Aubin de Guerande65. 73 Au total, le nombre des familles nobles en rapport avec le pays guerandais setablit autour du double de ce que nous avons calcule a partir des chiffres des reformations de 1426. 66 ADLA, B 25, f 210-212 ; ibid. Al Manar Centre. , B 17, f 27 v, ibid. Effects Confinement. , B 27, f 212 v ; Rosmorduc (de), La nobles (. Al Manar Centre. ) 74 Au debut du xvi e siecle, la distinction de la noblesse reste un lieu commun. For Emily Homer Barron. Robert de La Pommeraye, le 15 decembre 1520, differencie entre les hommes de villaige et gentilshommes. Al Manar. Les affranchissements restent recherches : au Croisic en 1508, Jean Le Talruz, Pierre Labbe et Jean Goaschet pretendent etre exemptes de fouage ; les pretentions a la noblesse de certains suscitent des contestations, comme en attestent les cas de Guillaume Gouere s r de Reneguy et de Guillaume de Secillon66. 67 J. Accounting. Gallet , La seigneurie , p. Al Manar Centre. 133-141 ; M. Biofuel Is An Alternative Energy Source Essay. Nassiet , Noblesse , p. Centre. 47-53 ; ID., Fidelites et pers (. William Influences. ) 75 Un autre element de differenciation de la noblesse est le revenu. Centre. J. William Shakespeare Influences. Gallet distingue une haute noblesse, une moyenne noblesse dont les revenus sechelonnent entre 200 et 800 L pour se situer le plus souvent entre 500 et 800 L, une petite noblesse dont les revenus moyens se placent autour de 40-50 L, et au-dessous une noblesse pauvre. Centre. M. What. Nassiet precise cette classification en sappuyant sur les revenus nobles.

La petite noblesse correspondrait, a la fin du xv e siecle, a des declarations situees entre 15 a 80 L, 20 a 30 L permettant de vivre convenablement, et la noblesse pauvre au-dessous de 12 L, sans quil soit possible dassigner une limite precise puisque la situation reelle depend des tenures roturieres possedees et des activites exercees67. 68 Careil (Le Comte, Du Boays sr de Baulac) ; Cabeno (Talguern), Crenegan (Jollan, Kercabus) ; du Bla (. Centre. ) 76 Pour le pays guerandais, labsence de compte rendu de montres est tres prejudiciable. Biofuel Is An Alternative Energy Source Essay. On peut solliciter les aveux ou les minus , mais cette source ne manque pas de faiblesses car elle ne concerne pas toutes les seigneuries68. 69 ADLA, 1 J 128/5 ; Rosmorduc (de), La noblesse , t. Centre. III, p. Accounting. 240. 77 Dautre part, par seigneurie, nous ne disposons souvent que dune seule declaration. Centre. Ceci interdit detablir une hierarchie chronologiquement coherente et de prendre en compte des evolutions. For Emily. La valeur du domaine, sauf rares exceptions, nous reste inconnue, et lestimer, en raison des imprecisions concernant les superficies et de la grande variete des valeurs des biens le composant, est hypothetique. Centre. Le revenu du fief a un caractere theorique il nest pas fait etat des frosts , et incomplet puisque la valeur des biens tenus a foi, hommage et rachat ne sont pas indiques sauf pour Campsillon. Uf Financial Accounting. Les revenus banaux, en raison de labsence de compte, sauf exception, nous restent ignores. Al Manar. Lappreciation du niveau reel de richesse doit encore prendre en compte les revenus provenant de biens relevant dune ou de plusieurs seigneuries du pays guerandais, Escoublac Campsillon, Ranlieuc, regaires de leveque de Nantes, Saint-Nazaire, pour lesquelles les informations restent fragmentaires. Accounting. En depit de ces difficultes, un essai de classification peut etre propose69.

70 A. Al Manar Centre. Gallice , La noblesse , tableau. 78 Lecart des revenus est considerable ( annexe 13). Of Solitary Confinement. Si les hauts (1 %), moyens (7 %), et faibles revenus (autour de 15 %) sont en nombre limite, la petite noblesse forme une cohorte imposante, plus de 75 %. Centre. Dans ce dernier groupe se detache un fort contingent de seigneuries assurant a leurs possesseurs une aisance certaine, plus de 45 % degagent entre 80 et 200 L de revenu. Biofuel Is An Alternative Energy Source. Le pays guerandais est donc dote dun ensemble humain disposant dune reelle capacite dinvestissement qui en fait un element moteur de la mise en valeur du pays guerandais. Centre. Rapportee a la superficie du terrouer , son importance quantitative sexplique par les possibilites de revenus liees aux vignes et surtout aux salines70. 71 G. Uf Financial Accounting. Guillaume , Les Rieux. Centre. Une famille de la haute noblesse bretonne aux xiv e et xv e siecles , These, (. A Rose For Emily. ) 79 Ce tableau ne rend compte pour beaucoup que dune partie de leurs revenus. Al Manar Centre. Des seigneuries sont aux mains de familles non originaires du pays guerandais. What Is An. Cest le cas des seigneuries les plus prestigieuses, celles dotees dune haute justice : Asserac, Campsillon, Escoublac, Henleix-Rochefort, La Mothe-Alman, Quilfistre, Saint-Nazaire, Treambert, et a un moment de leur histoire Marsaint et Trevecar, les exceptions etant Cleuz et Ust. Centre. Elles appartiennent a la haute noblesse ou a une noblesse riche largement possessionnee en dautres lieux : les seigneuries des Rieux degagent 13 000 L de revenu brut ; les Madeuc du Guemadeuc, Rieux sr de Chateauneuf, Rohan du Gue-de-lIsle, declarent plus de 1 400 L de revenu noble.

Cest le cas encore, mais a un moindre titre, des dAvaugour (en 1481, 400 L), Carne (600 L), Du Fresnay, Du Pont, Lhospital (600 L en 1464 a Bains), Lindereuc (300 L), Muzillac, Rieux s r de Chateauneuf, Saint-Gilles, Sesmaisons, Volvire, et encore a un niveau inferieur de richesse des Coetsal (200 L), Du Tertre (10 L), Quilfistre s r de Tremoar (200 L), Talguern, Thebaud, Thouet71. 72 ADLA, E 287/1 ; ibid. Aphorism?. , B 1459 ; M. Centre. Nassiet , Dictionnaire , n 259. 80 A linverse, des familles nobles du pays guerandais ont acquis des seigneuries hors de celui-ci, tels les Baye, Du Dreseuc, Du Verger, Le Pennec, Ust. Of Solitary Confinement. Jacques du Verger s r de Tregrain en Asserac declare avant 1495 plus de 160 L de rente ; Michel Le Pennec, avant 1495 plus de 112 L en Asserac ; et Ust, 1 500 L de revenu noble72. 73 P. Centre. Contamine , La noblesse , p. Aphorism?. 62, 84 ; M. Al Manar. Nassiet , Parente , p. State Of Consciousness. 47-48. 81 Trente-cinq pour cent des familles figurant dans la reformation de la noblesse de 1426-1427 se retrouvent vers 1540.

En elargissant lenquete aux familles nobles connues dans le pays guerandais, on al manar centre obtient 40 %, une valeur qui correspond a celle des seigneuries restees aux mains dune meme famille. Of Solitary. Ces chiffres sont en accord avec ceux enregistres par ailleurs, faisant etat dune disparition de la moitie des lignages nobles par siecle. Al Manar. Compte tenu des difficultes demographiques du debut du xv e siecle, et que souvent les seigneuries changent de proprietaire a la suite de succession ou du mariage de lheritiere avec un noble non originaire du terrouer , il faut conclure au maintien du milieu nobiliaire guerandais73. 74 P. Influences. Contamine , La noblesse , p. Al Manar. 58-59, 112-114. Accounting. P. Al Manar Centre. Charbonnier , La crise de la seigneurie a la fi (. A Rose For Emily Homer. ) 82 Pour lexpliquer, on al manar centre peut certes envisager un regime demographique particulier a la noblesse, mais les deux principaux facteurs sont, dune part, le maintien de ses droits fonciers et seigneuriaux et dautre part, de son assise fonciere. Of Consciousness Examples. Pour les petites seigneuries, le domaine, plus que le fief, est source de revenus, dautant plus que nous sommes dans l autre France , celle qui na pas connu leffondrement des revenus seigneuriaux entre 1410/1420 et 1440/145074. 75 ADLA, 1 E 713, ADM, E 5104 ; ibid. Centre. , E 52, passim ; ADLA, 198 J 97, ibid. Uf Financial Accounting. , B 1456 ; ibid. Al Manar Centre. , E 1229/1 (. Of Solitary Confinement. ) 83 Les nobles sont attentifs a la gestion de leurs biens comme en temoigne, leur presence lors des vendanges ou lors de la reddition des comptes, les proces entames pour obtenir le paiement darrerages, les saisies effectuees a la suite du non-paiement des cens suivies de nouvelles baillees qui imposent des travaux de remise en valeur en septembre 1460, le preneur sengage a consacrer 30 L pour construire dans les 3 ans sur la maziere , une meson et estaige , la refection periodique des rentiers. Centre. Le developpement des metairies participe de la meme volonte, alors que certains nobles sengagent dans la production : par exemple en 1563 pour la seigneurie de Lesnerac, du betail est de la maison, hors mestarye . Altered. Cependant, leloignement des seigneurs peut etre prejudiciable a la tenue des constructions : les chateaux de Campsillon et dEscoublac en 1540 et 1544 sont declares ruyneulx 75.

76 ADIV, 2 Ec, de Carne, 8, f 8-11, 24-26 ; ADLA, 2 E 1250, f 132 v-136, ibid. Centre. , E 631. 84 La volonte de preserver le domaine apparait lors des dotations constituees pour les filles ou les cadets. Accounting. Ainsi la dot de Jeanne de Carne, le 29 decembre 1422, est-elle assise sur la terre de Soursac a Mesquer, mais si cela savere insuffisant le complement ne pourra pas etre trouve dans le domaine de Cremeur ; dans le contrat de mariage du 9 mai 1475 entre Pierre de Carne et Anne de Goulaine, il est exclu que la piece de Cremeur soit gagee. Centre. La defense du patrimoine passe encore par le jeu du retrait feodal76. 77 Ibid. Altered State Of Consciousness Examples. , 1 E 123 ; ibid. Al Manar. , E 1228/1, f 24-24 v ; ADM, E 52, passim . 85 La petite noblesse pratique les prets. What Is An. Des circuits peuvent etre distingues. Al Manar Centre. Lun est alimente en especes monetaires, un autre voit sechanger des biens et des services, ce qui nexclut pas des formes intermediaires. Of Solitary Confinement. Ces dernieres apparaissent peu : en aout 1525, Catherine Bobiron et Gilles Guellec pour faire face a une dette de 11 L, en raison dun prest, vente et livraison de blez consenti par Julien de Saint-Martin s r de Kerpondarmes, sengagent a payer un surcens et G. Al Manar. Guellec a seiz le boays pour la faczon dune cherre a porter . William Influences. Ce cas et un autre en aout 1523 le meme seigneur dispose dune creance de 11 L prenant en compte la valeur de deux b?ufs temoignent de lendettement paysan qui peut, au moins dans le second cas sinterpreter comme un achat a credit de betes de labour, donc comme un investissement. Al Manar Centre. On trouve surtout trace de prets consentis en argent sous forme de rentes constituees portant un interet de 5 %, les versements se faisant parfois en nature, sous forme mixte, mais plus le plus souvent en argent le 23 fevrier 1476, Eon du Dreseuc verse 10 L et fournit un cheval pour lachat dune rente. Altered. Les nobles font affaire entre eux, mais aussi avec des paysans77.

78 ADLA, G 38, 9 v-12, 20 v ; ADV, 3 H 1/782 ; supra , p. Centre. 120-123 . 86 La solde en cas de levee dhommes par le duc procure egalement des rentrees dargent. Effects Of Solitary. Autre ressource : laffermage de certaines recettes locales comme celui realise par Francois Baye et Jean Calon entre 1501 et 1506 qui prennent a ferme des granges des regaires de leveque de Nantes. Al Manar Centre. Des associations peuvent se constituer, ainsi, le 1 er juin 1538, entre Nicolas Thebaud, procureur royal de Guerande, et Michel Lelou, marchand de Nantes, pour la commanderie de Faugaret. Accounting. Dautres afferment ou sousafferment des recettes ducales, en particulier celle du Domaine78. 79 ADLA, B 129/238, R. Al Manar. Blanchard , Lettres , n 2402 ; ADLA, B 2964 ; ibid. Biofuel Is An Energy Essay. , B 22, f 46 v, ibid. Centre. , B (. Of Solitary Confinement. ) 87 Lactivite commerciale nest pas inconnue, tant au niveau local Pierre Richard recoit en 1440 une franchise sur la vente de vin au detail en son hotel jusqua six pipes par an al manar, quau niveau du commerce maritime. Uf Financial Accounting. La tradition des nobles possesseurs de navires, representee a la fin du xiv e siecle avec Eon de Lesnerac et Jean Malor, ne semble se perpetuer que dans le cas de la noblesse croisicaise au debut du xvi e siecle avec Jean Gastinel, ce qui nexclut pas des actions ponctuelles comme avec Pierre Kerguisec, Pierre Cramezel79. Al Manar Centre. Lexercice de certains offices seigneuriaux ou ducaux, de la profession davocat ou de notaire sont egalement sources de revenus. Altered State Of Consciousness. Les places sont accessibles a des hommes qui savent ecrire et possedent la qualite de prudhomme, alors que la fonction nest pas source de derogeance. Centre. Dautres encore font partie de lhotel ducal.

Pour les cadets, lEglise est une possibilite. Is An. Si les nobles napparaissent pas a la tete de paroisse le patronage laique etant inconnu dans le pays guerandais , ils sont parfois chanoines de Saint-Aubin de Guerande et plus souvent chapelains. 80 A. Centre. Gallice , La noblesse , tableau. 88 Letude des alliances repose sur une documentation tres incomplete et imprecise : il est parfois impossible de distinguer entre mariage et remariage, aine et cadet et plus encore ainee et cadette. William Influences. Les alliances se font avant tout a linterieur du meme groupe social et tres largement au niveau local. Centre. Elles revelent lenchevetrement des parentes et une certaine homogamie.

Cependant, des mariages unissant des familles nobles plus eloignees ne sont pas ignores80. 89 Des alliances unissent encore des familles nobles et dautres qui cherchent a acceder a ce statut : par exemple, les trois filles de Guillaume Briend, assujetti a la taxe de francs-fiefs en 1536, ont pour epoux Guy de Trevelec, Yves Morio et Roland Secillon. Biofuel Alternative Energy Source. Au Croisic, des mariages entre des marchands mariniers et des familles de la petite noblesse locale ne sont pas rares a la fin du xv e siecle, nous y reviendrons81. 82 Ibid. Centre. , B 762 ; ADIV, 2 Ec, de Carne, 5 ; ibid. For Emily. , 2 Ec, de Carne, 8, f 28 v-31 v, 32-33. 90 Pour les familles implantees dans le pays guerandais et possessionnees hors de celui-ci, les alliances se developpent dans un autre cadre.

Dans le cas des Carne, le pays guerandais a une importance. Al Manar Centre. Paien de Carne qui, au debut du xv e siecle entre en possession de Cremeur par son union avec Raoulline Melo, marie certains de ses enfants dans le terrouer : Olivier, laine, epouse Jeanne de Cleuz ; Jeanne, Gilles Le Gentil sr de Soursac. Effects. Il faut ensuite attendre le debut du xvi e siecle et le renforcement de la presence des Carne dans le pays guerandais pour retrouver des alliances familiales dans celui-ci : Marc epouse Gillette de Rohan, heritiere de Marsaint82. 83 ADLA, E 1228/4 ; ibid. Al Manar Centre. , H 603, f 14 ; Rosmorduc (de), La noblesse , t. What Aphorism?. III, p. Al Manar. 239 ; ADLA, 2 E 13 (. What Is An. ) 91 La valeur des dots nest connue quimparfaitement. Al Manar Centre. Le chiffre de 30 L de rente est le plus courant : pour Jeanne de Lesnerac et Olivier du Dreseuc avant 1460 ; pour le mariage de la fille dAntoine Sorel et et du fils aine du sr de Bogat en 1508 ; pour Jeanne Deno et Guyon Thouet en 1523. Is An Energy. Mais des valeurs differentes ne sont pas exclues : inferieures, 18 L, pour Marguerite de Kerpoisson et Pierre de Larloc en 1491 ; ou superieures : 35 L, pour Jeanne dUst et Pierre de Kercabus vers 1540 ; 50 L, en 1422 pour Jeanne de Carne et Gilles Le Gentil ; 100 ecus, pour Eonnette du Dreseuc et Jean Calon avant 1451. Centre. Des sommes elevees accompagnent des mariages unissant des lignages releves : 130 L, pour Olive de La Chapelle et Jean Malor en 1382 ; 100 L, pour Anne de Goulaine et Pierre de Carne en 1475 ; 62 L, pour Francoise Eder et Claude Le Pennec sr du Bois-Jollan en 152383.

84 Ibid. Biofuel Is An Alternative Energy. , E 1228/4 ; ADIV, 2 Ec, de Carne, 8, f 18 v-20 v, ADLA E 1227/1. 92 Les dots, dont le paiement est souvent source de problemes, sont parfois affectees a lelargissement de lassise territoriale des seigneuries dans la zone dorigine de celles-ci : ainsi, 10 des 60 L de la dot de Jeanne de Peillac sont assignees par Rolland de Carne au terrouer de Guerande ; le 7 mars 1459, Jamet Godart rappelle que lors du mariage de sa fille ainee Jeanne avec Jean de Lesnerac, il a engage jusqua 2 000 L, au titre de la dot de sa fille, pour raquitter des terres alienees par les predecesseurs de Jean84. 85 Ibid. Centre. , E 1227/4-6, R. Biofuel Essay. Blanchard , Lettres , n 2117 ; ADLA, E 1169. 93 Il nen demeure pas moins que des seigneuries changent de mains et que la hierarchie etablie evolue. Al Manar Centre. Spectaculaires sont quelques gros transferts comme celui de la vente de la seigneurie dEscoublac liee au paiement de la rancon de Lancelot Goueon en 1433-1434 : la transaction seleve a 1 800 ecus ; ou celle de Campsillon en 1514. Uf Financial. Elles illustrent lexistence dun marche auquel participent des familles exterieures au pays guerandais85. 94 Certaines seigneuries changent de mains en raison de lendettement de leurs possesseurs. Al Manar Centre. Cest le cas de Lauvergnac qui passe en 1466 de Bonabes Le Jancour a Michel Le Pennec, et de Lesnerac, de Jean Lesnerac a Olivier du Dreseuc. Altered Examples. Les familles ne manquent pas alors dentamer des proces pour prodigalite afin que le mal usant ne puisse continuer a dilapider le patrimoine familial86. 87 Ibid. Al Manar. , B 1481 ; ibid. Accounting. , B 1460 ; ibid. Al Manar Centre. , B 1455, ibid. What Aphorism?. , B 1459 ; ibid. Al Manar Centre. , G 762, ibid. Uf Financial. , 1 E 684, f 12 (. Centre. ) 95 Enfin, phenomene important, les biens dune heritiere passent par son mariage a son epoux, ainsi Mohonnac en 1406 de Tiphaine de Chateaulou a Jean de Branguen ; Tremelu en 1413 de Jeanne de Carnac a Pierre de Beac ; le Haut-Lessac en 1421 dAliette de Lusange a Marie de Kaervarin et Jean de Saint-Gilles ; Cremeur apres 1423 de Raoulline Melo a Paien de Carne ; Henleix apres 1476 de Gillette de Rochefort a Jean de Rohan s r du Gue-de-lIsle ; Treveday et la Porte-Marsen apres 1479 de Jeanne de Marsen a Jean de Lindereuc ; Trevecar et Beaulieu apres 1527 de Francoise de Trevecar a Jacques de Guemadeuc ; Marsaint de Guillemette Malor a Pierre de Rohan sr de Trogallet, puis de Gillette de Rohan apres 1506 a Marc de Carne ; Careil apres 1525 de Marguerite Le Comte a Guillaume du Boays de Baullac ; la Mothe-Alman apres 1539 de Jeanne Gastinel a Francois de Guemadeuc, un cadet ; La Touche apres 1539 de Marie Hillary a Guy de Quenechquivillic. Aphorism?. Dautres successions ont egalement leur importance : Raoulline Melo, epouse de Paien de Carne, herite de son frere en 1413 ; le 23 mai 1475, Jean de Branguen, de sa s?ur ; le 15 septembre 1535, Jeanne de Treguz de Jacques du Chastel, pour Bissin87.

88 N. Centre. Travers , Histoire , t. Altered State Of Consciousness. I, p. Al Manar Centre. 428, dom Morice , Preuves , t. A Rose. I, 1499-1500, ADLA, E 131, f 202 v (. Centre. ) 96 A linterieur du terrouer , certaines familles saffirment. State. Dans leur ascension, le service du duc est determinant. Al Manar. Il est militaire dans le cas des Du Verger qui fournissent au moment de la guerre de Succession deux capitaines de Guerande, et dont les representants apparaissent ensuite impliques dans ladministration du terrouer : Jacques du Verger est connu comme alloue du duc en 1462, puis son fils apres 1475. Influences. Cest encore le cas des Baye : Denis Baye est cite comme chatelain de Suscinio, le 5 fevrier 1393, et il prete serment comme capitaine du Croisic avec Jean de La Boessiere, le 26 decembre 1397 ; ses successeurs servent a lHotel des duchesses, ce qui leur vaut argent, cadeaux et privileges. Al Manar Centre. Un siecle plus tard avec Guillaume Calon, lengagement militaire est egalement recompense : a cote davantages materiels, il est investi de certains offices, apres la guerre, il est capitaine des francs archers et des elus de leveche de Nantes, et sa fille, qui est son heritiere, epouse Francois Godelin sr de Chavaignes dont lun des parents, Regnaud, est connu comme senechal de Nantes88. 89 J. Altered State Of Consciousness Examples. Kerherve , Catalogue , p. Al Manar. 92-94 ; A. Altered State Examples. Gallice , Inventaires , p. Al Manar. 17-18. 97 Les offices de finances ouvrent a des reussites importantes.

Jean du Dreseuc est argentier du duc avant 1385. William Influences. Sa famille est possessionnee a Guerande et Saint-Molf. Centre. Dans les annees 1460-1470, la reussite dOlivier du Dreseuc est a souligner : sr de La Haye-de-Maure en Lavau, il epouse Jeanne de Lesnerac, et il rachete a Jean de Lesnerac sa seigneurie de Lesnerac89. 90 ADLA, B 1478 ; ibid. A Rose For Emily Homer. , E 557 ; ibid. Al Manar. , 198 J 96, 103-109 ; ibid. William Shakespeare. , 1E 684, f 6-12. Al Manar. J. Altered Of Consciousness Examples. Kerherve , Cata (. Centre. ) 98 Au debut du xv e siecle, la famille dUst illustre une autre forme de reussite qui la conduit a la gestion centrale des finances. Of Solitary. Sa seigneurie, en Saint-Andre-des-Eaux, temoigne de son ascension : le 18 avril 1461, le domaine est multiplie par quatre par rapport a la fin du xiv e siecle alors que les rentes en denier du fief enregistrent une augmentation de 20 %. Centre. La famille possede bientot les seigneuries de la Ville-au-Febvre et de la Ville-Josse. Altered Examples. La documentation conserve traces doperations menees comme lachat en juillet 1428 pour 200 ecus de rente et de terre90.

91 A. Al Manar Centre. Gallice , Une trajectoire sociale : Michel Le Pennec (1452-1495) , BSAHNLA , a paraitre. 99 Dans la seconde partie du siecle, la remarquable reussite de Michel Le Pennec se suit de 1452, date du deces de son pere, a sa mort intervenue le 7 juillet 1495, date de sa propre mort. What Is An. Son pere, Jean Le Pennec, est connu entre 1436 et 1439 comme receveur ordinaire de Guerande, il quitte cette fonction au moment ou les fermiers de la prevote de Nantes mettent la main sur la recette ordinaire de Guerande. Al Manar Centre. Le lien est etabli et M. Uf Financial Accounting. Le Pennec prend, des 1452 avec Jeannot Spinolle, la ferme des ports et havres du comte de Nantes, quil exploite a 5 reprises, alors quen 1468 en association, il afferme la prevote de Nantes et lordinaire de Guerande. Centre. Ses possibilites financieres lui permettent dacquerir les seigneuries : Redunel, Lauvergnac, Lerryo, Caden, Kerveren et Bohurel, ainsi que des terres a lentour pour lesquelles il engage plus de 12 000 L. Of Consciousness. Le plus gros investissement est realise a Asserac, Ferel, Herbignac et Nivillac, mais lacquisition de Lauvergnac est socialement essentielle : M. Al Manar Centre. Le Pennec qui, par la possession de lheritage paternel est sr de Kerdour, se fait denommer sr de Lauvergnac. Energy Source. Il se rend proprietaire d?illets de saline (372) ; de baules dont certaines lui sont concedees par le duc ; de terres ; de rentes pour plus de 2 500 L. Al Manar Centre. Au total, ce sont plus de 18 000 L qui sont employees en achat. Altered State Of Consciousness Examples. Ceux-ci samorcent a partir des annees 1460 et se poursuivent sans discontinuer jusquen 1495. Centre. Les annees 1460-1466 sont essentielles, nul doute que les benefices engranges lors de lexercice des fermes ducales ont permis le financement des operations. Alternative Energy Essay. Lascension du personnage se lit dans les registres des montres : le 2 mai 1472, il est represente par un homme darme, accompagne dun page et dun jusarmier , et il lui est demande un autre cheval ; le 4 septembre 1481, par un homme en arme monte, avec deux archers en brigandine, un coutillier et un page ce qui le place dans une fourchette de revenus comprise entre 800 et 1 000 L de revenu noble et il sengage pour les prochaines montres a equiper deux archers supplementaires.

Cette reussite lui ouvre les portes de la cour et de lhotel de la duchesse Isabeau dEcosse dont il est en 1480 maitre dhotel, son fils Jean etant ecuyer. Centre. Apres la mort de Jean, son frere Claude declare en 1528 que la succession peut etre estimee a 1 400 L et sa part personnelle a 500 L ; ce qui laisse a Tristan Le Pennec, lheritier de Jean, un revenu de 900 L. Alternative Energy Essay. Le compte de tutelle et de curatelle rendu le 19 septembre 1528 par C. Al Manar Centre. Le Pennec au nom de T. Influences. Le Pennec, pour la periode de la mi-aout 1516 a la mi-1528, soit 12 ans, comprend lessentiel des revenus de la seigneurie de Lauvergnac en Nivillac, des revenus possedes dans les paroisses dHerbignac, Asserac, Guerande, Piriac, Saint-Molf et Mesquer, Saint-Nazaire et ceux des salines, mais ne compte pas ceux des manoir, metairie et terres de Lauvergnac, de biens a Guerande et a Piriac, ni des moulins de Saint-Sebastien et Trescallan, laisses pour l entretenement de T. Centre. Le Pennec. What. La charge declaree en denier est de 12 895 L 10 s 2 d, soit 1 174 L 12 s 6 d par an. Centre. De ce revenu theorique, il faut retrancher certaines sommes et en ajouter dautres, mais a cette date les revenus bruts de la seigneurie depassent 1 000 L. State Examples. Des alliances plus prestigieuses souvrent : Jean Le Pennec, le fils aine de Michel epouse Marie de Pontbriend, puis leur fils Jean, Jeanne de Saint-Gilles, et le fils de ces derniers, Tristan, sunit a Jacquette Chauvin ; son oncle Claude a Francoise Eder91. 92 D. Al Manar. Le Page , Finances , p. Alternative Energy Essay. 594-595 ; infra , p. Al Manar Centre. 359. 100 Le debut du xvi e siecle voit laffirmation des Pineau, et de Jean Gastinel sur lequel nous reviendrons92. 93 ADLA, 2 E 1349, J. Biofuel Alternative Energy Source. Kerherve , Limpot direct , p. Centre. 193, 203-205 ; ADLA, B 2, f 44 v ; ADM, E 5 (. A Rose Homer Barron. ) 101 Certains representants dautres familles locales ont ete associes a ces reussites : Guillaume de Kerpoisson est receveur du fouage en leveche de Nantes deca la Loire pour la recette du fouage ordonne le 1er janvier 1445, alors que Jean dUst est receveur general du fouage ; Jean de Cleuz, Guillaume et Jean Le Bosec, et Jouan sont cites en 1462 comme les associes guerandais de Michel le Pennec, alors que Philippe de Fresnay est sous-fermier de la recette ordinaire de Guerande93. 94 ADLA, B 11, f 242 v ; ibid. Al Manar. , B 1469 ; F. What Is An. Saulnier , Le Parlement de Bretagne , Rennes, 1909, p. Centre. 19 (. Shakespeare Influences. ) 102 Les carrieres judiciaires sont illustrees par une branche de la famille Calon. Al Manar. Jean Calon est en 1488 maitre des requetes.

Francois Calon s r de La Porte est docteur en droit. Effects Of Solitary Confinement. Etabli a Angers aupres de son oncle, Henri de Kerverec, chanoine de Saint-Pierre de Vannes, docteur regent a luniversite dAngers, il lui succede vers 1535. Al Manar Centre. Des 1510, il est conseiller aux Grands Jours, et en 1531, conseiller au parlement. Effects Of Solitary. Installe a Angers, il est revelateur dune autre epoque : la reussite au service du roi implique un engagement a lexterieur du pays guerandais94. 95 ADLA, B 2988, f 12, 13 v-14 v, 19 ; ibid. Al Manar Centre. , B 1472. Effects Of Solitary. J. Centre. Kerherve , LEtat , p. Altered State Of Consciousness. 569-573. 103 Pour connaitre les autres categories sociales, la premiere source dinformation reste la reformation generale de 1426-1430.

Les pauvres representent 10 % des feux reels et 12 % des feux contribuants dans le terrouer de Guerande. Centre. Cest un taux superieur a la moyenne bretonne (8,4 %) et a celle du diocese de Nantes (7,2 %). William Shakespeare Influences. Cependant, les differences sont considerables : Escoublac, Saint-Lyphard et Saint-Molf ignorent la pauvrete fiscale ; Saint-Andre-des-Eaux (3,6 % des feux reels) et Saint-Nazaire (4 %) ont des valeurs au-dessous de la moyenne guerandaise. Al Manar. En revanche, Guerande (108 feux pauvres, soit 14 %) et surtout Piriac (64, soit 26 %), enregistrent de fortes proportions dindigents. What Is An Aphorism?. Un extrait dun compte de la seigneurie de Campsillon, commence le 16 avril 1415, confirme cette realite puisquil rabat des rentes imposees a des pouvres hommes . Centre. Faut-il envisager des difficultes localisees ou des phenomenes migratoires particuliers vers des lieux reputes plus ouverts a lemploi et ou lassistance pourrait etre mieux organisee95 ? 96 ADLA, G 632, 12 v ; ibid. William. , H 603, f 40-40 v. 104 La pauvrete reelle apparait peu dans nos sources.

Le compte de fabrique de Batz, pour 1478-1479, enregistre 50 inhumations, mais seulement 16 versements au titre de la meilleure robe des decedes ; la difference (68 %) est justifiee par le fait quils navoint que une robe et estoint pauvres . Al Manar Centre. Le sort des personnes agees sans soutien de famille peut etre illustre avec Alain Morel qui en raison de sa viellesse et debillete a gaingner donne le 17 septembre 1535 son corps et ses biens une maison couverte de ros et jardin, une piece de pre et 18 planches de vignes au couvent Saint-Yves afin que, dans le residu de sa vie, les religieux lalimentent comme deja ils le font depuis un an96. 97 Ibid. Is An Aphorism?. , B 2988, f 12, 13 v-14 v, 19 ; J. Al Manar Centre. Kerherve , LEtat , p. What Is An. 564 ; ADM, 9 J 6, Saint-Lyphard ; (. Al Manar Centre. ) 105 Autre categorie sociale : les metayers. Shakespeare. Il nen est pas mentionne a Guerande, ni a Piriac, on al manar en rencontre un a Escoublac, un a Saint-Lyphard, 2 a Saint-Molf, 4 a Saint-Nazaire. Altered. Seul Saint-Molf, avec 2,4 % des feux reels, se rapproche du pourcentage releve dans le diocese de Nantes (2,8 %) qui reste inferieur a la moyenne bretonne (4,6 %). Centre. Pour Saint-Lyphard, la reformation de la noblesse note un povre metayer employe au rang des contributifs. Altered State Of Consciousness. La constitution de metairies est attestee le 2 avril 1486 a Saint-Molf ou une exemption en faveur dun metayer est acceptee par les paroissiens a la condition de ne pas labourer dautres terres que celles de la metairie et de ne pas tenir taverne. Al Manar. Le 20 octobre 1487 a Guerande, Guillaume Calon se voit accorder une exemption de fouages pour trois maisons afin de composer une metairie ; le 15 decembre 1487, a Saint-Nazaire, Pierre Molle beneficie dune meme exemption en un lieu appele la Ville es Moles . Altered Examples. Au-dela de ces indications, les divers aveux rendus par les seigneurs montrent la multiplication des metairies au cours au cours du xv e siecle97. 98 Ibid. Centre. , G 38, f 44, 50 ; ibid. Of Consciousness. E 198/30. 106 De la vie des travailleurs, notre information se resume le plus souvent a quelques mentions de salaires, en particulier ceux douvriers du batiment ; mais ce ne sont pas les plus representatifs car le batiment nest pas la premiere activite urbaine et les man?uvres sont parmi les plus pauvres parmi les pauvres . Al Manar Centre. Aux artisans sajoutent des varlets et des servants , des apprentis. Shakespeare. Lapprentissage peut etre long dans certaines activites : par exemple en 1463, Geffroy Marqueraye, age de 23 ans, declare demeurer a Guerande depuis environ dix ans a y aprandre la pratique dagent administratif98.

99 Ibid. Al Manar. , 1 E 713 ; ibid. What Is An. , 1 E 538 ; ibid. Al Manar. , G 38 ; dom Morice , Preuves , t. State Of Consciousness. II, 1156-1157 ; ADLA, G 6 (. Al Manar. ) 107 En ce qui concerne les salaires, limpression prevaut dune certaine stabilite. Effects. Pour le travail de la vigne, en 1422, les salaires journaliers apparaissent diversifies : de 2 s pour becher ; 1 s 8 d, pour lever les vignes, clore et haier et encore bigner, esmonder les ousiers ; 1 s 4 d pour tailler ; et 1 s pour raier, deschauser, cueillir les sarments, fendre les onziers , et le meme salaire pour les femmes employees a la vendange. Al Manar. Un extrait de compte de 1448 ou 1449 indique un salaire de 20 d par journee et despens pour des hommes employes a charger des futs de vin. William Shakespeare. Un de 1454 concernant les regaires de Guerande fait etat de la preparation de 97 fustz de pipe par 15 charpentiers gagnant oultre leur despance , 2 s 6 d, par jour, la despance setablissant a 1 s par homme et par jour, sans le vin qui est pris dans la maison de mondit seigneur ; deux hommes occupes a venter et remuer les bles stockes gagnent 20 d et pour les mesurer lorsquils sont livres aux marchands, 2 s 6 d par jour ; des man?uvres employes a charger et decharger des futs de vin recoivent 20 d par jour. Al Manar. Ces chiffres sont a comparer a ceux cites dans la constitution de Jean V publiee en 1424 ; celle-ci donne pour : un charpentier commun, 20 d, un maitre charpentier, 2 s, un ouvrier de bras, 15 d et pour ses despens , 15 d, soit 2 s 6 d. Accounting. Les remunerations des charpentiers guerandais en 1454 sont superieures a cette norme de 10 d (50 %), peut-etre convient-il de prendre en compte lapproche de la vendange ou lappel de main d?uvre est plus grand et peut se traduire par une poussee momentanee des salaires ou denvisager quelques tiraillements comme en 1455-1456, a Nantes. Al Manar. Plus tard, a Batz en 1478-1479, les macons ont pour salaire et despens : lun 3 s 9 d, les autres 3 s ; et les serviteurs, 2 s 4 d ; les charpentiers, salaire et despens : un 4 s, les autres 3 s 4 d ; pour les couvreurs : 2 s 11 d, salaires et despens ; le transport de pierre est facture 15 d par journee ; celui de la chaux en utilisant des mules, 2 s. Barron. Le 28 mai 1482, un macon, recoit 3 s 4 d. Al Manar. Entre 1500 et 1506, les ouvriers engages dans des travaux de couverture touchent 2 s 6 d salaire et despens , outre ung pot de vin par chacun jour au prix de 5 d, a rapprocher du salaire des macons employes en 1500 au Croisic, 2 s 6 d et son servant 1 s 8 d. Uf Financial Accounting. Entre 1500 et 1506, dapres le compte dAntoine Sorel le cout de la main d?uvre setablit souvent a 3 s pour les charpentiers et les menuisiers, et les relieux employes pour preparer les futs, despens compris pour ces derniers, alors que les quatre hommes occupes a curer les etables de la maison episcopale man?uvres de bras gagnent 2 s 6 d pour journee et despens , et les manutentionnaires, 1 s 8 d. Centre. Une indication interessante a trait aux salaires feminins : 1 s 8 d par jour salaire et despens pour une main d?uvre non specialisee employee au moment des vendanges. Biofuel Source Essay. Ils sont moitie moindre (55 %) de ce qui est donne aux hommes de metiers specialises, mais par rapport a la main d?uvre masculine non specialisee, la difference porte sur les despens , comptes pour les femmes dans leur salaire et non pour les hommes99. 100 ADLA, G 303 ; ADIV, 2 Ec, de Carne, 8, f 2 v.

108 A ces remunerations peuvent sajouter quelques liberalites. Al Manar. Michelle Rocher, la servante de Jean Vallee, se voit donner apres juin 1502 lusufruit dun jardin, une sarge persee a tapisserie , une couette, 4 linceulx . Uf Financial. Elle pourra, apres le deces de J. Al Manar. Vallee, demeurer 40 jours dans la maison et y profiter des provisions. Of Solitary Confinement. Tristan de Carne en 1536 ordonne quil soit paye a quelques gens de bras et oupvriez jusqua 100 s100. 109 Les salaires nont de sens quen regard des prix des produits de consommation. Al Manar. Ceux-ci sont assez mal connus en pays guerandais et toute comparaison est difficile en raison de lorigine differente des chiffres prix du marche ou de l appreciement , du fait que la nature des produits nest pas toujours precisee, que la variete des mesures rend illusoire toute comparaison, et que labsence de mercuriale fait quil est difficile de preciser la signification de chiffres isoles. 101 ADLA, 1 E 538 ; ibid. A Rose For Emily Homer Barron. , E 1228/4 ; ibid. Centre. , G 38, f 48 v. 110 Pour le froment, en octobre 1448, la mine est vendue 40 s ; et en juillet 1449, 46 s (+15 %). What. Le 6 octobre 1498, une mine de rente est appreciee 50 s. Al Manar Centre. A Guerande en 1506, une truellee de froment baillee a un pasticier est comptee 10 s, soit 80 s la mine. Shakespeare. Sans doute faut-il dans ce dernier cas envisager un prix detaillant101 . 102 Ibid. Centre. , G 38 ; ibid. Effects Of Solitary. , 1 E 538 ; ibid. Centre. , B 1480, ibid. What Is An Aphorism?. , E 299, f 16-16 v, ibid. Al Manar Centre. , E 299, f 18. 111 Pour le seigle, au prix du marche sont vendus, a Guerande en 1406, 82 mines a 20 s lunite, et en 1407, 80 a 24 s (+20 %) : faut-il envisager une recolte moins favorable et des ventes qui se maintiennent grace a des stocks constitues ? Ou des recoltes mediocres successives ? En octobre 1448, la mine est vendue 26 s a Guerande et appreciee 26 s 8 d a Saint-Nazaire. Confinement. A Saint-Lyphard, les appreciements dun boisseau de seigle selevent en aout 1459 a 8 s 4 d, le 5 novembre 1501 a 12 s 6 d, et le 20 avril 1515, la vente est faite a 14 s 6 d102.

103 Ibid. Centre. , E 1228/4 ; ibid. Biofuel Alternative Energy. , E 299, f 16-16 v ; ADM, E 5104 ; ADLA, E 299, f 18. Al Manar. J. Of Solitary. Gallet , La seig (. Al Manar Centre. ) 112 Pour lavoine, une truellee de rente le 6 octobre 1498 est estimee a 2 s 6 d, un boisseau le 5 novembre 1501 a 4 s 7 d, alors que lon trouve le 13 novembre 1505 une truellee appreciee 5 s, le 12 novembre 1506 3 s 9 d, et le 20 avril 1515 7 s 2 d. Biofuel Is An. Si les trois premiers chiffres sont relativement stables, le quatrieme, en baisse, traduit une meilleure recolte, et le dernier en nette progression (+60 %) doit etre attribue a une production deficitaire. Al Manar Centre. Linformation manque pour illustrer la hausse generale des prix qui marque le xvi e siecle et saffirme a partir de 1525-1535103. 104 ADLA, E 299, f 6 v ; ibid. Altered Of Consciousness. , 59 J 2 ; ibid ., E 1228/1 ; ibid. Centre. , E 1228/4 ; ADM, E 5104 ; ADLA, E 2 (. Influences. ) 113 Pour les volailles, le 15 janvier 1459 une poule est appreciee a 8 d, en 1460 un chapon 20 d, une geline 10 d, voir 12 d. Al Manar. Ce sont des valeurs que lon retrouve ensuite sans changement jusquen 1515. Source. Les brebis de Bernard Gueguan en juillet 1392 sont evaluees 2 s mais le 5 novembre 1501 un mouton couillu lest a 5 s, un porc gras 30 s parce que l on centre doit le bailler megre . Biofuel Energy Source. En 1504, un b?uf est vendu a un boucher de Piriac pour 4 L et en 1523, deux couples de b?ufs le sont, lun pour 11 L, lautre pour 8 L104. 105 Ibid. Al Manar Centre. , E 206/4 ; ibid. Confinement. , 59 J 15 ; ibid. Centre. , G 38, f 26, 47 v, 48 v. 114 Pour les produits alimentaires, lavitaillement de navires en juin 1386 donne quelques enseignements sur le prix du pain, 3 d lunite ; des fouasses, 3 s la douzaine ; du vin, 3 francs la pipe ; des chatriz , 6 s lunite ; alors que 14 coustes de char sallee valent 2 francs.

Dans un paiement le 25 avril 1500, une pipe de vin breton est remise pour une valeur de 40 s. Biofuel Alternative Energy Source Essay. En 1500-1506, un pot de vin de Gascogne vaut 14 s et 12 livres de gresse de b?uf employees en cuisine, 8 s 4 d, et une pelle de grenier 20 d105. 106 Cartulaire de Montonac , p. Centre. 126-128. 115 Le reste de la societe nous reste largement cache. For Emily Homer. Et pourtant, dans laveu rendu en janvier 1557 par Rene de Thehillac a propos de la foire qui souvre a Thehillac le 3 mai, on al manar apprend la levee dun droit de 4 d sur les folles femmes gayes et folles qui se abondonnent de leur corps a tenir bordeau a ladite foire 106. 116 La bourgeoisie nous reste inconnue. A Rose For Emily. A Guerande, il est impossible de preciser ce que signifie le mot bourgeois, sinon quil exprime la conscience dune condition sociale differenciee et dune hierarchie sociale. Centre. Le milieu des notaires non noble y participe. A Rose For Emily Homer. Sur les 185 noms de familles releves dans lintra-muros, pour la periode etudiee, on al manar denombre 66 notaires dont une trentaine dentre eux sont nobles. William Shakespeare. Il sy ajoute des hommes engages dans des activites commerciales pour qui les revenus monetaires sont un element important. 107 ADLA, 198 J 72, ibid. Al Manar. , 2 E 1249, f 30, ibid. William Shakespeare. , B 126 D, f 4-4 v, ibid. Al Manar Centre. , B 1492, f 3 v, ibid. Of Consciousness. , (. Al Manar Centre. ) 117 Quelques familles apparaissent. What Is An Aphorism?. Jean et Guillaume Bledigo resident dans la ville close, ils menent une politique dachat de biens dans la seconde partie du xv e siecle ; Jean, connu dans les annees 1460, fonde une chapellenie Notre-Dame ; Guillaume, sans doute son fils, est un notable : le 20 mai 1489, il est parmi ceux qui reconnaissent le caractere profitable et utille de la vente de rente au terrouer de Guerande au cours de laquelle il rachete 55 s 4 d de rente en versant 253 L 11 s 10 d. Al Manar. Il possede plusieurs maisons rue de Saille et des oeillets de salines.

Il est peut-etre a rapprocher dun personnage engage dans le commerce de vin a partir de Royan. Effects Of Solitary Confinement. Quoi quil en soit, Guillaume meurt sans heritier. Al Manar Centre. La famille Cadoret se suit au cours du xv e siecle : les heritiers de Jean Cadoret sont cites des 1423 ; elle reside dans la ville close, Jean Cadoret est note marchand le 23 decembre 1472 et arrente alors une maison pour 2 L. A Rose Barron. Dans une autre famille, Guillaume Briend reside en ville rue de Saille et tient une autre maison pres du Pilori, il pourrait etre a rapprocher dun notaire dont lactivite se suit de 1515 a 1521, connu encore comme bourcier et commis du chapitre ; il se constitue par achat un patrimoine remarquable, le minu rendu le 21 octobre 1532 fait etat de la moitie du manoir de Bois-Nozay, de 190 ?illets, dont 118 qui ont ete acquis, et de 15 L 1 d de rente. Al Manar Centre. Au titre de la taxe de franc fief, ses heritiers en 1536 doivent verser 583 L 6 s 2 d. William. Cette reussite lui vaut le titre de sr du Bois-Nozay, detre procureur, puis abbe de la confrerie Saint-Nicolas en 1516 ; ses filles uniques heritieres sont alliees a des nobles locaux ; il decede le 27 mars 1532. Al Manar. Autre notable, Jean Gaultier est egalement soumis a la taxe de franc-fief, il est impose pour 104 L 3 s 3 d ; il est donne sr de Trouvay, et il est abbe de la confrerie Saint-Nicolas en 1513-1515. Is An Aphorism?. Nous avons deja rencontre Roland et Guillaume Gaultier et Pierre Deniel107.

118 Les declarations ordonnees par les lettres patentes du 10 mai 1535 au titre de la taxe des francs-fiefs rendent compte de la montee des gens de bas estat et non estraits de noble generation tenant et possedans fiefs et terres nobles . Al Manar Centre. Pour le pays guerandais, il ne figure quun manoir, celui de Bois-Nozay en Saint-Lyphard, valant 5 L de rente, passe aux heritiers de Guillaume Briend. 108 ADIV, C 3266 ; ADLA, B 3022, f 5 v-6, 24-27 v, 39 v-45 v ; AP Guerande, vol. Examples. I, f 40 v ; AD (. Al Manar Centre. ) 119 Dautres achats de terres nobles sont recenses dont la valeur est exprimees en valeur en rente : Jean Gaultier declare la maison, metairie de Trovray (120 journaux), et une maison dans la ville de Guerande, le tout valant 21 L de rente ; Guyon Guillore, une maison appelee Trelan (5 L) et 22 ?illets ; Jacques Le Gruyer du Croisic des ?illets, un moulin et trois maisons en ce lieu, celle de la Porte-Calon acquise par echange avec Mathurine Calon dune valeur de 200 L, celle du Fay acquise par echange, et celle de la Porte-Maro prise a rente, ces deux dernieres valant chacune 200 ecus ; Yves Morio, procureur de Perrine Pineau sa mere, tutrice et garde de Claude Quelo, la maison de Kerdrian (10 L) ; Jean Quelo, l hebergement noble de Trelan (6 L) et 19 ?illets. For Emily Homer. Mais lessentiel des declarations concerne des rentes et surtout des ?illets de saline 526 y sont enregistres. Al Manar Centre. Les sommes versees au titre de cette taxe sechelonnent entre 583 L 6 s 2 d et 2 L 1 s 8 d. For Emily Barron. La forte presence des Croisicais ils deboursent 1616 L, soit 55 % des versements du pays guerandais et de leur investissement dans les salines, apparaissent dautant plus quaux noms cites, les declarations qui font suite a ledit de Moulins du 13 fevrier 1538 permettent dajouter ceux de : Marie Bouchart veuve Jean Le Roy, Pierre Guillore, Raoullet Karahes, Pierre Pen, Jean Ponnabat, Jean Le Pourceau, Guillaume Tilly108. 109 J.-P. Centre. Leguay , Un reseau , p. Altered Of Consciousness Examples. 320-321, 328-331 ; J. Al Manar. Kerherve , LEtat , p. Barron. 882-885 ; J.-L. Centre. Sarrazin , (. Accounting. ) 120 Au total, si on al manar centre reserve lexemple croisicais sur lequel nous reviendrons, la montee bourgeoise reste reduite et les transferts de propriete qui laccompagnent sont dampleur limitee. Effects Confinement. Les operations se resument a un grignotage et les patrimoines constitues paraissent heterogenes et disperses. Al Manar. Ces achats bourgeois ont ete mis en rapport avec la prudence dhommes soucieux de disposer de garanties dans un monde incertain, avec une mentalite qui privilegie lepargne, la rente, dans un contexte economique etroit ou la circulation monetaire demeure restreinte et le credit rare, avec la force de la tradition et encore la respectabilite sociale quapporte la possession de la terre. Influences. Pour les Croisicais, limportance des achats d?illets de marais, effectues souvent aupres de vendeurs nobles, correspond aux possibilites offertes par le marche des biens, et a un calcul economique : le sel etant le produit qui alimente les expeditions a partir du terrouer 109.

Comportements et mentalites sociales. 110 C. Al Manar. Gauvard , De grace especial. A Rose. Crime et societe en France a la fin du Moyen Age , Paris, 1991, p. Centre. 6 (. Alternative Essay. ) 121 Les comportements et les mentalites sont connus notamment grace aux lettres de remission. Al Manar Centre. Celle obtenue le 31 mai 1522 par Jean Glevian, 24 ans, pouvre subgect , demeurant au bourg de Piriac est riche denseignements. Altered Examples. Il soupconne son voisin, dom Pierre Oustin, de hanter et avoir habitacion avec une femme mariee.

Un dimanche, il surprend le couple et jetant deux pierres afin de faire cesser le peche, il secrie ha maistre prebre faut il que vous facez cela . Centre. Le soir P. Is An Alternative Energy Source Essay. Oustin reagit, donnant plusieurs coups depee il tranche meme le bonnet de J. Centre. Glevian qui senfuit. Alternative Source Essay. Le lundi, ce dernier sen alla en mer et raconte lepisode. Centre. Le dimanche suivant, apres la messe dominicale, avec les autres il dine et il s eschauffe fort de vin . State. Ensuite rencontrant le pretre, et craignant detre agresse par lui, il sarme dun baton et lui assene un coup sur le cote de la tete. Al Manar. P. What Aphorism?. Oustin est panse par le barbier mais dans la nuit il decede. Centre. La lettre sefforce detablir les causes du deces : defaut de soin ? Consequence des crises d epilencie ou de mal Sainct-Jehan dont le pretre souffrait ? Laccent est mis sur le defaut de pansement, explique par le fait que la femme avec qui P. A Rose. Oustin avait ete surpris est la s?ur germaine du barbier , ce qui conduit a presumer quil avoit voulloir et eust peu estre plus content de la fin dudit dom Pierres que de la continuation du peche, scandal et diffame de sa s?ur quil luy redondoit et a ses affaires faisoit grant deshonneur . Al Manar. Parmi les autres arguments avances pour justifier la remission, P. State Of Consciousness Examples. Oustin est presente comme grand scandaleux , ayant subtroit filles et femmes de bien et de gens de bien de ladite paroisse , de ce fait celles-ci ont perdu leurs mariages et avantaiges , sans quil en ait ete blame, et des gens de bien ont ete en danger de faire quelques meurtres sur luy, lesdites femmes ou leurs parans . Al Manar Centre. Alors que J. What Aphorism?. Glevian est bon savant marinier bien vivant de son metier et assistant sa mere, pouvre femme veuve et ses freres et s?urs. Centre. La nature du document invite bien sur a une lecture prudente. Of Solitary Confinement. Le fait que le pretre apparaisse integre a la vie sociale, la convivialite de la taverne, lexces de la consommation de vin, la rumeur, une vie de proximite ou lon peut epier son voisin, le recours aux armes, lattention a la renommee sont autant delements a relever. Al Manar. La description positive de J. For Emily. Glevian qui accomplit ce qui correspond a son etat professionnel et familial est egalement remarquable. Al Manar Centre. Limportance sociale de cette notion d estat se retrouve dans une autre lettre de remission obtenue le 21 avril 1526 par Pierre Rochereul, notaire, qui est dit frequentant en toutes bonnes compaignies de gens de justice, gentilhommes, marchands et autres et par eux ayme en bon estime aultant que homme de son estat . Confinement. Plus profondement, le document donne des indications sur les mentalites. Centre. Il revele une opinion qui se tait, qui veut eviter le scandale, mais est-ce parce quun pretre est compromis ? Ou bien plutot parce que lhonneur des familles est engage ? Le long developpement sur les arriere-pensees pretees au barbier, le fait que le nom de la maitresse du pretre ne soit pas mentionne ni celui du barbier, conduisent a privilegier la seconde explication. Altered. Ainsi, le document revele la place tenue par lhonneur dans les rapports sociaux et comme element moteur de la violence110.

111 ADLA, E 1229/1 ; ibid. Al Manar. B 34, f 221 v-222 ; ibid. Uf Financial. , B 28, f 107-108 v ; infra , p. Al Manar. 271 . 122 Les solidarites ont egalement pour cadre la famille. State. Laccord passe apres transaction le 1 er juillet 1533 entre Tristan Le Pennec et son tuteur Claude Le Pennec est destine a obvier et esviter a tout proceix et procede de l amour et unyon qui doit exister entre oncle et neveu . Al Manar Centre. Etienne Corgnan est pris en 1532 en apprentissage par le mari de sa tante, peut-etre faut-il penser a un orphelin place. Altered Of Consciousness Examples. Jean Le Corre, 40 ans en 1529, pouvre homme de labeur , devenu foul, incense et furielx , qui par lunees court les champs, a quitte son village de Coispean pour aller vagabonder, avant detre reconnu et ramene. Al Manar. La cour de Guerande lui donne comme curateur son frere, Guillaume qui lentretient le mieulx quil povoit . Of Consciousness. La solidarite familiale va au-dela du drame qui eclate un dimanche de Careme : une querelle, des coups, Guillaume est blesse, un de ses fils meurt peu apres ; cependant une lettre de remission est demandee par les parens et amys consanguins : ici comme ailleurs la meilleure therapie face a la folie reste la cohesion de la famille. Al Manar Centre. Ces solidarites familiales se retrouvent dans la defense des interets des lignages donnant lieu parfois a des violences111. 123 Les solidarites verticales apparaissent egalement. State Of Consciousness. Le 15 decembre 1520, Pierre Couronne, homme estaiger de Robert de La Pommeraye sr de Heinlex, demande a ce dernier, rencontre inopinement alors que trois hommes le conduisent en prison a Guerande, secours et aide comme a son seigneur , ce que fait R. Centre. de La Pommeraye en declarant : il est mon homme, je le meneroy avecques moy et en respondray a justice , et le ramenant avec lui le met dans la plus forte chambre dou il sevade112 ! 124 Les confreries expriment dautres solidarites. La confrerie Saint-Nicolas de Guerande.

113 AP Guerande. Is An Energy Source Essay. Manquent les annees, 1423, 1425, 1427-1428, 1433, 1436, 1452-1453, 1455-1457, 1461, 1 (. Al Manar Centre. ) 125 La confrerie Saint-Nicolas de Guerande est connue par des registres de comptes : le premier comprend les statuts definis en 1350, et le debut du deuxieme commence en mai 1524. Effects Of Solitary. Si les statuts sont ecrits avec beaucoup de soin, comme en temoigne la realisation de quelques lettrines et lusage de la couleur pour tracer certaines lettres, il nen va pas de meme pour le reste du document. Al Manar. Des feuillets ont ete ajoutes. Uf Financial Accounting. Les premiers portent des noms souvent rayes et parfois inscrits en double. Al Manar. A partir de 1422, des comptes rendus sont plus ou moins etendus, consacres a la reddition des comptes, a la nomination des responsables. A Rose For Emily Homer Barron. Ils donnent souvent la liste des entrants dont le nombre nest pas toujours accompagne des noms. Centre. Au total, les registres, surtout le premier, donnent une impression de desordre113.

114 Luco , Organisation de lancien personnel ecclesiastique du diocese , BSPM , 1874, p. Is An Aphorism?. 202. Al Manar. B.-A. Is An Aphorism?. (. Centre. ) 126 Dapres les statuts, letablissement de la confrerie est due a une assemblee de confreres reunis le 9 mai 1350. A Rose For Emily Homer Barron. La date de sa creation pourrait etre anterieure, car il est fait mention dun montant damende de 12 d t, une unite monetaire qui na plus cours a Guerande a ce moment de la guerre de Succession. Centre. Le nom du pretre Eon de Leon est une indication, mais elle est difficile a situer. Is An Source Essay. Faut-il le rattacher a une famille bretonne, on al manar connait un chanoine de Vannes de ce nom en 1280, ou plutot penser a un chanoine de Guerande, Rilico de Leon, pour qui le futur roi de France Philippe V obtient un canonicat le 6 septembre 1316114 ? 127 Les premiers feuillets sont consacres aux statuts qui sont incomplets.

On y trouve un calendrier des manifestations qui marquent la fete du patron de la confrerie. Is An Source Essay. Les confreres doivent faire dire vepres devant lautel Saint-Nicolas a la collegiale Saint-Aubin la veille de la fete du saint. Al Manar Centre. Le lendemain matin, ils font chanter une messe a note a lautel et le soir les vepres. William Shakespeare. Apres la messe du matin, ils vont a cheval hors de la ville le plus coitement que ils pourroint et ils reviennent avec des branches de foilles et de flours . Al Manar Centre. Ils ont encore a faire hystoires danciennes choussez pour esbatement avant aller digner a la maison de la confrerie, rue de Saint-Michel. Uf Financial. Le jour suivant les confreres font chanter une messe de requiem a note. Al Manar Centre. Toutes ces solempnitez religieuses sont accomplies par le chapelain de la chapellenie et le cure de la confrerie. William Shakespeare. Tous doivent compter avec les procureurs de lannee et fere chapitre a la maison de la confrerie comme bon leur semblera , le jour quils voudront , mais une fois lan . 128 A ces premieres dispositions sajoutent tout au long de lannee des devoirs funeraires envers les confreres decedes.

La confrerie possede un bieau drap de soye et du luminaire qui sont utilises le jour de la sepulture. Al Manar Centre. Chaque confrere doit faire chanter une messe de requiem, donner un d et estre au service du defunt jusqua sa mise en terre, en le veillant le soir precedant linhumation jusquau covre feu. Biofuel. Ils font dire vigiles de morts sur le corps quils vont chercher et quils portent tous ensemble a leglise. Centre. Le non-accomplissement de ces trois obligations veiller, aller chercher le corps, etre au service du corps est passible damendes. Examples. Il est possible de se dispenser de la veillee a condition denvoyer un clerc qui dira un psautier sur le corps du defunt.

129 Le devoir de charite apparait. Al Manar. En cas dabsence dun confrere, son ecuelle et plus encore la gresse qui demourra au boef ampres le digner , toute la viande, le pain et relef , le tout rassemble par le bedeau , seront donnes aux povres, pour Dieu . 130 Dune maniere plus profonde, les confreres doivent sengager par foy et par serment de se entreaimer, se entreporter foy et leaute, se entrefaire bon samblent et signe de congnoissance et ils ne devront pas panser ne faire lun a lautre mal, ennuy, ne domage, ne estre lun contre lautre en plest, ne autrement o nulle personne quelle quelle soit, saufve seingnorie et lignage, dont nulle alliance ne se fait. Influences. Ils se entredevent garder et deffandre lun lautre en toz cas a vivre et a morir contre estranges, saufve seingnorie et lingnage . Al Manar. Un tel programme, qui se place dans un contexte de respect des obligations vassaliques, exige un engagement moral et appelle a une formation. Aphorism?. Les statuts nen prennent pas moins en compte la realite et une procedure de pacification est prevue en cas de non respect de ces prescriptions. Al Manar. Les opposants devront venir devant l esleu lequel, apres deliberation du conseil ou des douze des plus souffisanz , devra faire bonne accordance. Altered Of Consciousness Examples. Si cela nest pas possible, ils pourront alors proceder en justice.

Le cas des clercs fait lobjet de prescriptions particulieres. Al Manar Centre. En cas de riote ou contens par quoy il y eust sanc sur un clerc, l esleu , qui ne peut absoudre les agresseurs, peut les mettre a acort et les envoyer a leur juge pour estre absous . What. Il est encore precise que sil y a avocat ou pledeour en la confrerie, il doit assurer conseil sans demander salaire, sauf deux a trois mesures du meillour vin . Al Manar Centre. La confrerie ne peut eviter ni le declenchement des querelles, ni totalement les apaiser. Alternative Energy Essay. Les liens de solidarite crees ne sont pas comparables a ceux du sang ou de lalliance. 131 Les femmes en sont exclues, ce qui est a mettre en rapport avec une certaine accentuation de la moralisation ou a lorigine clericale de cette confrerie. Al Manar. Ceux qui desirent entrer en la confrerie viennent le lendemain de la fete du saint patron et se presentent devant lesleu , les procureurs et les freres pour preter serment.

Ils acquittent un droit dentree fixe par l esleu et les procureurs selon lestat des entranz les uns plus les autres moins . A Rose For Emily Homer. Ils offrentun jalon du meilleur vin et un pain. Centre. Si lun des confreres vient a mourir sans setre acquitte de son droit dentree, il ne peut beneficier du luminaire de la confrerie, et les confreres ne sont pas tenus ni de le veiller, ni de le servir a moins que lentree ne soit payee par ses amis. Energy Source Essay. Les confreres ont encore a fournir leur escot pour le repas annuel. Al Manar Centre. Ils sont encore appeles a des versements pour les messes dites lors des obseques des confreres. Barron. Ils sont tenus de participer a tous les actes ou la confrerie est representee. Al Manar. Seuls peuvent etre excuses de leur absence au diner ceux sont qui sont malades ou hors du pays ; mais ils doivent verser leur escot et peuvent, sils envoient chercher leur ecuelle, disposer de leur part.

La convivialite est une obligation et ceux qui noiseront lors du repas ou ensuite avant detre sortis de lostel ont a fournir un jalon dou meilleur vin a tous. 132 La responsabilite de chacun est engagee envers la confrerie. Is An Source. Elle est dabord financiere. Centre. Les absences aux messes sont sanctionnees dune amende de 12 d t pour chaque deffaut . William Shakespeare Influences. La non-participation a la cavalcade hippique est passible de lamende. Centre. En cas dabsence au repas, lescot devra etre acquitte.

Si lun des confreres refuse de payer, l esleu peut le tauxer comme il lentend. What Aphorism?. Les procureurs sont dotes du pouvoir de prendre, de leur autorite sans avoir recours aux sergents ou a la justice, ce qui resterait du par les anciens procureurs, par les entrants, ou encore par ceux dont les amendes restent impayees, sils ont chatel ou meuble en la confrerie. Al Manar. Le produit des amendes est affecte a la confrerie. William Shakespeare Influences. La responsabilite est encore morale : si lun des confreres refuse de payer lamende, il est repute parjure. Al Manar Centre. Ladhesion engage totalement lindividu qui soblige sur ses biens et son honneur. 133 La confrerie designe trois procureurs qui ont a appareiller le lieu ou se tient le diner et qui querront a digner les confreres. Is An Essay. Designes pour un an, ils esleront leurs successeurs parmi les freres. Centre. Ils tiennent les comptes. Biofuel Is An Source. Leur reddition se fait au moment ou les anciens procureurs quittent leur fonction et ou les nouveaux sont mis en place.

Ils doivent verser immediatement aux nouveaux procureurs ce qui apparaitra avoir ete plus recu que mis . Al Manar Centre. Les statuts evoquent la presence dun esleu que les comptes nomment abbe. William. Un bedeau est choisi parmi les confreres. Al Manar. Il previent les confreres lors du deces dun des leurs, recoit les chausses et les souliers du mort ou 5 s, il baille les noez apres le repas et transmet aux freres ce que l esleu lui commande. 134 Lanalyse des statuts montre limportance du repas, des manifestations religieuses qui marquent la fete du saint patron et, avec elles, la part daffirmation identitaire de la confrerie, de convivialite, dintegration sociale. Uf Financial Accounting. Elle traduit aussi limportance de ce qui a trait aux obseques des confreres et des messes en lhonneur des morts, et avec eux la recherche de la communaute des vivants et des morts dans le cadre dune religion des ?uvres fondee sur la communion des saints et dune comptabilite de lau-dela que souligne encore la presence de plusieurs listes de defunts. Al Manar Centre. Elle montre la precision des procedures de pacification. Altered Of Consciousness. Ces statuts sont une lecon de charite, une exigence de fraternite et ils participent dune volonte de formation, cette derniere sadressant sans doute plus a ceux qui sont a la tete de la confrerie. 115 AP Guerande, vol. Al Manar Centre. I, f 1, 17 v, 58 ; C. Effects. Vincent , Lieux de piete et lieux de pouvoir a Poitiers (. Al Manar Centre. ) 135 La volonte de faire hystoires danciennes choussez est notable, et il est tentant de lui associer la presence de rimes intercalees dans le registre faisant allusion a des evenements du passe guerandais. Altered State Examples. Sur le meme folio quun compte rendu du 10 mai 1379, les ecritures des vers et du compte-rendu etant semblables, ce qui semble les dater, on centre lit : lan mill III ct XLI an examples, si morit le bon duc Jahan/lan mill IIIct quarente et dous fut ars Guerrande des Espaingneux / lan mill III ct soixante et quatre vuit monsr Charlles se abatre [] / [] en la bataille par Bretons gens []/ lan mill 111 ct soixante et dous alerent plousours a repous ; puis au bas de la page et dune ecriture differente qui est plus recente : lan M CCC II foiz XL fust Guerrande/lan M CCC IIII vins et I furent Francois Bretons a un/la pez fust feste en Guerrande ; marris en furent les gens de/Yrlande ; lautre annotation a trait a des epidemies qui en 1356 et 1362 affectent la ville. Al Manar Centre. Il convient denvisager la manifestation dune conscience du passe plutot que dun aspect festif auquel le rapprochement avec la cavalcade fait penser.

Celle-ci a donne lieu a diverses appreciations. William Influences. Or, le 10 mai 1532, labbe evoque les frariens allant querir le may , incitant a y voir une fete de mai dont lexistence est attestee sous des formes differentes en Bretagne au Moyen Age115. 136 Les confreres cooptes doivent preter serment de faire et garder les statuz de ladite confrarie . Al Manar. Des 102 noms inscrits en 1381, on accounting peut rapprocher la cinquantaine de confreres qui cotisent en 1404 et 1405 et les chiffres connus de ceux qui dinent. Al Manar Centre. Ces derniers oscillent entre 42 en 1441 et 94 en 1451. 137 Letude des entrees dans la confrerie Saint-Nicolas montre une attractivite qui ne se dement pas. Is An Aphorism?. La moyenne pour les 80 annees dont le recrutement est connu setablit a 6 entrees par an. Al Manar. Les valeurs oscillent entre zero en 1498 et 23 en 1492 : cette derniere annee est particuliere car la confrerie ne sest pas reunie entre 1487 et 1491 au moment des troubles. Uf Financial Accounting. Pour 36 annees, le recrutement est inferieur a 5 confreres ; pour 26, il se situe entre 5 et 9 ; pour 12, entre 10 et 14 ; pour 4, entre 15 et 19, et pour 2, il est superieur a 20.

138 Le recrutement est avant tout guerandais : sur les 193 familles connues comme residantes dans la ville close, 96 dentre elles ont donne un ou plusieurs confreres a la confrerie, et les faubourgs en fournissent 19. 139 Socialement, le droit dentree, 6 L de cire, cree une selection. Al Manar Centre. La confrerie a conscience de la position sociale de ses membres. William Shakespeare. Le 10 mai 1532, labbe rappelle que selon les anciennes ordonnances ordonnees o ladvis des frariens que il ne sera auculne personne en la frarie quil ne soit honeste personne bien capable, que les frariens seront honestement montes a cheval bien acoustrez de selles et brides a querir le may . Centre. Le recrutement exclut les couches sociales inferieures. 140 En 1381, la presence de familles de la noblesse guerandaise (25 occurrences) est remarquable, tout autant que les 12 mentions de dominus qui attestent dune tonalite noble marquee, alors que des membres connus comme officiers de leveque ou du duc revelent une confrerie en liaison avec les pouvoirs. Uf Financial Accounting. Les clercs sont egalement representes avec au moins 2 chanoines, un vicaire, 2 prieurs et encore 5 mentions de magister . Al Manar. La presence dOlivier de Clisson, en 1381, sans doute en raison du traite, souligne la position particuliere de la confrerie dans la ville. 141 Letude prosopographique entre 1381 et 1540 porte sur 682 noms. Of Consciousness Examples. Dans cette liste, figurent en rang serre les nobles de la ville et des environs dont le nombre des occurrences setablit a 288 (46 %).

Cette surrepresentation de la noblesse se lit encore dans le nombre de famille dont les membres figurent tout au long de la periode envisagee. Al Manar Centre. On denombre 103 membres du clerge dont 22 chanoines et 22 chapelains de la collegiale. Is An Aphorism?. Si lon prend en compte les professions, celle de notaire apparait en premier avec 96 occurrences (15 %), ce qui est a mettre en rapport avec la presence de la noblesse. Al Manar. Cependant, dautres activites sont representees et lon compte un doridier , un coutelier , un pastior , deux pintiers , un peletier , un marchand, un metayer. William Shakespeare. Seul un nombre limite de cas de familles roturieres fournissent plusieurs confreres a la confrerie : Chesnays, Cadoret, Bledigo, Deniel, Le Baron, Le Fauchour, Lescripvaing, Riou, Thomas. 142 Le recrutement des abbes et des procureurs est tres cible.

Pour les abbes, sur les 35 noms connus entre 1404 et 1540, 4 sont des chanoines auxquels sajoute un pretre et un chapelain. Al Manar. Les autres sont des nobles du pays guerandais dont certaines familles, parfois de branches differentes, occupent a plusieurs reprises la fonction : les du Verger fournisent 5 abbes, les Du Dreseuc 4, les Baye et Deno 3, les Du Chastel 2, soit 19 occurrences (54 %). Aphorism?. Cinq dentre les abbes sont connus comme officiers ducaux de justice dont deux alloues. Centre. Deux noms evoquent deux familles en ascension : Guillaume Briend et Jean Gaultier. 143 Sur les 189 noms connus de procureurs, 29 familles bien implantees dans le pays guerandais en totalisent 99 (52 %). Influences. On denombre 123 procureurs dorigine noble (65%). Al Manar. Les hommes dEglise fournissent 36 procureurs dont 10 sont des chanoines, un est prieur et 12 sont chapelains exercant a Guerande, cest dire que le plus souvent les procureurs sont deux laics, meme si la presence dun laic et dun homme dEglise est une figure ordinaire, il ny a quen 1514-1515 que les deux procureurs sont des ecclesiastiques. Uf Financial Accounting. Ceux-ci peuvent etre originaires du pays guerandais comme en temoigne la presence de Pierre de Kerguz, prieur de Batz, et avant lui du prieur de Saille ou de Jean Gervot, recteur de Saint-Lyphard. Al Manar. Ce dernier atteste egalement dune ouverture sociale. Influences. Les memes evolutions se constatent avec les laics ou a cote de 6 notaires ou de noms apparentes a des notaires non nobles, on al manar trouve 3 personnes engagees dans les affaires : Guillaume Blanchet, pintier ; Jean Cadoret, orfevre ; Jean Trimau laine, sans doute a rapprocher dun marchand de Clis ; quant a Roland Gaultier, il est connu comme marchand, miseur de la ville ; fonction exercee encore par Pierre Reczac.

Enfin, Thomas Le Grain est geolier et charge douvrir et de fermer la cohue. 144 Lassemblee generale se tient le 9 mai, jour de la fete patronale, parfois a une autre date en mai, exceptionnellement en dehors de ce mois. Altered State Of Consciousness Examples. La pratique est etablie de designer les responsables et daccueillir les nouveaux membres ce jour-la, la reddition des comptes se faisant ensuite, mais celle-ci est parfois differee. Al Manar. Dautres reunions non statutaires se deroulent hors de la maison de la chapellenie, parfois a la collegiale mais le plus souvent dans une maison particuliere situee en ville. 145 Hormis en 1378-1379 et 1379-1380 ou figurent trois procureurs, il est toujours question de deux procureurs et dun abbe. Accounting. Un bedeau est cite en 1404. Centre. Lexistence dun chassepou est mentionnee des 1379, et en mai 1502 un des entrants est cree chassepou qui doit etre lequivalent de bedeau. Is An Source. Les procureurs, designes pour un an, ne sont pas renouvelables, sauf exception en 1436 et 1439 a la suite depidemies, et entre 1486 et 1492 en raison des guerres . Centre. Labbe peut etre prolonge dans sa dignite, de meme que le chassepou . 146 Labbe a en garde les statuts et les livres de comptes, il est choaesi et esleu du consentement des confreres et il prete serment.

Cest toujours un ancien procureur. Of Consciousness Examples. Les procureurs sont designes a lissue du repas par la baillee des chapeaulx faite par les procureurs sortant de charge. Al Manar Centre. Leur role est precise en mai 1516 : a leur charge statutaire de preparer le disner pour le prix ordonne , sajoute celle de recevoir tous les revenus provenant des maroys et autres heritaiges , ainsi que les cires des entrants et le restatz provenant des anciens procureurs, toutes choses dont ils auront a rendre compte a labbe et aux procureurs qui leurs succedent. Biofuel Alternative Energy Essay. Labbe parait egalement dote dune responsabilite financiere. Al Manar. Leurs comptes sont rendus a leur sortie de charge. A Rose Homer Barron. Chacun semble responsable dun budget, ce qui nest plus le cas apres le 9 mai 1516 ou il est decide que labbe ne se avance a faire aucune recepte desdits revenuz ou temps avenir, ne quil soit subgict a aucun compte . 147 La confrerie peut revoir ses statuts. Al Manar. Il faut pour cela que les confreres soient reunis pour deliberer des affaires et que la decision soit prise, nulle ne le contrariant , par statut et ordonnance . Aphorism?. Le 9 mai 1516, suite a lassemblee convoquee pour discuter des negoces et affaires , labbe statue et ordonne de l advis et deliberation des confreres. Al Manar Centre. Le 9 mai 1518, on shakespeare influences modifie le droit dentree, et le 9 mai 1531, on al manar centre ordonne que le service des freres decedes se fasse par les seuls chapelains institues confreres.

148 A partir du 10 mai 1424, le droit dentree setablit a 6 L de cire sauf cas particulier, mais le 9 mai 1518, il est decide que le versement se fait en monnaie, soit 25 s. 149 Selon une deliberation du 9 mai 1435, le luminaire et la cire peuvent etre bailles a dautres quaux confreres sil est paye 5 s par livre de cire, le drap mortuaire peut etre prete moyennant le paiement de 5 s. Effects Of Solitary Confinement. A cette source de revenus, sajoutent ceux provenant de dons, le 10 mai 1496, Pierre Millet verse un ecu ; de legs, par exemple en 1437 de 35 L de cire ; des revenus dun ?illet de marais et de rentes constituees, le 30 avril 1478 la confrerie acquiert 20 s de rente a Jean du Darun pour 12 L. Al Manar. Des ventes ponctuelles peuvent avoir lieu, ainsi le 10 mai 1462 une vieille huge est cedee pour 6 L aux procureurs de la fabrique de Guerande. State Examples. Il est parfois fait appel a la contribution des confreres, comme en 1404 ou lon leve une taillee pour lachat dun drap, et en 1405 pour la creation de la chapellenie. 150 Au chapitre des depenses, mentionnons lachat dun drap bel et honneste ordonne en 1404 ; dautres suivent a des dates inconnues : en mai 1431, il est indique la reception de deux draps, lun noir lautre dor ; en 1440, il est fait etat dun drap de soie, dun drap de noir et dun livre qui est celui ou se trouve les statuts et le nom des freres ; en 1444, on al manar trouve deux vieux draps, lun dor et lautre de brunete ; en 1446, deux draps de soie, un drap noir. Effects Confinement. En 1432, est mentionnee lacquisition dune huge et deux claveures a Nantes pour y placer la cire, les procureurs en gardant une cle et labbe lautre. 151 Des exclusions sont prononcees : le 9 mai 1435, est raye dom Laurent Prevost, vacabond , qui a renoncze a la confrerie ; le 10 mai 1481, ce sont quatorze freres qui sont cassez par labbe et les autres freres pour n avoir aucunement obei aux status ne servy a la confrarie. Centre. Des rappels au reglement sont connus : le 9 mai 1503, un statut et ordonnance permet a labbe de citer devant lofficial de Guerande les confreres dans les huit jours qui suivent labsence au service rendu pour un frere decede ; le 12 mai 1517, les deux procureurs sont contraints a payer une amende pour deffault davoir servir a boire a plusieurs confreres venus tester le vin de ladite feste et pour certaines insolences, rebellion ; le 11 mai 1534, il est demande aux procureurs de contraindre les debteurs a payer, et les deux procureurs de lannee nayant pas comparu, ils sont condamnes a verser 60 s damende. William Influences. Simples mises au point, ou signe dune certaine desaffectation ? 116 C. Al Manar. Vincent , Les confreries medievales dans le royaume de France , xii e - xv e siecle , Paris, 1994, p. Effects Of Solitary Confinement. (. Al Manar Centre. ) 152 Limplication paroissiale se renforce. Is An Essay. En 1405, il est decide que chacun des confreres doit payer un ecu dor pour l aumantacion dune chappellanie a une messe par semaine a lautel Saint-Nicolas. Centre. On peut penser quinitialement le chapelain assurait les messes de la fete annuelle et des funerailles des membres et qualors sajoute une messe hebdomadaire. Biofuel Energy. La chapellenie, qui est dordinaire une affaire privee et individuelle, a comme la confrerie une preoccupation de recherche du salut, aussi le glissement de lune vers lautre est-il frequent.

Des relations existent avec la fabrique, et le 6 decembre 1473, la reddition du compte se fait a la collegiale ainsi quen 1510 et 1518. Al Manar. Le 10 mai 1541, 15 s t sont donnes pour une viltre . William. Confrerie dintercession, la confrerie Saint-Nicolas est un instrument dintegration a la vie civile, un moyen dacces a une certaine notoriete ou respectabilite. Al Manar. Dans un monde ou, selon A. Barron. Vauchez, la liberte se definit comme lincorporation a un ordre collectif et ou laffirmation des droits de lindividu passe par celle du groupe auquel il se rattache, tout le probleme est de faire corps et dacceder par-la a une existence reconnue , la confrerie devient un corps intermediaire. Al Manar. Ses membres participent a une elite reconnue ou figurent avant tout des hommes dEglise, des notaires et des nobles et peu de representants des milieux economiques116. 117 ADLA, G 304 ; ibid. Altered Examples. , H 603, f 31-31 v ; ibid. Al Manar Centre. , B 1459, ibid. State. , B 1478 ; ibid. Al Manar. , E 1227/6. 153 Dautres confreries existent a Guerande, ainsi que le mentionnent les statuts de la confrerie Saint-Nicolas ; mais seule est mentionnee le 19 octobre 1410 la confrerie des pretres du ch?ur de Saint-Aubin. Altered Of Consciousness Examples. Elle est a rapprocher dune confrerie des chapelains de Saint-Guenole de Batz, dite du Saint-Sacrement, citee en 1460. Centre. Pour le pays guerandais, dautres mentions existent : le 6 novembre 1396, celle la confrarie Nostre Damme dans la ville de Saint-Andre-des-Eaux ; et le 14 janvier 1426 a Escoublac, une confrairie de Saint Jehan 117. La place des enfants et des femmes. 118 A. Barron. de La Borderie , J. Centre. Daniel , R. Is An. P. Centre. Perquis et D. Biofuel Is An Alternative Energy Essay. Tempier , Monuments originaux de lhistoire de sa (. Centre. ) 154 Lattention envers les enfants apparait dans lenquete de canonisation de saint Yves menee en 1330, Blanche, originaire de Guerande, agee de 40 ans et epouse de Jean Raoul, temoigne quapres avoir accompli des travaux penibles qualors quelle etait enceinte, elle resta cinq jours sans ressentir la presence de lenfant, eprouvant alors le sentiment quil etait mort.

Elle se voue au saint et va en pelerinage a son tombeau. What Aphorism?. Et la, a peine entree dans leglise de Treguier, elle sent lenfant vivre et remuer, son ventre en grossissant fait craquer lardillon de la ceinture qui tient son ventre. Al Manar. Deux mois plus tard, elle accouche dun fils. For Emily Homer Barron. Lepisode revele lattention portee a levolution de la grossesse, langoisse des femmes, la volonte que lenfant forme soit baptise. Al Manar. Dans le proces de canonisation de Vincent Ferrier, lors des depositions faites a Guerande en fevrier 1454, Jean Jollan relate que sa niece agee de 4 ans fut prise de douleurs et de fievre. Effects. Les signes de la mort se manifestant froideur, raideur, respiration difficile , il recommanda lenfant a maitre Vincent et sengagea a visiter chaque annee son tombeau et a faire don de 2 d par an. Al Manar Centre. Lenfant revint a la vie118. 119 ADLA, B 24, f 152-153 v ; ibid. Biofuel Is An Source Essay. , B 14, f 43. 155 Les devoirs des parents envers leurs enfants apparaissent dans la lettre de remission obtenue le 29 juin 1518 par Pierre Potier, pouvre homme de labeur dont levasion de prison est expliquee par la presence devant la prison de sa femme et de ses cinq enfants qui, lui ayant remontre leur indigence et souffrance et faisant cry et lamentacions peteables , suscite chez le pere grant pitie et desplaisir , car ils nont de quoy vivre fors du labeur de leur pere. Al Manar. Il faut croire a un veritable sentiment de la famille dont il est fait etat le 22 mars 1503 lors de la designation des tuteurs des quatre enfants de Jean Le Rouxeau et de Catherine Job : Allenette Layc, leur grand-mere maternelle, faisant valoir quen ligne paternelle personne nest si solvable et ayent si parfait amour naturelle ausdits myneurs 119. 120 Ibid. Energy Essay. , 2 E 1350 ; ibid. Centre. , B 24, 152-153 v ; ADM, E 52, f 123 ; ADLA, E 643.

156 Dans les milieux de la noblesse et dans les milieux de robe, une preoccupation est de faire poursuivre des etudes aux enfants. Shakespeare. Dans un compte de tutelle de 1478, dom Pierre Kerpoisson fait valoir les frais engages a ce sujet sans en preciser la somme, tant ceux qui auront a apprecier les comptes doivent savoir ce que representent de telles depenses. Al Manar. Pour les plus basses categories, lanalphabetisme regne et de Pierre Potier, il est dit quil n est pas homme lectre, ne saichant lire, ne escripre . Of Solitary. A cette difference sociale, en ajoute celle qui tient les filles loin des ecoles. Al Manar. Dans le compte de tutelle deja cite, P. Accounting. Kerpoisson evoque pour les deux garcons les depenses occasionnees par plus de huit annees ou ils ont ete tenuz aux escoles , alors que pour leurs s?urs ne sont retenus que les frais vestimentaires. Centre. Des exceptions sont connues, ainsi Marie de Pontbriand a la fin du xv e siecle sait signer, et en 1472 a Pontchateau, frere Pierre Regnaud, mestre descolle , recoit une somme pour ecolage et pencion de Jean et Catherine de Boualle120. 157 Une lettre de remission du 13 novembre 1532 permet dentrevoir dans les conditions de formation dans les milieux populaires. What Is An. Jean Bernier recoit Etienne Corgnan, 14 ans au moment des faits, pour le nourrir et linstruire dans le metier de couturier. Centre. Au retour dun deplacement, J. Of Solitary Confinement. Bernier estime quil faut corriger Etienne de quelques faultes et maulvayses conditions dont il usoit. Al Manar. Etienne commencza a murmurer, arrogantement parler , ce dont sirrite J. Aphorism?. Bernier qui, courroce , lui donne un soufflet par matiere de chatiment . Al Manar. Tombe a terre, Etienne ne cessant de murmurer, J. A Rose Homer Barron. Bernier y va dun coup de pied. Al Manar Centre. Ladolescent decede peu apres. What Aphorism?. En negatif, apparaissent les principes dune saine education : le pere doit doulcement trecter et nourryr lenfant ; il doit veiller a sa formation et instruction afin den faire un homme de bien de son mestier ; intervenir face a la mauvaise conduite des gens de sa famille ; corriger les enfants sans avoir volonte de faire mal, la violence gratuite etant interdite121.

122 ADIV, 2 Ec, de Carne, 8, f 28 v-31 v ; ADLA, B 31, f 33 ; ibid. Al Manar. , B 3, f 46 v-47. 158 Les contrats de mariage conclus par leurs parents pour leurs enfants en bas age sont reserves a laccord des futurs epoux, au moins dans les lignages nobles, comme en atteste en 1506 lexemple de Marc de Carne et de Gillette de Rohan dont les parents induirontz et persuaderontz au mariage convenu leurs enfants lorsque leur age permettra lalliance. Uf Financial Accounting. Pour les orphelins ou orphelines, laccord des autorites de justice et des parents est necessaire. Al Manar. Ces interventions permettent la defense des interets du lignage. What Aphorism?. Celle-ci apparait le 14 avril 1464 dans lopposition manifestee par les parents de lheritiere de Guillaume Boudi au projet de mariage envisage par son tuteur au pretexte quelle serait mariee a moins suffisant pour elle 122. 123 Ibid. Al Manar Centre. , B 3, f 93 v ; ibid. William Influences. , B 7, f 2-2 v. 159 Le droit des mineures et des orphelines placees sous la sauvegarde du duc est lobjet de rappels frequents et dactions de la part du pouvoir. Al Manar Centre. Le 28 juillet 1464, lenlevement de la fille de Mace Le Fauhe par Pierre du Chastel et autres fait contre le gre de la fille, la volonte de la mere et en labsence du pere, suscite la creation dune commission denquete pouvant ajourner les coupables devant le Conseil, alors que lordre est donne de restituer lenfant sous peine de 500 ecus damende.

Le 5 janvier 1473, commission est donnee en faveur de Jean de Kerguisec et de son neveu Pierre, proches parents lignagners de Yvonne de Kermelec fille mineure et heritiere de Pierre Kermelec, contre Ernaud Lescaudron accuse davoir use d abus et faulx donne entendre afin detablir quil est du lignage de la mineure quil a retiree a soy et davoir pris tous ses biens meubles, lectres et enseignement ; ordre est donne que la jeune fille soit mise en seure garde avec interdiction de conclure un mariage pendant ladite garde qui pourrait porter prejudice a elle et a sa posterite 123. 124 Ibid. Aphorism?. , E 1228/1 ; ibid. Al Manar Centre. , 47 J 2 ; ibid. Homer. , B 1484 ; ibid. Al Manar Centre. , E 1229/1 ; R. Influences. Blanchard , Lettres , n 265 (. Al Manar. ) 160 Des droits sont reconnus aux femmes. Effects. La femme dispose de ses biens propres, ce qui peut lamener a refuser un arrangement realise par son mari sous reserve de son acceptation, comme le fait le 5 aout 1422 Jeannette du Dreseuc. Al Manar Centre. On lui reconnait le droit de sobliger sur ses biens. Of Solitary. Elle repond en justice des delits dont elle est accusee, porte laccusation quand elle est victime, et peut mener une action contre un frere pour prodigalite, par exemple, le 20 octobre 1472 Perrine Le Jancour contre son frere aine. Al Manar Centre. En labsence de son mari, elle peut etre administratrice ; cest ainsi quest qualifiee, le 24 novembre 1480, Catherine de Launay, epouse de Guillaume Calon sr de Ville-James, qui rend un minu a la suite du deces de Jean Calon, son beau-pere.

Elle peut etre nommee curatrice de son mari, comme Marie de Pontbriend dont lepoux Jean Le Pennec est reconnu imbecile et qui le 28 septembre 1495, peut se prevaloir de laccord des parents de Jean. What Is An. Devenue veuve, la femme est sous la sauvegarde du duc. Al Manar. Elle dispose dun douaire et, pour celle qui en est pourvue, des biens ou des revenus constituant sa dot. Is An Alternative Energy. En labsence denfants, la moitie des acquets realises pendant le mariage (les conquests ) lui revient par heritaige , et selon l usement de Nantes lautre moitie en usufruit la jouissance de cette part devant etre abandonnee en cas de remariage, comme il est precise le 23 octobre 1494. Centre. La femme peut assumer la tutelle ou la curatelle de ses enfants. Uf Financial. Devenue veuve, la femme a a repondre, le cas echeant, aux convocations de justice : le 1 er decembre 1537, la femme de Guillaume Cavalen laine est presente avec dautres paludiers pour deposer au sujet de laffaire des revenus des salines du domaine concedees a Tristan de Carne124. 125 Ibid. Centre. , B 3 f 93 v, ibid. State Of Consciousness Examples. , B 8, f 81-82 v ; ibid. Al Manar Centre. , B 36, f 97-97 v. 161 Les femmes peuvent etre au c?ur de certaines querelles, victimes ou parties prenantes, voire inspiratrices. For Emily Homer. Dans laffaire rapportee dans une lettre de remission du 1 er juillet 1534, Colline Moraud conspire et machine meurtre de son mari Yvon Le Faye ; Blanche Le Rigolaine, alertee par du bruit et pensant que Colline bat son mari comme souvent avoit acoustume , surprend deux hommes en train detrangler le mari avec un linge, alors que lepouse met dautres linges sur sa bouche pour lempecher de crier. Al Manar Centre. Surpris, les assassins menacent Blanche de la jeter dans un puits et lobligent a devenir leur complice en les aidant a porter le corps du mari pour sen debarrasser dans le puits125.

126 Ibid. Uf Financial Accounting. , B 29, f 153-153 v ; R. Centre. Blanchard , Lettres , n 2685. 162 Enfin, linsertion professionnelle des femmes nest evoquee que par des allusions discretes : on shakespeare connait une taverniere et il est evoque une man?uvre feminine. Al Manar. Il convient disoler la mention dune recluse a Guerande en 1430 a qui le duc fait don de 45 s pour une robe126. 127 ADLA, B 116, f 26 v-27 v ; ibid. Is An. , E 1228/5 ; ibid. Centre. , E 1169 ; ibid. Biofuel Essay. , E 217/23 ; ibid. Al Manar. , B 24, f (. A Rose Homer. ) 163 Limportance de lEglise et du sacre dans le terrouer de Guerande est soulignee par la forte presence des croix qui montre une appropriation chretienne de lespace. Al Manar Centre. LEglise est au c?ur de la vie sociale et publique comme en temoignent des declarations concernant la paroisse communiquees lors du prone, des affaires evoquees et les bannies criees a la grande-messe ; le recours au serment sur les reliques ou le corpus Domini ; la permanence du droit dasile dont disposent les etablissements religieux ; le souci de lEtat de veiller a ce que le tiers des revenus des beneficiers soit consacre a lentretien des batiments ecclesiastiques ; la faiblesse du nombre des enfants illegitimes ; la rarete des abandons denfants et le mouvement des conceptions ; la condamnation du blaspheme qui pour les autorites judiciaires est un element a charge determinant, ainsi le 21 avril 1526 Guillaume Belorge est dit-il renyeur de Dieu , et le 19 novembre 1533 Guillaume Vincent grant jureur et blasphemateur de Dieu par dirision de son humanite et autrement 127. 164 Les ceremonies religieuses ponctue la vie quotidienne. What Is An Aphorism?. Le compte de la fabrique de Saint-Guenole de Batz pour 1478-1479, qui enregistre les offrandes en faveur de cette eglise et de Notre-Dame-du-Murier, montre limportance des ceremonies de Paques (17 % des offrandes totales a Saint-Guenole, 23 % a Notre-Dame), de la Pentecote, de la Toussaints, des fetes du calendrier liturgique et surtout de celles dediees a la Vierge (16 % des offrandes a Saint-Guenole, 29 % a Notre-Dame).

Lusage dinhumer dans leglise a Batz saccompagne dun paiement de 40 s, alors que le cout tombe a 20 s hors les murs (76 % des inhumations)128. 129 Ibid. Al Manar Centre. , G 632, f 3 v-6 ; ibid. Confinement. , B 29, f 153. 165 Les processions, pardons et pelerinages paraissent peu dans la documentation locale. Al Manar. Le compte de la fabrique de Saint-Guenole de Batz de 1478-1479 mentionne par deux fois la procession de Guerrande , pour une date situee entre la fete du Sacre et avant le jour de la nativite de Saint-Jean-Baptiste (24 juin), et une autre le dernier dimanche de mai. Barron. Le 10 aout 1525, le dimanche de la Saint-Laurent en la chapelle de Saint-Laurent est tenue une assemblee , cest-a-dire en pays gallo un pardon pour obtenir la remission de ses peches et gagner des indulgences129. 130 P. Centre. J. What. Geary , Lhumiliation des saints , AESC , 1979, p. Centre. 27-42 ; P. Accounting. Audin , Un exemple de surviv (. Centre. ) 166 Peut-on rapporter au Moyen Age, les cultes connus par des documents posterieurs ? Ceux de Saint-Corneli a la Chapelle-des-Marais invoque pour la guerison des bovins ; a un saint protecteur des recoltes a Escoublac ; des eaux a la fontaine de Saint-Gobrien a Mesquer qui a la reputation de guerir des coliques et a celle de Saint-Marc pres de Saint-Nazaire invoquee contre la fievre et les maux dyeux ; des cultes rendus a des pierres comme a la chapelle Saint-Goustan au Croisic ? Certaines de ces pratiques paraissent anciennes. Effects Of Solitary Confinement. Un des usages signales a la fontaine de Saint-Gobrien evoque lhumiliation des saints : si la guerison ne se fait pas, la statuette du saint est plongee dans la fontaine jusqua la guerison, selon lidee quun contrat est passe entre le demandeur et le saint et que si lune des parties contractantes estime que lautre ne tient pas ses engagements, elle peut la rappeler a lordre, voire prendre des mesures pour la contraindre a accomplir son devoir. Al Manar. Certains y ont vu des pratiques paiennes christianisees.

Cependant, les depositions au proces de canonisation de saint Yves en 1330 appellent a beaucoup de prudence : les sources et fontaines ny apparaissent jamais placees sous legide dun saint eponyme, dautre part il ny a pas continuite dans lespace entre les sites antiques et les sites medievaux, et pour le culte des eaux la creation sacrale est tres presente. Uf Financial Accounting. Aussi doit-on parler de syncretisme entre les vertus thaumaturgiques des sources et des saints plutot que de survivance du paganisme130. 131 A. Centre. de La Borderie, J. Aphorism?. Daniel , R. Al Manar Centre. P. Biofuel Is An Energy Source. Perquis et D. Centre. Tempier , Monuments , p. A Rose For Emily Barron. 253-257, 262-263 ; J.-P. Al Manar. (. A Rose Barron. ) 167 Lattraction des lieux importants de pelerinage, meme eloignes du pays guerandais, est manifeste. Centre. Dans lenquete de canonisation de saint Yves en 1330, figurent des temoins qui evoquent des cas concernant des Guerandais : a celui de Blanche deja evoque, sajoute celui de Nicolas, paralytique et perclus des mains, des bras et des jambes ne pouvant ni marcher, ni meme se nourrir lui-meme. Of Consciousness. Jacob, recteur de Mesquer, rapporte que son clerc, affecte dune fievre continue pendant huit jours ou environ , se voua a saint Yves, linvoqua, puis se fit transporter devant une statue du saint dans leglise de La Chapelle-Launay ou il recouvra la sante. Al Manar. Jacob fait egalement etat du cas de son clerc Guillaume qui, par suite dune maladie grave, perdit la parole dans leglise et devint si faible quil dut se faire porter pour rentrer chez lui.

Il se voua a saint Yves, et trois semaines apres, setant place devant limage du saint, il fut gueri. What. Le caractere exceptionnel de ce miracle est a souligner. Al Manar. Il illustre le courant qui au cours du xiii e siecle voit les images des saints recents se multiplier et acquerir une large autonomie, pour en faire des instruments importants de diffusion des cultes ; ce courant annonce une evolution qui se realise au xiv e siecle selon laquelle on william peut se vouer a un saint devant un tableau ou une statue de celui-ci consideres alors comme un substitut de son tombeau. Centre. Limage du saint est consideree comme contenant une puissance, comme si le saint lhabitait. Uf Financial Accounting. On pense alors quil existe un rapport physique entre lobservateur et lobjet observe et que, de ce fait, setablit un phenomene reciproque entre celui qui regarde et lobjet regarde. Al Manar. Une energie passe de lun a lautre par le regard du saint se transmet une force sacrale au profit de ladorateur. Confinement. Cette force peut etre accentuee lors de la contemplation pieuse et devenir plus efficace. Al Manar Centre. On peut penser que limpact de ces miracles a contribue a la diffusion du culte du saint a qui des chapelles et chapellenies sont consacrees dans le pays guerandais131. 132 Supra , p. Accounting. 65, 185, 190 ; J.-C. Al Manar Centre. Caraes , Bulles papales et lettres dindulgences en Pays guerandai (. Biofuel Is An Source Essay. ) 168 Autre aspect de la religiosite medievale : les indulgences participent de la religion des ?uvres. Centre. A Guerande, en 1372 et 1515, certaines sont donnees en faveur de la collegiale, et en 1436 pour les dominicains.

Dautres concernent Saint-Nazaire, Batz et le Croisic. A Rose For Emily Homer Barron. Des indulgences et pardons de portee plus generale peuvent etre distribues avec laccord des autorites. Centre. Parfois, les sollicitations sont plus directes et sont une veritable imposition : le 2 janvier 1454, 5 d par ecuelle sont leves dans toutes les paroisses du duche pour pouvoir aux frais du proces de canonisation de Vincent Ferrier132. 133 Ibid. Aphorism?. , B 3, f 119 v ; ibid. Al Manar Centre. , B 9, f 54-55 v ; ibid. Confinement. , B 24, f 151 ; ibid , B 25, f 121, ibid ., (. Al Manar Centre. ) 169 Sinscrivant dans une meme logique, des dons pour la croisade sont sollicites, et eventuellement detournes de leur affectation. Altered State Of Consciousness Examples. Ainsi, le 27 aout 1464, commission est donnee aux officiers de Guerande douvrir en presence des gens dEglise et des bourgeois les coffres et boetes ordonnez pour la croisade, den faire linventaire et denvoyer vers le duc les sommes collectees. Centre. Le 2 mai 1480, cest frere Jean, commandeur de Faugaret, que le duc autorise a presenter grans pardons et indulgences accordes par le pape afin de financer une action en raison du grant danger que les Turcs font peser sur les hospitaliers. A Rose For Emily Homer Barron. Le 28 juin 1518, sauvegarde est donnee aux precheurs deputes pour lindulgence de la croisade ; le 20 juillet 1520, est mentionnee une commission pour faire les comptes de decimes, jubiles et croesades leves en Bretagne ; a nouveau, le 4 septembre 1533, est levee une decime pour la croisade. Centre. On ignore tout de laccueil fait a de telles initiatives133. 134 Sermonum S. Uf Financial Accounting. Vincentii pars tertia quae De Sanctis appelari consuevit , Impress. Centre. Lugduni apud Jacobu (. William Influences. ) 170 Lun des plus celebres predicateurs du xv e siecle est saint Vincent Ferrier.

En Bretagne, son apostolat, en Bretagne, se developpe durant 14 mois, du 3 fevrier 1418, jour ou il entre a Nantes, jusqua sa mort intervenue a Vannes le 5 avril 1419. Centre. De Theix, quil quitte le 30 mars 1418, le dominicain gagne le pays guerandais pour se rendre a Rennes ou il est le 20 avril. Uf Financial. Il preche a Guerande, peut-etre au Croisic, et a Pont-dArm. Centre. A Guerande, il prononce un sermon sur la foi le 8 avril. State. Il faut attribuer deux miracles a limpact de ce passage et a la notoriete ensuite acquise par le culte de maitre Vincent. Centre. A la guerison de la fille de Guillaume Kercabus, sajoute un miracle dont les beneficiaires sont des marins du Croisic. Is An Energy Source. Maurice Gilles, age de 24 ans, maitre dun navire appele Marie de Guerande, temoigne quun mercredi de 1452, vers une heure de lapres midi, venant dEspagne et naviguant par temps de brouillard, il voit surgir un navire anglais arme en guerre qui cherche a semparer de son bateau.

Lequipage guerandais se voue a maitre Vincent, une brise de vent soudaine leur permet de parcourir les 20 lieues qui le separent de Saint-Gilles. Al Manar. De retour au Croisic, les marins vont en procession jusqua Vannes et font des offrandes134. 171 Autre exemple du succes de la predication au xv e siecle : la popularite des Mendiants fait que les habitants ont recours a eux aux temps forts de lannee liturgique, comme a Batz en 1478 ou il est fait appel au prieur du couvent Saint-Yves, Francois Dignan qui tout au long du quaresme derroin preche la passion et resurrecion 135. 136 ADIV, 2, Ec, de Carne, 8 ; ADLA, G 300, 303-304, 386, 581 ; ibid. What. , H 603, f 12 v-14, 19 v-21, 3 (. Al Manar. ) 172 Les testaments livrent une serie dindications, tout en rendant compte dun milieu urbain ou la culture ecrite domine. Accounting. Ils sont de forme classique avec les preliminaires habituels : linvocation, la mention de letat de sante du testateur qui git au lict de malladye , laffirmation quil est sain desprit ou de bon propos et en bon memoire , les considerations banales sur le caractere transitoire de la vie terrestre ou lhomme est a la mercy de Dieu et lineluctabilite de la mort et lincertitude de son heure. Al Manar Centre. La volonte de ne pas mourir intestat est affirmee et lobjectif du testament rappele : prendre toutes dispositions pour lavenir du corps et biens temporelz que Dieu a preste en ce monde au mourant et pour le salut de son ame. Effects. On se recommande a Dieu, on centre sollicite des intercesseurs, les saints et la court cellestielle . A Rose Barron. Le sort du corps, que la mort separe de lame , est pris en compte et les conditions de linhumation sont precisees ; par exemple, Antoine Sorel, le 10 mai 1508, demande sept torches et sept beguins pour ceux qui les portent ainsi que ses ecussons, et que le grand autel de Saint-Aubin, ceux de Sainte-Veronique et de Notre-Dame-de-Pitie soient tendus de bograins . Centre. Les indications concernant les messes, la fondation danniversaires ou de chapellenies font lobjet de developpements precis. State. Des aumones sont distribuees aux eglises, aux pauvres pour qui des messes sont parfois ordonnees ; ainsi, Jean Baye en 1456 demande-t-il que soit donne 5 d ou du pain de la valleur au choix de ses executeurs testamentaires a chacun qui les vouldra prendre , et de faire dire des messes jusqua 100 s pour les travailleurs qui ont ete a edifier aux marais ou autrement et qui nauroint este assez contents ; de son cote, A. Al Manar Centre. Sorel, demande que 12 L en pain soient distribuees le jour et le lendemain de lenterrement ; Guillaume Juhel affecte deux mines de froment, une le jour de lenterrement et lautre de jour de son service ; et le 15 novembre 1511, Jean Bellec, pretre de Saint-Lyphard, 120 doubles aux pauvres . Accounting. Des developpements particuliers concernent la liquidation des dettes, le reglement des affaires de famille et de divers problemes en suspens : dettes ou engagements non honores, contentieux a apurer, dedommagement envers un associe lese par un contrat.

Lacte se termine par la designation des executeurs testamentaires, charges daccomplir les obligations concernant les vivants et des morts. Centre. A ce canevas classique, les testaments decclesiastiques ajoutent quelques formules. Effects Confinement. Celui de G. Centre. Juhel, chanoine de la collegiale de Saint-Aubin, redige le 15 novembre 1511, fait etat de la miserable vie de ce monde quil designe comme une vallee de misere , de son desir de parvenir a celle qui est sans fin ou tout bien abonde , de son espoir de salvation comme paouvre et tres humble chrestien, vroy fils de son redempteur et sauveur . Effects Confinement. Dieu est designe comme le benoist pere, celuy qui la forme . Al Manar. G. Biofuel Is An Alternative Energy. Juhel renonce a lennemy denfer et attend le moment ou le plaisir de Dieu sera que son deces advienne. Centre. A propos de son inhumation, il souhaite que son corps qui de terre est venu soit baille et rendu a la terre . Is An Alternative Essay. Le testament de J. Centre. Bellec nomme Dieu Pere createur et redempteur , formule que lon retrouve, dans celui du pretre Guillaume Groy, le 8 octobre 1526136. 137 AP Guerande ; ADLA, H 603, f 2-3 v, 12 v-13, 30 v ; ADIV, 2 Ec, de Carne, 8, f 1-1 v. 173 Les ceremonies funeraires saccompagnent de fastes mortuaires . Uf Financial Accounting. La confrerie Saint-Nicolas dispose de draps. Centre. Le 28 avril 1543, il est fait etat des bongrains de draps de soye et de velours que les religieux de Saint-Yves ont recus a la suite des obseques de Pierre du Verger.

La plupart des fideles sont inhumes dans leglise paroissiale qui est la leur, ce que quelques-uns justifient : Thephaine Le Boteuc demande le 19 mars 1485 a etre enterree dans leglise ou repose son fils ; Antoine Sorel la ou se trouvent son pere et sa mere. For Emily Barron. La possession dun enfeu privatif materialise dune facon eclatante cette volonte, et Tristan de Carne en 1536 fait part de sa volonte detre inhume dans sa chapelle de Cremeur en leglise Saint-Aubin, aupres de sa premiere femme137. 138 ADM, 3 H 8, p. Al Manar. 15-16, 137-138, 159-160, 165-169 ; ibid. Is An Aphorism?. , 3 H 2, f 77-82, 87 ; dom Morice , Preuves (. Centre. ) 174 Limportance de la religion funeraire se manifeste dans les fondations. What. Lattraction des monasteres traditionnels est manifeste dans la seconde moitie du xiv e siecle, pendant laquelle les moines de Prieres recoivent diverses donations : en 1362, Jeanne, fille de Jean Gaudin, avec laccord de son mari, Eon Le Sausse donne 10 L de rente ; a la Noel 1368, Pierre de Serent, pere de Jean, donne lemplacement ou est construit le moulin Manah ; en 1373, Agnes du Chastel, veuve de Jean de Comenan, legue 83 aires de marais pour un service annuel le jour de sa mort ; le 31 mai 1402, Jean Richard, de lisle de Batz, pour deux messes hebdomadaires et un anniversaire solennel donne les pres quil possede a Mean, son domaine de Clis, une rente de 5 L 14 s ; le 9 fevrier 1409, ce sont les heritiers de Perrot Verreau de la paroisse de Guerande qui, pour le service dune messe hebdomadaire, leguent 13 aires de marais. Al Manar Centre. Passe le debut du xv e siecle, la documentation ne conserve le souvenir de cessions pour etre participant aux prieres des religieux qua Saint-Molf ou le monastere acquiert en 1484-1485 le Bois-de-la-Cour. Altered Of Consciousness. Dans le testament de Gillette de Rochefort redige le 21 aout 1510 au manoir de Henleix, le lieu de sepulture choisi est labbaye de Blanche-Couronne ou se trouvent ses predecesseurs . Centre. A cette date, les etablissements reguliers anciens ne jouent plus quun role reduit dans lencadrement de la mort138. 139 Supra , p. A Rose For Emily Barron. 189-190 ; ADLA, E 212/19, f 12 v ; N. Centre. Travers , Histoire , t. William. II, p. Al Manar. 266. 175 La pastorale mendiante simpose, dans le pays guerandais avec le couvent Saint-Yves qui beneficie de nombreuses fondations ( annexe 14).

La premiere donation privee apparait tardivement pour un etablissement dont la creation remonte a la premiere decennie du xv e siecle. Is An Essay. Il beneficie dans la premiere partie du xv e siecle dune attention ducale constante a laquelle sajoutent ensuite des dons ponctuels, 100 L en 1502, et le 20 mai 1508, une franchise pour 40 pipes de vin de la vallee de la Loire pour les 6 ans a venir139. 140 H. Al Manar. Martin , Les ordres , p. William. 234-235, 270, 382-383. 176 On connait 23 fondations privees en tenant compte des amplifications de donations faites par les heritiers. Centre. Limportance des annees 1472-1475 dates ou deux bulles permettent aux Mendiants daccepter des donations apparait, apres ces dates les donations sont plus rapprochees.

Le debut xvi e siecle est la periode ou elles sont les plus importantes. What Is An. Socialement, labsence decclesiastiques est notable. Centre. La part des nobles est remarquable (74 %). What Is An Aphorism?. Dautres impliquent des personnes residant au faubourg Bizienne, et une derniere concerne une habitante du Croisic, Thephaine Le Boteuc, veuve Le Borleon. Al Manar. Elle est sans doute une descendante de Guillo Le Bourleon maitre dun navire signale le 22 fevrier 1385. Is An Aphorism?. Elle dispose de disponibilites financieres et manifeste une grande piete personnelle. Al Manar. A Guerande, on effects of solitary ne constate pas la poussee bourgeoise qui, dans le reste de la Bretagne pour les autres couvents dominicains, contrebalance, voire surpasse le nombre des donations nobles, des avant les annees 1525. Centre. La relative faiblesse de la bourgeoisie de la ville en est une explication, ainsi que lattractivite de leglise paroissiale et des chapelles, renforcee dans la paroisse Saint-Aubin par la presence dune collegiale140.

141 ADLA, B 1489 (A), f 51 v-52 ; ibid ., B 1489 (B), f 19 ; ibid. What Aphorism?. , B 1490, f 67, 69 ; ibid. Al Manar Centre. , B 751 (. Homer Barron. ) 177 La collegiale est le lieu dun certain nombre de fondations ( annexe 15). Al Manar Centre. A cette premiere liste, on uf financial peut ajouter le nom dautres chapellenies attestees par le dial ducal de 1452 et dont les fondateurs sont connus : Notre-Dame, Jean de Saint-Gilles ; Notre-Dame, Geffroy Le Laisir ; Sainte-Catherine, Guillaume du Dreseuc ; Sainte-Catherine, Jean Le Gallic ; Saint-Georges, Herve du Fresnay ; Saint-Nicolas, Eon de Leon ; Sainte-Croix, Guillaume Geffroy ; et une autre creee par Guillaume Sochard. Al Manar Centre. Dautres sources citent des chapellenies : Notre-Dame de Pitie fondee par Yves Chesnays ; Saint-Aubin nouvel par les freres de la confrerie du college du ch?ur de Saint-Aubin ; Saint-Hilaire par Francois de Saint-Aubin ; Saint-Jean par Francois Deno ; Saint-Louis par le s r de Beaulieu ; Notre-Dame par Jean Bledigo, et une encore par Dominique Rusciquel. Altered. Cette liste parait etre minimale141. 178 Pour la collegiale, aux donateurs nobles, 14 cas sur 28 (50 %) sajoutent des chanoines (14 %), des chapelains (14 %), un archidiacre, un bourgeois et deux confreries. 142 Ibid. Centre. , G G 304 ; ibid. What Aphorism?. , G 389 ; ibid. Centre. , 47 J 4 ; ibid. For Emily Homer. , G 301 ; ibid. Al Manar. , B 1489 (A), f 99 v ; ibid. Altered. (. Centre. ) 179 Les chapelles guerandaises ne sont pas oubliees : le 8 octobre 1526, le pretre Guillaume Groy demande a etre inhume a la chapelle Saint-Jean ou il cree une chapellenie. William. Une chapellenie Notre-Dame et de Saint-Antoine, mentionnee le 9 juin 1560, est associee au sr de Beaulieu et doit etre localisee dans la chapelle Saint-Michel. Centre. Les chapelles privees font encore lobjet de fondations : ainsi le 7 juillet 1495, une chapellenie est creee par Michel Le Pennec a Lauvergnac ; le 13 juillet 1512, par Jean Le Postec a la chapelle Sainte-Brigitte a Brehet. William Influences. Les autres eglises paroissiales du pays guerandais sont egalement le lieu de fondations : a Batz, chapellenies de la Trinite fondee par Jean Le Pennec, du Saint-Sacrement par les chapelains de Saint-Guenole, Notre-Dame par Thephaine Le Boteuc, Saint-Jacques par Jacob Le Laisour ; a Escoublac par Eon de Lesnerac ; a Piriac, le 27 novembre 1414 ; a Saint-Lyphard, le 13 novembre 1516 par le pretre Jean Bellec. Centre. Cette liste est minimale. Aphorism?. Les visites pastorales dont les registres sont connus pour 1563 et 1564 ajoutent dautres chapellenies sans date precise de fondation. Centre. A cela, sajoutent des donations diverses : le compte de fabrique de Batz, le 5 mars 1575, comporte une liste de dons de chapes, de pieces de tapisseries, de chasubles, de calices, dimages, de tasses, de coupes, de touailles 142. 180 Le couvent Saint-Yves dispose dune zone dinfluence plus large et dun spectre social plus diversifie.

Anniversaires et creations de chapellenies restent lapanage de la noblesse locale. Barron. Les femmes, notamment les veuves, sont representees avec onze noms. Al Manar. Cependant, les fondations de messes quotidiennes avec creation de chapellenies restent le fait dune minorite, et lobit solennel avec vigiles, messe chantee et procession sur la tombe, lexception. Barron. Beaucoup danniversaires ne consistent quen un nombre important de services avec diacre et sous-diacre. 143 Ibid. Al Manar Centre. , H 603, f 19 v, 13 ; ibid. Shakespeare Influences. , G 386. 181 A cote du service ordinaire pour les morts, des chapellenies et des anniversaires, des messes individuelles sont demandees.

Les testateurs associent differents lieux avec parfois un nombre important de services : 1 000 messes pour Jean Baye en 1456 dans les eglises Saint-Yves, Saint-Aubin, Saint-Michel et Saint-Just ; 500 pour Antoine Sorel a Saint-Aubin, Saint-Michel et au couvent Saint-Yves ; 400 pour le chanoine Guillaume Juhel, a Saint-Aubin, au couvent Saint-Yves, au couvent des freres mineurs de Savenay et a leglise Saint-Martin de Donges, paroisse dont il est originaire143. 144 Ibid. Centre. , H 603, f 19 v-20 ; ibid. Of Solitary Confinement. , H 431 ; ibid. Al Manar Centre. , G 301. For Emily Homer Barron. C. Al Manar. Vincent , Y a-t-il une mathematique d (. What Aphorism?. ) 182 Les fondateurs se soucient deux-memes et de leurs parents, des amys et predecesseurs trespassez, et successeurs , detre en prieres de nostre mere saincte Eglise et daugmenter le service divin. Al Manar. En juin 1456, Le testament de Jean Baye mentionne toutes les ames estans en purgatoire . A Rose. Le mot napparait dans notre documentation que dans ce testament. Al Manar Centre. Cependant, la logique qui soutient les demandes des messes et des chapellenies montre que la notion de purgatoire est integree, et avec elle lidee de communion des saints et une tres nette conscience de la solidarite des vivants et des morts. Effects. Pour Jean Le Postec en 1512, outre le salut de son ame, il sagit de se descharger daucunes choses que ses pere et mere luy avoient baille en charge touchant le fait de leurs consciences et en lacquit dicelle 144. 183 Le nombre des services demande est proportionnel au niveau social. Al Manar Centre. Tristan de Carne ordonne, en 1536, 240 messes pour sa premiere femme et sa s?ur Anne, et 120 a la memoire de quelques serviteurs de son pere et de lui-meme dont il ne se souvient plus des noms, 200 autres en leglise de Questembert. Of Solitary Confinement. Il consacre 200 L a une fondation quavait promis de faire son pere, 200 autres a des messes et services pour prier Dieu pour ceux a qui il aurait fait tort et dont il na connaissance a present , et il cree une chapellenie de deux messes en la chapelle de Cremeur en la collegiale Saint-Aubin ou se trouve son tombeau145. 146 ADLA, B 27, f 133-136 v ; ibid. Al Manar Centre. , G 539 ; dom Morice , Preuves , t. William Shakespeare Influences. III, 328-330, 820-824 ; N. Centre. Tra (. A Rose For Emily Homer. ) 184 Une evolution des mentalites par rapport aux clercs et a leur facon de vivre est decelable au debut du xvi e siecle.

La lettre de remission accordee en 1522 a Jean Glevian, le montre, face au pretre debauche, en opposition avec sa mere, qui le tencza davoir parle. Al Manar. Les fideles sont dabord attentifs aux capacites religieuses de leurs desservants : un episode a Piriac en atteste. A Rose For Emily Homer Barron. Le 15 septembre 1555 devant la plus sayne et maire partye des paressiens , le recteur Pierre Bertho constate que Yves Jean, chapelain de la chapellenie Saint-Sebastien, est vieulx et caducque et doit etre remplace, ce qui est accepte. Centre. Mais un certain controle de la vie privee des clercs sest samorce a la suite de decisions des synodes : en mai 1479, un article interdit aux clercs la frequentation des femmes suspectes, repris par les statuts de mai 1499 enjoignant aux ecclesiastiques de reformer leurs m?urs ; le 24 janvier 1534, neuf mandements sont adresses aux neuf eveques bretons afin que soit publiee la bulle condamnant les clercs ne vivant pas clericalement146. 147 A. A Rose For Emily. Vauchez , dans LHistoire medievale , p. Al Manar. 155. 185 Les registres des baptemes du Croisic temoignent de la regularite des visites pastorales et font apparaitre que la pratique generale concernant le nombre des parrains et marraines simpose dans la seconde decennie du xvi e siecle. Accounting. Les testaments connus montrent des pretres tenant un discours religieux plus etoffe que le commun des testateurs. Centre. Les qualites intellectuelles des dominicains se mesurent a leurs titres de lecteur, voire de docteur. Alternative Energy Essay. Le bilan, en depit du systeme de la commande et de la pratique de laffermage, traduit au cours de la seconde moitie du xv e siecle une certaine affirmation de la discipline147. 148 ADLA, B 26, f 120-120 v ; H. Al Manar. Martin , dans Fastes et malheurs de la Bretagne ducale , 1213-1532 , R (. Is An Aphorism?. ) 186 Le debat reste ouvert entre les tenants dune christianisation superficielle et ceux dune christianisation en profondeur de la Bretagne vers 1500. Al Manar. La premiere these sappuie sur divers arguments : cultes syncretiques encombres de superstitions, pratiques festives, etc. Biofuel Is An Energy. ; la mention de sorcier employee le 25 juin 1521 a propos de Jean Mousset, furtiff du Croisic, renverrait a ces croyances populaires.

Mais rien ne prouve lexistence dun systeme de croyances ou de pratiques souterraines ou lie a une culture folkorique , cest-a-dire dun ensemble de pratiques et de croyances refletant un systeme dinterpretation du monde et daction symbolique sur lui. Centre. La seconde these, au contraire, souligne les progres intervenus sur deux siecles qui font qua laube des Temps modernes le commun des Bretons connait lessentiel du message chretien, et que losmose est plus profonde entre le catholicisme et la societe. William Shakespeare Influences. Lexemple guerandais montre que les xiv e et xv e siecles sont les siecles des chretiens conformes participant a une religion du faire , extravertie et festive, tandis que la pratique de lexamen de conscience se repand avec celle de la confession148. 149 ADLA, E 557, f 10 v-11 ; ibid. Centre. , B 32, f 40-42 ; ibid. A Rose Homer. , B 1460 ; F. Al Manar. Lebrun , Le charivari et sa (. William Shakespeare Influences. ) 187 La vie profane napparait quau travers de mentions eparses de manifestations collectives ou sexpriment les solidarites. Centre. Des quintaines sont courues a Guerande et dans le pays guerandais : a Saint-Nazaire le jour de lAscension, a cheval pour les nobles, sur leau pour les roturiers, les femmes devant le dimanche de la Pentecote a lissue des vepres une chanson a dancer et donner un baiser au prevot ou a son lieutenant. Biofuel Energy. On y joue a la soule. Centre. Le saut des poissonniers est signale des le 12 avril 1431, date a laquelle le seigneur de Trevali declare posseder le droit et devoir sur chacune parsonne qui achatent poysson pour revendre en ladite paroysse de Guerrande, a estre poye au lendemain de Pasques un jalon de vin et un pain ou la valour, ou faire un sault de sur le pont en la dove . Altered Examples. Ce saut des poissonniers est une revanche deguisee en fete contre les commercants qui ont profite pendant plusieurs jours des usages religieux aux depens des privations de leurs concitoyens.

Le charivari existe, il est condamne en 1431 par le concile provincial de Tours tenu a Nantes. Al Manar. Il est fait allusion a Saint-Nazaire a des chansons a dancer que lon peut rapprocher de la mention dune dance tenue mardi des feriez de la Pentecoste 1524 pres de la maison de Colline Moraud a Guerande jusquaux environs de minuit, heure a laquelle les danseurs et sonneurs se separent. Accounting. Lors de la fete de la confrerie Saint-Nicolas de Guerande, les manifestations cavalcade et hystoires doivent revetir une signification sociale forte, le recrutement de la societe regroupant la maire et plus saine partie de la population 149. 150 Secillon (de), Les premieres , p. Centre. 191-199 ; Caillo , Notes , p. Biofuel Alternative Source Essay. 76-78 ; ADLA, G 38, f 48 v. 188 L entree de leveque suit un ceremonial deja evoque. Centre. Cest loccasion dune fete collective que lon retrouve lors des joyeuses entrees des souverains, seule celle dAnne en 1488 etant attestee. Of Solitary. Les preparatifs, lampleur des depenses engagees en 1506 a Guerande pour lentree de leveque, seigneur de la ville de Guerande, montrent toute limportance que les Guerandais accordent a levenement. Al Manar Centre. Les frais de preparation selevent a 3 L 11 s 8 d, ceux de reception a 153 L 2 s 4 d, auxquels il convient dajouter 10 s pour une truellee de froment baillee a un patissier qui fit des pasticeries, tortes et mestier , 8 s 4 d pour 12 L de graisse de b?uf pour mettre lesdits pastez ; et encore 10 s pour le transport de la tapisserie de leveque, 6 L 7 s 6 d pour compenser le prejudice du aux pertes et 12 L 10 s pour les frais de voyage et de sejour du receveur a Nantes ; soit au total 176 L 1 s 6 d, cest-a-dire 28 % des ressources moyennes annuelles que leveque de Nantes tire de sa seigneurie des regaires en pays guerandais.

Il sagit dune manifestation qui tout a la fois renouvelle le lien entre le seigneur et ses sujets dune part, et, dautre part, contribue a renforcer la prise de conscience communautaire de la ville. Is An Energy. Elle sinscrit dans le cadre dun dialogue qui permet la continuite des privileges , voire lobtention de nouveaux. Al Manar Centre. Cest a loccasion dune joyeuse entree quen 1488, Guerande obtient une exemption de fouage, et le Croisic lannulation dune levee demprunt150. 189 A ces moments de fetes sopposent des moments dangoisse ou la ville parait en emoi. Uf Financial Accounting. Cest le cas lors des negociations du premier traite de Guerande en 1365, et plus encore lors des epidemies ou, la comme ailleurs, la fuite est pratiquee, et bien evidemment lors devenements militaires comme en 1342, 1344 et 1489. Al Manar. Enfin, des moments de colere sexpriment lors de veritables emeutes populaires comme en connait Le Croisic en 1540. Delinquance et criminalite au pays guerandais. 151 ADLA, B 8, f 171, ibid. Is An. , 198 J 103 ; ibid. Al Manar Centre. , B 575, f 138 v ; ibid. Of Solitary. , B 22, f 229 ; ibid. Al Manar. , B 23, (. Influences. ) 190 De tres nombreuses procedures ont pour origine : les frequents retards de paiement suivis souvent daccords et parfois de saisies de biens meubles, les contestations de ventes, de contrats passes, la nomination des tuteurs et curateurs et ensuite lexamen des comptes de tutelle, les dots, leur fixation, les affaires de succession, de droit naturel , de douaire, de premesse , lenjeu que represente la garde des jeunes filles orphelines et heritieres , la defense des biens menaces par prodigalite 151. 152 Ibid. Centre. , 28 J 55 ; ADML, H 3412 ; ADLA, B 16, f 133 ; ibid. Energy Source. , B 17, f 60 v ; ibid. Al Manar Centre. , B 32, f 131 v (. Effects. ) 191 Des proces concernent les droits seigneuriaux ; par exemple, en 1499, Nicolas de Coesmes s r de Saint-Nazaire, qui pretend faire faire les bannies en la paroisse de Saint-Andre, soppose a Jean dUst ; le 29 septembre 1482, Jean Cordennec dEscoublac est poursuivi par le prieur du lieu pour navoir pas suivi le ressort dun moulin. Al Manar. Dautres procedures concernent des chapellenies ou des preeminences dans les eglises. Shakespeare. La collegiale de Guerande est concernee a plusieurs reprises : le 7 novembre 1506, Antoine Sorel obtient des lettres de maintenue touchant certaines armoiries ; le 4 juin 1508, Henri du Verger et Jean du Dreseuc un mandement de reintegrande en la possession de certaines armes ; le 17 aout 1530, Francoise de Trevecar, pareille mesure et une enquete sur ceux qui se sont rendus coupables dexces, puis le 12 mars 1533, licence de faire savoir arestz aux paroissiens de Saint-Aubin, concernant certaines apposicions decuczons en une vitre ; le 16 juillet 1533, Pierre du Verger sr de Chateaulou se voit reconnaitre une preeminence deglise.

De tels conflits se rencontrent a Saint-Andre-des-Eaux, apres le 1 er janvier 1471 Jean de Saint-Gilles s r du Pordo obtient maintenue sur un enfeu ; a Saint-Pierre dEscoublac, le 7 decembre 1473 Jean de Lesnerac affirme avoir entre les 4 piliers du clocher un enfeu et sepulture , ce qui est conteste par Jean de Trevecar et autres ; a Piriac, le 29 juillet 1508 Jean Pineau recoit une reintegrande generale pour certains ecussons de ses armes, et a Saint-Nazaire le 23 juin 1513 une contestation concerne la tombe de Jean dUst152. 153 ADM, 3 H 2 ; ADLA, B 3, f 32 v, 43 v-44 ; ibid. Al Manar. , B 24, f 152-153 v, 161-163 ; ibid. Altered. , B 19, f (. Al Manar. ) 192 Lescroquerie apparait avec lusage de faux en ecritures, la volonte de certains dechapper au paiement du fouage ; dautres fraudent le devoir dissue, et dautres encore leurs proches, alors que dautres sapproprient une partie du domaine public. Uf Financial. Les vols, qui peuvent etre le fait denfants, sont frequents. Al Manar Centre. Le 10 novembre 1535, le procureur de Guerande obtient mandement dirige aux juges de Rennes a propos de crimes et mallefices contre une personne detenue prisonniere a Rennes. Effects Of Solitary Confinement. Une affaire dadultere doublee de la rupture dune croix est signalee en 1482 ; le coupable soumis a lamende doit quitter Guerande avec defense dy revenir sous peine de 100 marcs damende153. 154 M. Centre. Jones , Recueil , n 156 ; ADLA, B 3, f 93 v ; ibid. Is An Aphorism?. , B 3, f 95 v, 100 ; ibid. Al Manar. , B 27, f 133 (. Alternative. ) 193 La violence est presente. Centre. Elle peut parfois concerner des hommes dEglise, des femmes, mais elle semble affecter surtout les hommes agissant en groupe, en particulier dans des affaires dheritage ou sexprime les solidarites des lignages. Biofuel Is An Alternative Energy Source. Ainsi le 2 aout 1464 Olivier du Plessix fait etat de lintrusion de Pierre Le Gentil et plusieurs autres , tant de jour que de nuyt dans le manoir de Soursac ou ils ont rompu les fermeures, prins et gecte les biens y estans et fait plusieurs autres exceis . Al Manar Centre. Lemprise du vin, au vu des lettres de remission, peut conduire a la tragedie, mais il ne faut pas en surestimer limportance tant letat debriete apparait comme une circonstance attenuante du crime. Effects Of Solitary. La peur qui faist esmouvoir le sang pousse a des reactions de defense. Al Manar. La colere qui courrouze et eschauffe conduit a laffrontement.

Il peut sagir parfois dun cas de legitime defense de la part dun homme de bon rest et governement dont on altered of consciousness note labsence dantecedent, de villain cas, blasme, ne reproche , et en labsence de toute premeditation, de haygne preconsceue , seule la mauvaise fortune et la possession dune arme conduisent a laffrontement tragique. Centre. Lhonneur outrage est un moteur de la violence, il justifie que lon replique a celui qui a porte le premier coup, surtout sil a agi par haine. William Shakespeare Influences. Cette violence est souvent contenue par les temoins, ainsi, le 20 septembre 1525 Yves Bihen, qui sefforce de tirer sa rapiere contre Guillaume Kerlan, est saisi au corps par gens a luy incongnuz . Centre. Lassassinat premedite napparait quune fois, avant le 1 er juillet 1534, avec lelimination du mari par son epouse et ses deux complices154. 155 Ibid. Examples. , G 38, f 30 v-32 v, 42, 49, second cahier, f 37 v ; ADS, 1 E 870, f 87-87 v, ADLA, B (. Al Manar. ) 194 Le compte tenu par Antoine Sorel donne une liste dexecutions de justice, entre novembre 1500 et lete 1502. Uf Financial. La criminalite est le fait des hommes, 9 cas sur les 10 cites, et consiste essentiellement en des vols, 8 cas de furt et larcin . Centre. Le compte fait encore etat dun vol par effraction et dune escroquerie commise par un clerc. Uf Financial Accounting. Quatre executions capitales apparaissent, deux par an, pour des affaires de furt ou de larcin traduisant le durcissement de la justice a lencontre du vol.

Si lon releve encore que le compte tenu pour la seigneurie de Saint-Nazaire pour 1515-1516 fait etat de deux pendaisons pour malefices et furt , et que dans laffaire Le Rigolaine, les deux assassins du mari sont executes, ainsi que Colline Moraud, lepouse et instigatrice du meurtre, tant il est vrai que pour la femme, tuer son mari est faire preuve de l odium capitale , il apparait que les registres de la chancellerie ne sont quune source imparfaite : un depouillement des registres ne fait apparaitre pour le pays guerandais aucun vol et onze meurtres entre 1508 et 1538155. 156 Ibid. Al Manar. , B 16, f 136-137, ibid. For Emily. , B 29, f 58-60 v, 153-154 v. 195 Apparemment, en ce debut du xvi e siecle, la repression se fait plus severe, alors quau Moyen Age la priorite est donnee a la reparation. Al Manar Centre. La gehene et question peuvent etre employees : le 11 novembre 1506, Ernault Berche, emprisonne a Guerande, qui nie un vol de vache et sa revente a un boucher de Piriac, craint quelles ne lui soient appliquees ; Yves Bihen emprisonne pour meurtre est enferre de gros fers 156. 157 Ibid. Energy Essay. , B 21, f 230 v ; ibid. Centre. , B 26, f 120-120 v. 196 Peu de cas ou sont engages des gens du terrouer hors de celui-ci sont connus. Uf Financial Accounting. Relevons dans le Leon la condamnation avant le 30 octobre 1513 de Michel Jamet, ne au Croisic, a etre fustige par un jour de marche et avoir une oreille coupee pour avoir abandonne une nef de La Rochelle sans la permission du capitaine et encore la presence, dans les prisons de Brest le 25 juin 1521, de Philippe Kermeur et Morice Soric pouvres compagnons mariniers du Croisic, a la suite dune rixe dans une taverne au Conquet ayant entraine la mort de Jean Mousset fuitiff pour plusieurs cas 157. 197 La vie intellectuelle est dominee par deux figures que lon donne pour originaires du pays guerandais : Guillaume de Saint-Andre et Alain Bouchart. Al Manar. Des etudes recentes ont largement precise leur ?uvre et leur pensee.

Linteret des proverbes cites dans leurs ?uvres a ete souligne ainsi que ceux figurant dans celle de Jean Meschinot qui pourrait aussi avoir des liens avec le pays guerandais : dans un aveu de la chatellenie dEscoublac de 1476, est mentionne Jehan Meschinot et sa femme, fille de Pierre de Kermelec , alors que les Meschinot sont lies au manoir de Kerpondarm, mais sagit-il bien du s r des Mortiers ? Des developpements generaux, reprenant ce qui a ete ecrit des hommes et des ?uvres, nous eloigneraient de notre sujet. William Influences. Il est plus interessant de revenir sur quelques aspects particuliers158. 159 G. Centre. de Saint-Andre , Cest , v. A Rose For Emily Homer. 1106-1113, 1529-1534, 2371-2374, 3358-3383, 3374-3377, 3390-3497 ; B (. Al Manar. ) 198 La tradition fait de G. For Emily Homer Barron. de Saint-Andre un homme dEglise, pourvu avant 1389 de la charge de scolastique de Dol, ayant baptise la deuxieme fille de Jean IV. Centre. Si P. William Shakespeare Influences. Le Baud netablit pas de lien entre le scolastique et le chroniqueur, dom Lobineau le fait. Al Manar Centre. Or G. A Rose For Emily. de Saint-Andre dedie son ?uvre a son fils et confie son epouse, alors agee, a la recommandation de son fils. Centre. La redaction de sa chronique est a placer avant 1384. Uf Financial. Elle semble avoir ete commencee vers 1381. Centre. Doit-on envisager lexistence de deux homonymes, un laic et un clerc, peut-etre pere et fils ? Ou faire entrer le chroniqueur tardivement dans les ordres, apres sa redaction ? La premiere hypothese semble simposer. What Is An. J. Centre. Kerherve observe encore que le riche portrait que G. Shakespeare. de Saint-Andre dresse de Jean IV, le fait quil expose la complexite du probleme breton et levolution des mentalites, en fait un proche du duc, au fait des questions juridiques et meme financieres. Centre. Aussi le considere-t-on comme un noble du pays guerandais sans doute originaire de Saint-Andre-des-Eaux. State Of Consciousness. Son ?uvre evoque des episodes de lhistoire locale, la richesse du pays guerandais, le froment et le vin, les ressources en poissons, le sel, les belles nefs , et son attachement aux Montforts, sans que lon puisse trouver une evocation precise du cadre geographique.

Il fait parler les Guerandais et donne deux une appreciation personnelle lors de lepisode qui les oppose a Olivier de Clisson. Al Manar. Sur place, le nom de G. Altered State. de Saint-Andre napparait quen 1371 comme celui dun chapelain dune chapellenie de Sainte-Madeleine, benefice dont il fut prive car il se letait fait conferer par le pape dune facon indue, in al manar forma pauperi 159. 160 J.-P. Uf Financial Accounting. Leguay , La ville de Rennes , p. Centre. 327-328. Is An Alternative Source. E. Centre. Port , Alain Bouchard , p. Altered Of Consciousness Examples. 496-527, 68-101 ; (. Al Manar. ) 199 A. Of Solitary Confinement. Bouchart est donne comme natif de la paroisse de Batz. Centre. E. Altered Of Consciousness Examples. Port en fait un parent de lamiral Nicolas Bouchart, mais nattribue qua la tradition quil soit considere comme son petit-fils. Al Manar. Pour cet auteur, le chroniqueur est le fils dAlain Bouchard, receveur ordinaire de Guerande en 1431-1433. Aphorism?. Il serait sans doute cet Alain Bouchard qui exerce comme notaire en 1471, et aurait quitte le pays guerandais peu apres a la suite une affaire de piraterie, pour se rapprocher de son frere Jacques. Al Manar Centre. Ce dernier, considere depuis le xvii e siecle comme le frere de lhistorien, doit etre identifie a un bourgeois de Rennes, plusieurs fois depute aux etats de Bretagne ce qui nexclut pas une originaire croisicaise. What Is An Aphorism?. Dautre part, la date de la mort du chroniqueur, avant 1531, et le nom connu de sa femme font que lon ne peut pas lidentifier a Alain Bouchart, fils de Jean Bouchart s r de Kerbouchart, ce dernier vivant a Batz encore en 1533, et qui pourrait etre le petit fils du chroniqueur ( ?) si lon accepte que ce dernier est ne a Batz160 ! 161 A. Centre. Bouchart , Grandes , t. Uf Financial Accounting. I, p. Centre. 84-85 ; P. Biofuel Alternative Energy Essay. Le Baud , Chroniques , t. Centre. I, p. State Of Consciousness Examples. 91, 107 ; Peyron , Frag (. Al Manar Centre. ) 200 Cette origine explique que le pays guerandais prend place dans louvrage dA. Effects Confinement. Bouchart.

Le chapitre IV, intitule comment Brutus et Ygnogen sa femme passerent la mer et descendirent en la riviere de Loire a Sainct Nazare , relate que Brutus et Corineus, arrives a lentree de la riviere de Loire ou a present est Sainct Nazare, y ficherent leurs encres et y furent par.VII. Al Manar Centre. Jours a lencre , avant daller combattre les Aquitains au pays de Retz. For Emily Homer. La mention de Saint-Nazaire est une addition au texte de Geoffroy de Monmouth et a celui de P. Al Manar. Le Baud qui se contente devoquer lembouchure de la Loire. Altered State. Pour C. Al Manar. de La Lande de Calan, A. Influences. Bouchart en bon Guerandais a tenu a faire jouer un role important a son pays natal et il ne reprend pas une tradition locale. Centre. A. A Rose For Emily. Bouchart ignore un detail rapporte par un eloge anonyme date du xv e siecle qui propose pour le Croisic une etymologie troyenne ainsi redigee selon la traduction proposee par labbe Peyron : Le Croysic, qui devrait se traduire en latin petite Troie et les habitants de ce port que nous appelons an al manar centre, Croysiguec, cest-a-dire petits Troyens . Influences. Le sermon prononce a la mort dAnne relate lhistoire de lhermine trouvee a Troisic, a present nome en Bretaigne, Le Croisic , cette etymologie troyenne est reprise par B. Centre. dArgentre. Of Solitary Confinement. A. Al Manar Centre. Bouchart ignorait-il cette etymologie ? Ou a-t-il considere quelle etait mal fondee161 ? 162 A. Biofuel. Bouchart , Grandes , t. Centre. I, p. Biofuel Is An Energy Source. 334, 348-348, t. Al Manar Centre. III, p. State Examples. 210, 212 ; La Chronique de Nantes , p. Al Manar Centre. 42 (. Homer Barron. ) 201 Le pays guerandais reapparait lors de lepisode de levesque Gillart qui se retira en la ville de Guerrande qui est pres de la ville du Croesic et illec tint son siege cathedral ; et a layde des habitans de Croesic et de Guerrande tint et possida tout le temps de sa vie partie de levesche de Nantes . Al Manar. Pour ces evenements quil convient de dater de 851-856, A. A Rose For Emily Homer. Bouchard se refere a la chronique de Nantes, source deja utilisee par P. Centre. Le Baud ; mais chez A. Uf Financial. Bouchart, Britannis, les Bretons , deviennent les habitants du Croesic et de Guerrande . Centre. Il raconte comment les Normans furent miraculeusement combatuz devant la ville de Guerrande . Biofuel Source Essay. Il fait debarquer les Normands au havre du Croesic qui estoit lors ville close. Al Manar. Mais, pour le grand bruyt qui estoit de ces Danoys Normans, les habitans du Croesic abandonnerent leur ville et se retyrerent avecques tous leurs biens en la ville de Guerrande qui est a une grande lieue dillec ; et par ce moyen entrerent facilement les payens Normans dedens la ville du Croesic, laquelle ils bruslerent et en abatirent les murs et clostures et de la tyrerent en Guerrande.

La victoire finale est l?uvre des habitans du Croesic et de Guerrande dynamises par lapparition d ung chevalier tout arme. Examples. Pour cet evenement qui est peut-etre legendaire date de 919, le chroniqueur reprend le corps du recit des Miracles de saint Aubin , deja exploite par P. Al Manar. Le Baud, mais il y ajoute un developpement croisicais162. 163 A. Homer Barron. Bouchart , Grandes , t. Centre. II, p. Effects Of Solitary. 55-56, 83, 92-93, 96, t. Centre. III, p. William Shakespeare Influences. 212, 232, 235-236, 239-240. 202 Lors de la Guerre de Succession, A. Al Manar. Bouchart rapporte quen 1342 Louis dEspagne et son armee tirerent en Guerrande ou ilz trouverent moult grande resistance, car ceulx du Croisic se y estoient retirez parce que au Croisic ny avoit lors chasteau ne ville : leur ville avoit este abatue, long temps avoit, par les Dannoys Normans . Accounting. Guerande est assiegee bien longuement . Centre. Prise dassaut, la ville est pillee ; la population, hommes, femmes et enfans, massacree, les temples detruits. William Shakespeare Influences. De la, larmee se retire au Croisic ou ilz ne trouverent aucune resistence ; et lors y avoit au havre du Croisic plusieurs naves de divers pays lesquelz ils deschargerent, et se misdrent dedans messire Loys dEspaigne avec ses Espaignolz et Genevoys qui estoient de cette armee jusques a.VII. Al Manar. mil gens de guerre . A Rose For Emily Barron. A. Al Manar Centre. Bouchart suit J. Accounting. Le Bel ou J. Al Manar Centre. Froissart, mais a nouveau il introduit une incise croisicaise, alors que ses sources ne citent que Garlande . Biofuel Source Essay. Cette facon de faire se retrouve avec le recit concernant loffensive menee en 1344 par Charles de Blois ; A. Al Manar Centre. Bouchard est le seul a affirmer que Le Croisic offre si bonne resistance quil ny peult riens faire et ne si voulut arrester . Effects Of Solitary. Les Croisicais peuvent desormais apparaitre seuls. Al Manar Centre. En 1364, venus avec ung bon nombre de navires du havre du Croisic , sous le commandement de messire Nicolas Bouchart, admiral de Bretaigne , ils assiegent Auray par mer. What Is An. Le jour de la bataille, les gens darmes qui la mer gardoient avecques leur admiral descendent a terre et se joignent a ceulx qui en lost estoient, dont il fut moult fortiffie . Al Manar Centre. Ensuite, A. A Rose For Emily Homer. Bouchart suit J. Al Manar Centre. Froissart, mais quelques developpements originaux sont a nouveau a relever : le renfort de Jean Chandos vient par terre pour J. A Rose Barron. Froissart, mais par mer pour A. Al Manar. Bouchart, sensible a la dimension maritime qui valorise Le Croisic et Nicolas Bouchart ; apres la victoire, cest en la ville du Croisic que se retira le comte de Montfort ou il ordonne a son amiral quil fist faire quelque chasteau et forte place au Croisic, ce que ledit messire Nicolas Bouchart fist faire bien voulentiers, pource quil estoit natif dudit Croisic ; et y fist edifier le chasteau qui encores a present y est ; et encore par un hommage rendu aux Croisicais : ceulx du Croisic avoient moult bien conforte le conte de Montfort en son grant affaire, soubz la conduite du dessusdit admiral, de navires et de gens. Accounting. Car jamais ceulx du party de Bloys ne les peurent gaigner ne conquerir . Al Manar. Le recit peut alors reprendre et Jean IV gagner Guerande, qui est pres du Croisic , ou il reste quelque peu de temps avant de gagner Jugon. Altered State Examples. Pour le traite de Guerande de 1365, notre auteur suit le recit de J. Al Manar Centre. Froissart et G. Biofuel Source Essay. de Saint-Andre, mais sans evoquer lattitude des Guerandais, et il donne a tort, comme lieu de signature de ce traite Notre-Dame-la-Blanche, par confusion avec le lieu de signature du second traite de Guerande163. 203 Ainsi, A. Al Manar Centre. Bouchart se rattache-t-il a un illustre ancetre croisicais.

Si rien dans son ?uvre ne precise les liens entre Nicolas Bouchart et lui, une parente est attestee : dans ledition de 1514, figure un ecusson dargent a trois dauphins de sable qui correspond aux armes des Bouchart de Kerbouchart a Batz, qui atteste dune parente. Altered State Examples. Il sancre dans un terroir dont il sest employe a exalter les vertus militaires, les hommes et leur devouement au duc qui suscite en retour lattention de ce dernier. Al Manar. Il met en perspective lhistoire du Croisic. State. La ville a des origines aussi anciennes que celle de Guerande, mais la destruction de sa forteresse par les Normands la place dans la dependance de sa voisine. Centre. En 1342, il presente Le Croisic comme le lieu ou se trouve le port. Examples. La construction dun chateau cree une nouvelle ville, et assure lemancipation definitive du Croisic par rapport a sa voisine. Centre. Lamiral Nicolas Bouchart, qui symbolise la nature maritime du site et les vertus de ses habitants, devient le refondateur du Croisic. What. Il est compagnon de Jean de Montfort.

Cest une histoire monfortiste qui secrit et sinscrit fortement dans lhistoire locale. 164 ID., ibid. Al Manar. , t. State Examples. II, p. Al Manar. 131, 454, 479, t. Biofuel Essay. III, p. Al Manar. 240, 276. 204 Pour le retour dAngleterre de Jean IV, A. William Shakespeare Influences. Bouchart suit le recit de J. Al Manar Centre. Froissart, mais alors que ce dernier indique a tort le port de Guerrande comme lieu de debarquement, notre chroniqueur retient, ce qui est tout aussi faux, Le Croisic. A Rose For Emily Homer Barron. Les Croisicais sont encore evoques lors des evenements de Nantes du 7 avril 1484 ou quelque nombre de baleniers et navires du port du Croisic et autres parties de Bretaigne se precipitent vers le chateau devant lequel des canons sont pointes, et encore lors du repli du duc de Vannes vers Nantes en 1487164. 165 ADLA, 1 Mi ec 32, (R 1) (B), f 244 v, Alain Le Mauguen et Alain Antoine ; f 257, Yvon Tanguy et (. Al Manar. ) 205 Les registres de baptemes du Croisic portent des mentions remarquables : mercatores in state examples Villa troiana , le 3 decembre 1541 ; mercatores ac cives Troiam oppedi , le 7 octobre 1542 ; cives et marcator troiano oppidi , le 10 octobre 1542. Al Manar Centre. Elles ne semblent pas devoir etre reliees a l?uvre dA.

Bouchart, mais plutot a un environnement culturel : en aout 1518 pour lentree du roi Francois I er et de la reine Claude a Nantes, un tableau vivant est presente ou figurent deux personnages troyens, Francus et Brutus, dont le roi et la reine seraient les descendants. Effects Of Solitary Confinement. Ces mentions sont a mettre en rapport avec letymologie troyenne proposee pour le mot Croisic. Al Manar. Sontelles le signe de la volonte du pretre de manifester son erudition voire son patriotisme ? Le fait quelles ne concernent quun public cible d honesti viri et de mercatores indique le bagage culturel de ceux-ci165. 166 Dom Morice , Preuves , t. Accounting. III, 83-84, sous une date fautive ; M. Al Manar Centre. Planiol , Histoire , t. Influences. III, p. Al Manar. 108 (. Aphorism?. ) 206 Ce quimpliquent ces mythiques origines troyennes conduit a sinterroger sur lexpression de lidentite bretonne dans le pays guerandais. Centre. Un evenement de 1456 a ete releve. What Is An. Des envoyes de larcheveque de Tours, soupconnes detre au service du roi, etoient de jour en jour menassez de gestez en la mer ou envoiez equipper en ladite mer et monstrez ou le doy, disant les uns aux autres, vela les Francois : maudit soit-il quil les espargnera ; car sils sen retournent et sont delivrez, se sera grant inconveniant qui aient passe a cent ans en Bretaigne . Al Manar Centre. Ils ont le sentiment que les Guerandais nont ni amour ne creence au Roy , et qu en leurs parolles le ravaloient et tous ceulx de son parti, et eslievent les Anglois . State Examples. On a voulu y voir une des demonstrations bruyantes du patriotisme breton . Al Manar Centre. Il convient dadopter une attitude tres prudente et de replacer lepisode dans le cadre dun mouvement qui insiste sur les pouvoirs du prince qui se veut maitre chez lui, et exprime lopposition a lintervention des representants du roi ; cette politique avait conduit des 1315 le duc de Bretagne, Jean III, a obtenir la limitation des cas susceptibles dappel au parlement de Paris.

Au milieu du xv e siecle, le contexte est propice a des affaires analogues au cours desquelles sexprime une forte hostilite envers lintervention des agents du roi en Bretagne. Influences. La reception des actes pontificaux qui ne peuvent etre mis a execution quapres laccord du duc releve de la meme preoccupation, celle-ci etant rappelee encore le 17 aout 1450166. 167 G. Al Manar Centre. de Saint-Andre , Cest , v. Altered State Of Consciousness Examples. 293-308, 1309-1312, 2818-2836, 3320-3333. 207 Lappreciation de levenement doit tenir compte de ce contexte juridictionnel, de la volonte des ducs de voir respecter leurs prerogatives par le pouvoir royal, et encore des sentiments populaires qui differencient les nations bretonne et francaise par des caracteres moraux qui fondent lalterite et une certaine superiorite. Al Manar. Surtout, sexprime la conception quont les hommes de lepoque de la souverainete, le sentiment de loyalisme quelle genere, et son caractere sacre car, pense-t-on, la Providence a confie au prince pour leternite la mission de gouverner un peuple et de veiller sur ses destinees. Alternative Energy Source. Cest cette sacralisation du souverain qui fait encore que la responsabilite des mauvaises decisions est reportee dune facon systematique sur les mauvais serviteurs167. 208 Dun point de vue politique, on al manar centre peut relever ladhesion des Guerandais au camp monfortiste pendant la guerre de Succession, leur presence aux cotes de Jean IV a son retour dAngleterre, leur engagement en 1420, et a Nantes, en 1484, si lon suit le recit dA. Effects Confinement. Bouchart, pour la defense du duc, puis dans les combats de la guerre dIndependance. Al Manar Centre. Mais en contrepoint, il faut evoquer 1373, et surtout les evenements de la fin du xv e siecle marque par la division profonde du pays guerandais entre partisans de Jean de Rieux et de la duchesse Anne ; cette division debouche sur un court affrontement ou se trouvent face a face des Croisicais et des Guerandais, alors que 1491 voit le ralliement precoce de Croisicais au roi.

Autant delements qui ne cadrent pas avec un nationalisme inflexible, une francophobie inalterable, ni avec un loyalisme irreductible. Of Solitary. Le jeu des interets, en loccurrence les liens commerciaux avec Nantes, a du peser de tout son poids. 168 ADLA, E 198/30 ; ibid. Al Manar Centre. , B 121 f 90 v ; P. What. Contamine , Bretagne et France a la fin du Moyen Age (. Al Manar Centre. ) 209 Il convient egalement de prendre en compte les liens de fidelite et les tiraillements qui en resultent. State Examples. Lattachement au duc apparait dans des epoques moins troublees, par exemple lors de laffaire des sauf-conduits en juin 1463 ou les marchands des parties de Guerande qui avoint veu en Engleterre plusieurs sauf conduit du duc de Bretaigne pendant es fenestres pour vendre, dont ils sen esmerveilloint et tenoint que sestoint honte dainsy les y envoyer par ce que les Angloys disoint que le duc navoit de quoy vivre fors a leur vendre ses armes . Al Manar. En fevrier 1472, les Guerandais presents a lassemblee convoquee par le duc suivent son parti dans sa querelle avec Amaury dAcigne leur seigneur. Effects Of Solitary Confinement. Dautre part, si la distinction existe bien entre Bretagne et France, Francais et Bretons, lopposition nest pas absolue. Centre. P. Biofuel Is An Energy Source. Contamine a reagi a la formule enoncee par G. Al Manar. A. Homer Barron. Knowlson, si lon accepte a lavance que la Bretagne etait au xv e siecle un royaume independant le reste suit , et propose de lui substituer si lon admet que les Bretons et les Francais ne se consideraient pas comme de simples etrangers les uns par rapport aux autres, le reste suit . Centre. Cet etat desprit anime Pean Gaudin s r de Martigne qui repond en 1470 a linterpellation du roi Louis XI : vous autres Bretons, vous etes Anglais ou Bourguignons , par cette profession de foi : nous sommes et serons bons Bretons et bons Francais . William Shakespeare Influences. Lidee que le roi est suzerain de leur prince et souverain du royaume est presente. Al Manar. Sur place, la presence du pouvoir superieur du roi est rappelee en certaines occasions, comme le montre une lettre de remission accordee par le roi en decembre 1385. Effects Of Solitary. Aux Guerandais, emprisonnes a La Rochelle, qui font valoir pour leur defense que le fret de leur navire etait constitue de sel, et que voguant vers lEspagne, une tempete les avait deroutes sur Bayonne ou ils furent contraints dacheter des marchandises, le procureur du roi replique que : cest de leur voulente que ces sujets du roi ont gagne Bayonne le temps etait bel et acceptable et meilleur pour aller en Espaigne qua Bayonne, et au travers de Bayonne, ils furent trouvez par certains marins de Bayonne a qui ils affirmerent aller a Bayonne et que cetait du froment quils ont vendu dans un port tenu par les Angloys noz ennemis , sans licence et conge du roi. Centre. Lacte accompli allant a lencontre des ordonnances royales, et etant prejudiciable a nos sujets , les Guerandais sont declares delinquants contre nous et notre maieste royale , et coupables de commerce avec lennemi.

Peut-on parler de collaboration avec un ennemi du roi ? Oui, si on Alternative Essay la definit comme une desobeissance aux ordres du roi. Al Manar. Mais laffaire semble dordre economique : les Guerandais maintenant des relations commerciales bien etablies, les circuits et les besoins sont connus, la contrebande peut se developper168. 169 J. Uf Financial. Kerherve , Nantes. Al Manar Centre. Capitale des ducs de Bretagne , dans Nantes et la Bretagne , p. State Of Consciousness. 78. 210 Une des occasions essentielles ou se manifeste ces liens est le service militaire. Al Manar Centre. Sur terre, il renvoie aux nobles et aux anoblis. A Rose For Emily Homer. Sur mer, il concerne des maitres et des capitaines de navires. Centre. Ce service militaire est accompli le plus souvent au profit du pouvoir ducal. Biofuel Is An Alternative Source Essay. A la fin du xv e siecle, les choses sont plus complexes. Al Manar. Les nobles guerandais lies a Gilles de La Claretiere, capitaine de Guerande, et au sire de Rieux basculent dans le camp rebelle ; ce choix partage parfois des familles, comme en temoigne celle des Calon. Biofuel Source Essay. Les Croisicais se placent au service de Jean de Rieux, puis des Francais en lutte contre le pouvoir ducal. Al Manar. Ces choix engagent, certes, des interets immediats, mais aussi une certaine conception politique et la notion de souverainete. Shakespeare Influences. A la fin du Moyen Age, ils se font dans un contexte politique defavorable au pouvoir ducal qui est sur la defensive, et dont on al manar peut esperer obtenir en retour des avantages.

Ainsi en 1487, en pleine debacle de larmee bretonne qui abandonne Vannes, les Croisicais savent monnayer leur intervention et obtiennent des lettres dexemption limitant le poids des charges pesant sur la ville que la situation difficile dans laquelle se trouve le duc avait contribue a alourdir. A Rose Homer. Un pouvoir local saffirme et prend conscience de ses possibilites daction. Al Manar Centre. Il sait se faire entendre en 1488 aupres dAnne de Bretagne et par la suite pour mener un jeu plus personnel aupres du roi. Uf Financial Accounting. Ainsi le pays guerandais, apparait-il tiraille entre des tentations contradictoires169 . 170 ID., Entre conscience , dans Identite , p. Al Manar Centre. 242. 211 Impossible dapprecier la position du pays guerandais face au rattachement a la France mais le sentiment loyaliste fait des sujets du prince des sujets hereditaires de leur prince legitime. Of Solitary. Impossible de savoir sils participent a l immense soulagement de la paix . Al Manar. Impossible de savoir sils sont proches a ce moment de ce qui est au c?ur de l?uvre dA.

Bouchart, cest-a-dire de laffirmation dune identite culturelle dune province desormais reunie au royaume. Is An Aphorism?. Mais vers 1540, les mentions des origines troyennes relevees dans les registres participent de celle-ci170. 212 Le pays guerandais connait de fortes densites humaines, plus marquees dans la zone cotiere et celle des marais salants, puis vers linterieur la ou la vigne prend une certaine ampleur. Al Manar Centre. Villes et bourgs structurent lensemble. William Shakespeare Influences. Levolution de la population suit le rythme general et la region semble sortir lentement de la crise a partir des annees 1440-1450. Centre. Les crises successives, tout particulierement celles de 1462-1463, ne remettent pas durablement en cause la reprise. 213 La diversite sociale du terrouer est grande. What. La presence de la collegiale Saint-Aubin a Guerande implique la presence dun haut clerge, souvent dorigine exterieure au pays guerandais. Al Manar. La fin du xv e et le debut du xvi e siecle voient le recrutement souvrir aux familles locales, surtout a celles de la noblesse guerandaise.

Le spectre social est plus ouvert en ce qui concerne le bas clerge et plus encore les desservants des chapellenies. Shakespeare. Lexistence du couvent Saint-Yves a Guerande est un vivier de predicateurs. Al Manar. La haute et la moyenne noblesse, detentrice des grandes seigneuries locales, est egalement possessionnee au dehors. William Influences. Peu presente sur place, elle est representee par des officiers du pays guerandais. Al Manar. Le cas des Carne, au debut du xvi e siecle, illustre une evolution nouvelle, celle dune famille qui developpe son implantation locale en patrimonialisant les fonctions de capitaine de Guerande. Altered Of Consciousness. En revanche, une petite noblesse nombreuse, tres souvent aisee et capable dinitiatives, retire des revenus substantiels des marais salants et de vignes. Al Manar Centre. Les anoblissements, avant tout lies au service arme, sont en nombre limite, mais attestent du caractere ouvert que garde encore la noblesse, meme si les lignages anciens attentifs a maintenir leur rang par toutes sortes de moyens limitent les conquetes des terres nobles par la bourgeoisie. What Is An. Les autres categories sociales restent moins bien connues.

Mais tout un monde de travailleurs vivant dans des conditions difficiles se dessine dans la documentation. 214 Lhonneur est une vertu cardinale. Centre. Les solidarites au c?ur de la vie sociale expliquent le succes de la confrerie Saint-Nicolas, confrerie dintercession, instrument dintegration a la vie civile, veritable corps intermediaire. Aphorism?. La religion, qui impregne tous les actes de la vie privee et sociale, apparait conformiste. Al Manar Centre. En revanche, la richesse intellectuelle du terrouer et la place de ses historiographes dans la vie culturelle du duche autorisent a poser la question de la formation dune identite culturelle bretonne et des sentiments contradictoires qui animent la population du pays guerandais dans les moments tragiques de la fin de lindependance. 215 Au total, une documentation qui, malgre ses lacunes permet de faire revivre la societe dun petit pays dont il convient detudier les activites economiques. 1 ADLA, B 2988, f 14 v ; ibid. What Aphorism?. , B 12838/2, f 334 v ; P. Al Manar Centre. Contamine , dans Leconomie medievale , Paris, 1993, p. Is An Alternative Essay. 336 ; A. Centre. Derville , La population du Nord. State Examples. II : de 1384 a 1549 , RN , 81, 1999, p. Centre. 82 ; J.-P. Uf Financial. Leguay , Un reseau , p. Centre. 256, 260, qui retient 1 000 habitants pour la ville close de Guerande.

2 J. Effects Of Solitary Confinement. Le Goff , Ordres mendiants et , p. Centre. 930-931 ; H. Effects Confinement. Martin , Les ordres mendiants , p. Centre. 64-65. 3 R. Effects Of Solitary. Blanchard , Lettres , n 1660. 4 ADLA, B 2998, f 14 v ; ADM, 9 J 6 ; J. Al Manar. Kerherve , LEtat , p. Effects Confinement. 549-550. 5 ADLA, B 2988, f 12, 13 v-14 v, 19, Escoublac, Guerande, Saint-Andre-des-Eaux, Saint-Lyphard, Saint-Nazaire, 20 novembre 1427 ; Piriac, 1 er mars 1428. 6 Ibid. Centre. , E 213/5, f 20 v, ibid. Of Consciousness Examples. , E 213/8, f 1 v, ibid. Al Manar Centre. , E 213/6, f 2 v, (mais 26 1/2 feux, le 2 juin 1472, ibid. What Aphorism?. , E 213/4, f 10, 15 v) ; ibid. Al Manar. , 14 JJ, Le Croisic, 37 ; ibid. Examples. , B 12838/2, f 514 ; ADM, 9 J 6. 7 ADIV, 1 F 422 ; ADLA, G 270 ; ibid. Al Manar Centre. , 114 J, Le Croisic, 20 ; ibid. William Shakespeare. , B 577, f 88. 8 J. Al Manar Centre. Kerherve , LEtat , p. What Is An Aphorism?. 547-548. 10 ADLA, E 74/8, f 2 ; G. Centre. Bois , La grande depression medievale : xiv e - xv e siecles. A Rose For Emily. Le precedent dune crise systemique , Paris, 2000 ; AP Guerande, vol. Centre. I, f 17 v, 58 ; ADLA, B 1483. 11 Ibid. Uf Financial Accounting. , B 12838/2, f 334 v, ibid. Centre. , E 74/14, f 85 ; G. Effects Of Solitary Confinement. Lesquen et G. Al Manar. Mollat , Mesures , p. What Aphorism?. 518 ; ADLA, G 38 ; ibid. Centre. , B 682 ; S. What Is An. de La Nicolliere-Teijero , Privileges de la ville de Nantes , Nantes, 1883, p. Al Manar. 32, R. State Of Consciousness Examples. Blanchard , Lettres , n 1451 ; G. Al Manar Centre. Villais , Un document , p. Of Consciousness. 10-11 ; J. Al Manar Centre. Kerherve , LEtat , p. What. 205-208 ; ADLA, B 12838/2, f 330-331.

12 AP Guerande, vol. Centre. I, f 12 v, 13 v ; ADLA, B 2988, f 13 v-14 ; A. William. Denifle , La desolation , t. Al Manar. I, p. State Of Consciousness Examples. 122, A. Centre. Bourdeaut , La chapelle Notre-Dame-du-Murie , Nantes, 1935, p. William Influences. 20. Centre. Le patronage de cette chapelle est a rapprocher dun culte consacre aux Vierges darbres et est donc Notre-Dame-du-Murier . 13 ADLA, B 12839/2, f 330-330 v, 337-337 v ; ibid. Effects Confinement. , E 213/2, f 3. 14 Ibid. Al Manar. , E 164/10 ; ibid. What Is An Aphorism?. , B 1456, f 133 v-138 v, 156-162 ; ibid. Al Manar Centre. , H 296 ; R. Uf Financial. Blanchard , Lettres , n 2543. 15 ADLA, 1 E 538 ; ibid. Centre. , G 38, f 12-13, 21-21 v. 16 J. Influences. Kerherve , LEtat , p. Centre. 55 ; B. William Shakespeare Influences. Chevalier , Histoire urbaine en France, x e - xv e siecle , dans LHistoire medievale en France. Al Manar Centre. Bilan et perspectives , Paris, 1991, p. Biofuel Is An Source. 39. 17 ADLA, B 3, f 16 v, 35 v, 41, 135, 170 v-171. 18 Ibid. Centre. , B 6, f 111-112 v ; ibid. Is An. , E 213/2, f 3, ibid. Al Manar. , E 213/4, f 10, 15 v.

19 Ibid. Effects. , B 7, f 21-21 v, 41-41 v ; ibid. Al Manar. , E 213/5, f 20 v, 22 v ; ibid. What Aphorism?. , E 213/8, f 1 v-2, ibid. Al Manar Centre. , B 8, f 42. Biofuel Alternative Source Essay. A Croix , Nantes et le pays nantais au xvi e siecle. Al Manar. Etude demographique , Paris, 1974, p. Effects. 115. 20 ADLA, G 632, f 10 v-11 ; A. Centre. Croix , Nantes , p. Of Consciousness. 160-164. 21 A. Centre. Bouchart , Grandes , t. Shakespeare Influences. II, p. Al Manar Centre. 500 ; ADLA, B 12, f 124 v ; ibid. Accounting. , B 51, f 21 v, 31 ; Ibid. Al Manar Centre. , 114 J, Le Croisic, 20. 22 Ibid. Uf Financial Accounting. , G 38, f 3-22 ; ibid. Centre. , B 14, f 116 v ; A. Accounting. Croix , Nantes , p. Centre. 159-160. 23 ADLA, G 38, f 3-22 ; AP Guerande, vol. What. I, f 38 ; ADLA, 1 Mi ec 32 (R 1) ; A. Centre. Croix , Nantes , p. Accounting. 256.

24 ADLA, E 299, f 3 v, 8, 9 ; ibid. Centre. , B 22, f 37 v, 142 v ; M. Uf Financial Accounting. Mollat , Le commerce maritime normand a la fin du Moyen Age , Paris, 1952, p. Centre. 326 ; ADLA, B 22, f 135 v, 194 v, 199, ibid. Is An Alternative. , B 23, 166 v ; C. Al Manar Centre. LA Lande de Calan , Documents , p. Uf Financial. 46-47 ; N. Al Manar Centre. Travers , Histoire , t. What Aphorism?. II, p. Centre. 280 ; ADLA, 1 Mi ec 32 (R 1) ; A. Uf Financial Accounting. Croix , Nantes , p. Al Manar Centre. 256. 25 ADLA, 1 Mi ec 32 (R 1), A. Effects Of Solitary. Croix , Nantes , p. Al Manar. 115, 118-120, 140, 159-160, 256, 322 ; ADLA, B 34, f 222 ; ibid. State Examples. , B 35, f 265. 26 ADIV, 1 F 1978 ; A. Al Manar. Croix , Nantes , p. William Shakespeare. 159-160 ; AP Guerande, vol. Al Manar. I, f 54 v ; ADLA, B 573, f 306 ; ibid. What. , 1 Mi ec 32 (R 1), A. Al Manar Centre. Croix , Nantes , p. Altered Examples. 256. 27 ADLA, 14 JJ, Le Croisic, 37, f 28 ; R. Al Manar. Blanchard , Lettres , n 1451. 28 A. Effects Of Solitary. Higounet-Nadal , dans Histoire de la population francaise , dir. Centre. J. Altered Of Consciousness Examples. Dupaquier , Paris, 1988, t. Al Manar Centre. I, p. Uf Financial Accounting. 372-373, 382 ; J.-N. Al Manar Centre. Biraben , D. William. Blanchet , A. Al Manar. Blum , dans ibid. William Shakespeare. , t. Al Manar. II, p. What Aphorism?. 149-161 ; B. Al Manar. Chevalier , Les bonnes villes , p. William Shakespeare Influences. 27-30 ; R. Al Manar Centre. Fossier , Apercus sur la demographie medievale , 118 e CNSHS , 1993 (1995), p. Shakespeare Influences. 18 ; Kerherve , Histoire de la Bretagne et des pays celtiques , Morlaix, n. Al Manar. ed, 1987, t. Altered Of Consciousness. II, p. Al Manar Centre. 81-82 ; A. Of Consciousness Examples. Croix , Lage dor de la Bretagne, 1532-1675 , Rennes, 1993. 29 J.-P.

Leguay , Un reseau , p. Centre. 259 ; C. Altered State Of Consciousness. Estienne , La guide , p. Al Manar. 134-135. 30 ADLA, 1 Mi ec 32 (R 1) ; ibid. Effects Of Solitary Confinement. , (A), f 54. 32 ADLA, B 3, f 46 v-47 ; ADV, 2 Ec, de Carne, 8, f 28 v-31 v ; ADLA, B 31, f 33 ; ibid. Al Manar Centre. , B 27, f 133-136 ; ibid. For Emily. , B 36, f 97-97 v. 34 Ibid. Al Manar Centre. , B 3, f 6 v-7 ibid. William Influences. , B 28, f 169-171 ; ibid. Al Manar. , B 29, f 153-154 v ; ibid. State Examples. , E 74/14, f 21 v. 35 ADIV, 1 F 1125, f 22-28 ; J. Centre. Bernard , Navires , t. Is An Alternative Energy Source. III, p. Centre. 18 ; ADLA, B 12, f 64 v ; ibid. Effects Of Solitary. , B 22, f 221 ; ibid. Al Manar. , 1 Mi ec (R 1) (A), f 83, 89, 96 v, 119, 146 v, (B), f 33, 61, 129, 262. Biofuel Alternative Energy Essay. G. Al Manar. Buron , Le peuplement et la population du Pays guerandais a la fin du Moyen Age et au debut des Temps modernes : lapport de lonomastique . 36 E. Altered Of Consciousness. Port , Alain Bouchard, chroniqueur breton , AB , 36, 1924-1925, p. Centre. 517-522 ; ADLA, B 21, f 230 v.

37 G. Homer. Villais , Un document , p. Centre. 10-11, ADLA, G 38, f 5 v-8 ; ibid. State. , E 74/14, f, 78-81 v, 85. 38 A. Al Manar Centre. Longnon , Pouilles , p. Is An Alternative Energy Source Essay. 261, 264-265 ; AM Nantes II, 126/5 ; ADLA, G 301. 39 Ibid. Al Manar. , B 1450 ; AP Guerande, vol. Uf Financial Accounting. I, f 52, 55 v ; ADLA, B 1462 ; ibid. Centre. , B 1493, f 66 v ; ibid. State Of Consciousness Examples. , G 298 ; ibid. Al Manar Centre. , G 747. 40 B.-A. Uf Financial Accounting. Pocquet du Haut-Jusse , Les Papes , passim ; J.-P. Centre. Leguay , Un reseau , p. Altered Examples. 355. 41 G. Al Manar. Lesquen et G. Is An Aphorism?. Mollat , Mesures , p. Al Manar Centre. 172-174, 518-519, 524 ; B.-A. Altered Of Consciousness Examples. Pocquet du Haut-Jusse , Les Papes , passim ; N. Al Manar Centre. Vaucelle , Catalogue , p. Aphorism?. 207, 243. 42 ADLA, B 121, f 190 v, ibid. Al Manar Centre. , E 75/5 ; ibid. Altered Examples. , G 301 ; ibid. Al Manar Centre. , G 297 ; Rosmorduc (de), Noblesse , t. Accounting. III, p. Centre. 240 ; AP Guerande, vol.

I, f 43 v, 50, vol. Effects. II, f 3 v ; ADLA, B 27, f 265. 43 Ibid. Centre. , B 13, f 108 v ; ADM, 93 J 441-442 ; ADLA, B 26, f 207 v ; ibid. Shakespeare. , B 27, f 268 v, ibid. Centre. , B 32, f 5, 45 v ; AP Guerande, vol. Uf Financial Accounting. I, f 55 v ; ADLA, B 33, f 138 v. 46 B.-A. Al Manar. Pocquet du Haut-Jusse , Les Papes , p. Accounting. 364-365 ; AP Guerande, vol. Al Manar Centre. I, f 51. 47 ADLA, B 1489 (A), f 50 v-52, ibid ., 1489 (B), f 55 v-57 v ; ibid ., B 1490, 66 v-69 v, ibid ., B 1491, 56-58 v, ibid ., B 1493, 66 v-70 v ; ibid. Shakespeare. , 1 E 259, ibid. Al Manar Centre. , G 302, ibid. State. , G 304, ibid. Centre. , B 24, f 271 v, ibid. Biofuel Energy. , B 1450, ibid. Al Manar. , B 32, f 182, ibid. What Aphorism?. , E 641, ibid. Al Manar. , B 1460, ibid. Biofuel Alternative. , B 751 ; AP Guerande, vol.

I, f 58 v, B.-A. Al Manar. Pocquet du Haut-Jusse , Les papes , p. Examples. 666, ADLA, G 303-304, ibid. Centre. , H 431, ADIV, 2 E c, de Carne, 8, f 4 ; ADLA, G 304, ibid. Effects. , B 17, f 94 ; ibid. Al Manar. , G 300. 49 Ibid. Of Solitary Confinement. , G 386, f 4 ; ibid. Centre. , G 303 ; ibid. Alternative Energy. , E 641 ; BM Nantes, ms fr 2954, II (4), ADLA B 1493, f 67 v. Al Manar Centre. E. A Rose For Emily Barron. Martene , Thesaurus navus anecdotorum , t. Al Manar Centre. IV, Paris, 1717, col. Homer. 953. 50 ADLA, 1 J 134, f 1 v-2. 52 Ibid. Al Manar. , B 14, f 57 ; B.-A.

Pocquet du Haut-Jusse , Les Papes , p. Is An Aphorism?. 366 ; ADLA, B 751, ibid. Centre. , B 1462, ibid. What Is An Aphorism?. , B 1462 ; ibid. Centre. , B 1460 ; ibid. Is An Energy Source. , G 304 ; ibid. Centre. , G 303 ; ibid. Aphorism?. , G 300. 53 Ibid. Al Manar Centre. , G 389 ; infra ; ADLA, E 1228/2, 5 ; ibid. Is An Alternative Energy Source Essay. , G 581, ADM, E 5104 ; ADLA, 59 J 2, f 4 v. 54 Ogee , Dictionnaire , t. Al Manar Centre. I, p. For Emily Homer. 96 ; ADLA, H 603, f 51 v ; H. Al Manar Centre. Martin , Les ordres , p. Is An. 114-115, 126-127. 55 Ibid. Al Manar Centre. , p. William Influences. 112-113, 130-134, 255-258 ; ADLA, H 603, f 33. 56 ADLA, G 297 ; N. Centre. Travers , Histoire , t. Uf Financial Accounting. II, p. Al Manar. 262 ; ADLA, G 747. For Emily Barron. J.-P.

Leguay , Un reseau , p. Al Manar Centre. 311. 57 ADLA, B 2988, f 12, 13 v-14 v, 19 ; ADM, 9 J 6. Uf Financial. A. Al Manar Centre. Gallice , La noblesse dans le pays guerandais (vers 1400-vers 1540) , Enquetes et documents , 2003, a paraitre. 58 J. Altered State Of Consciousness Examples. Kerherve , LEtat , p. Centre. 558-560 ; ID., Introduction : des nobles en general aux nobles de Bretagne en particulier , dans Noblesses de Bretagne du Moyen Age a nos jours , Actes de la journee detude tenue a Guingamp, le 22 novembre 1997, dir. Uf Financial. ID., Rennes, 1999, p. Centre. 15 ; M. Shakespeare Influences. Nassiet , Noblesse , 1993, p. Al Manar. 73-74. 59 ADM, 9 J 6, Escoublac ; BM Nantes, ms fr 1823, f 31-31 v. 61 ADLA, B 128/8, M. Examples. Jones , Recueil , n 773 ; ADLA, B 1458 ; ibid ., B 125/35, R. Al Manar. Blanchard , Lettres , n 1616 ; ADLA, B 127/160, ibid. Alternative Energy Essay. , B 1484, R. Centre. Blanchard , Lettres , n 1617 ; ADLA, B 128/258, R. Confinement. Blanchard , Lettres , n 2056 ; ADLA, B 125/8, R. Centre. Blanchard , Lettres , n 2064 ; ADLA, B 127/165-167, R. Biofuel Energy Essay. Blanchard , Lettres , n 2077 ; ADLA, B 127/120, ibid. Centre. , B 1469, R. State Of Consciousness Examples. Blanchard , Lettres , n 2085 ; ADLA, B 126/65 ; ibid. Al Manar Centre. , B 125/53 ; ibid. What Is An. , B 1489 (A), f 7, 11-11 v, 55-55 v ; ibid. Al Manar. , B 1489 (B), f 14 v-15. 62 Ibid. Shakespeare. , B 129/238 ; R. Al Manar Centre. Blanchard , Lettres , n 2402 ; ADLA, B 4, f 33 v ; ibid. Influences. , B 1492. 63 Ibid. Centre. , B 127/122, ibid. Altered State Of Consciousness. , B 129/227, R. Al Manar Centre. Blanchard , Lettres , n 469, 1810, 2263, 2407, 2442-2443 ; ADM, 9 J 6, Guerande, Saint-Molf ; ADLA, B 12838/1, f 296 ; ibid. Biofuel Is An Source Essay. , B 6, f 122 v ; ibid. Centre. , B 129/254 ; ibid. A Rose Homer. , B 3022, f 44-44 v. Al Manar. J. Effects Of Solitary Confinement. Kerherve , LEtat , p. Al Manar. 562-563 ; P. Confinement. Contamine , La noblesse au royaume de France de Philippe le Bel a Louis XII. Centre. Essai de synthese , Paris, p. Accounting. 21-38, 45. 64 P. Al Manar. Contamine , La noblesse , p. A Rose For Emily Homer. 68 ; M. Centre. Nassiet , Noblesse , p. Biofuel Alternative Energy Essay. 91-92, 103.

65 ADM 9 J 6, Herbignac ; ADLA, B 121, f 194 v-195 ; dom Morice , Preuves , t. Al Manar. III, 237-238. 66 ADLA, B 25, f 210-212 ; ibid. William Influences. , B 17, f 27 v, ibid. Centre. , B 27, f 212 v ; Rosmorduc (de), La noblesse , t. Uf Financial Accounting. IV, p. Al Manar. 545. 67 J. What Is An. Gallet , La seigneurie , p. Al Manar. 133-141 ; M. Effects Of Solitary. Nassiet , Noblesse , p. Centre. 47-53 ; ID., Fidelites et perspectives dynastiques dans la noblesse bretonne lors de la crise de succession (1470-1491) , dans Noblesses de Bretagne , p. State Of Consciousness Examples. 109-115 ; ID, Parente, noblesse et Etats dynastiques, xv e - xvi e siecle , Paris, 2000, p. Centre. 120-125 ; Y. Of Solitary Confinement. Coativy , La noblesse leonarde au xv e siecle , BSAF , 1996, p. Centre. 307-316. 68 Careil (Le Comte, Du Boays sr de Baulac) ; Cabeno (Talguern), Crenegan (Jollan, Kercabus) ; du Blanc (1527, Le Gliff, Du Dreseuc) ; Irlan ; Kerjan (Pineau) ; Kerven (Du Coedic) ; La Treballe (Le Clerc) ; Le Bois de la Cour (Cleuz, abbaye de Prieres), Lechet (Calon, Le Gentil) ; Le Rosec ; Marlan (Ust) ; Marsen (Marsen, Lindereuc) ; Prat ; Pucel (Kervasic, Coecas) ; Quelen (1480, du Chastel) ; Regnaudin (Guyet) ; Senon (Du Dreseuc) ; Ville-au-Chat (Sesmaisons) ; Villejames (Calon). 69 ADLA, 1 J 128/5 ; Rosmorduc (de), La noblesse , t. Accounting. III, p. Al Manar Centre. 240. 70 A. Uf Financial Accounting. Gallice , La noblesse , tableau. 71 G. Al Manar Centre. Guillaume , Les Rieux. A Rose Barron. Une famille de la haute noblesse bretonne aux xiv e et xv e siecles , These, dactyl., Nantes, 2000, p. Centre. 285 ; M. Altered State Of Consciousness. Nassiet , Fidelites , p. Centre. 114 ; R. Alternative Energy Essay. de Laigue , La noblesse bretonne aux xv e et xvi e siecles. Centre. Reformations et montres , p. What Aphorism?. 54, 86, 425, 580, 633, 642 ; M. Centre. Nassiet , Dictionnaire des feudataires des eveches de Dol et de Saint-Malo, en 1480 , BAAB , 1991, n 415. 72 ADLA, E 287/1 ; ibid. Is An. , B 1459 ; M. Centre. Nassiet , Dictionnaire , n 259. 73 P. Alternative Energy. Contamine , La noblesse , p. Al Manar. 62, 84 ; M. Altered State Of Consciousness. Nassiet , Parente , p. Al Manar Centre. 47-48.

74 P. Shakespeare. Contamine , La noblesse , p. Al Manar Centre. 58-59, 112-114. Altered. P. Centre. Charbonnier , La crise de la seigneurie a la fin du Moyen Age vue de lautre France , 117 e CNSS , 1992, p. Effects Of Solitary Confinement. 111-122. 75 ADLA, 1 E 713, ADM, E 5104 ; ibid. Centre. , E 52, passim ; ADLA, 198 J 97, ibid. Of Solitary. , B 1456 ; ibid. Centre. , E 1229/1, f 31 v ; ibid. What Aphorism?. , B 11, f 9 v ; ibid. Al Manar. , E 1228/1, f 15 v-16 v ; ibid. What. , B 1450. 76 ADIV, 2 Ec, de Carne, 8, f 8-11, 24-26 ; ADLA, 2 E 1250, f 132 v-136, ibid. Al Manar Centre. , E 631. 77 Ibid. Of Consciousness. , 1 E 123 ; ibid. Al Manar. , E 1228/1, f 24-24 v ; ADM, E 52, passim . 78 ADLA, G 38, 9 v-12, 20 v ; ADV, 3 H 1/782 ; supra , p. Shakespeare. 120-123 . 79 ADLA, B 129/238, R. Al Manar Centre. Blanchard , Lettres , n 2402 ; ADLA, B 2964 ; ibid. Accounting. , B 22, f 46 v, ibid. Centre. , B 8, f 153 v, J. William Shakespeare Influences. Bernard , Navires , t. Al Manar Centre. III, p. Altered State Of Consciousness. 124.

80 A. Al Manar Centre. Gallice , La noblesse , tableau. 82 Ibid. For Emily. , B 762 ; ADIV, 2 Ec, de Carne, 5 ; ibid. Al Manar. , 2 Ec, de Carne, 8, f 28 v-31 v, 32-33. 83 ADLA, E 1228/4 ; ibid. Uf Financial. , H 603, f 14 ; Rosmorduc (de), La noblesse , t. Centre. III, p. For Emily Homer Barron. 239 ; ADLA, 2 E 1350 ; ibid. Centre. , 198 J 126 ; ADIV, 2 Ec, de Carne, 5 ; ADLA, E 1288/4 ; ADIV, 2 Ec, de Carne, 8, f 114 v-115, f 24-26 ; ADLA, 59 J 19. 84 Ibid. Of Solitary Confinement. , E 1228/4 ; ADIV, 2 Ec, de Carne, 8, f 18 v-20 v, ADLA E 1227/1. 85 Ibid. Al Manar. , E 1227/4-6, R. State. Blanchard , Lettres , n 2117 ; ADLA, E 1169. 87 Ibid. Al Manar. , B 1481 ; ibid. Homer. , B 1460 ; ibid. Al Manar. , B 1455, ibid. Biofuel Essay. , B 1459 ; ibid. Centre. , G 762, ibid. For Emily Barron. , 1 E 684, f 12 v ; ibid. Al Manar. , B 1460 ; ADLA, H 603, f 52 ; J. What Aphorism?. Trevedy , Les derniers seigneurs de Guemadeuc , BSECN , 1888, p. Al Manar Centre. 174 ; ADIV, 2 Ec, de Carne, 8, f 28 v-31 v, ADLA, 2 E 813 ; ibid. Shakespeare Influences. , B 1482 ; ibid. Centre. , B 1460 ; ibid. Shakespeare. , B 1454 ; ibid. Al Manar Centre. , B 1479 ; ibid. Altered State Of Consciousness. , B 1455. 88 N. Al Manar. Travers , Histoire , t. Shakespeare. I, p. Al Manar Centre. 428, dom Morice , Preuves , t. Biofuel Is An Energy Essay. I, 1499-1500, ADLA, E 131, f 202 v, ibid. Al Manar Centre. , B 682, f 1 ; ibid. For Emily. , E 211/3, M. Al Manar. Jones , Recueil , n 917, ADLA, E 135/18, A. Effects Confinement. Gallice , La noblesse ; ADLA, B 11, f 7 v, 9 v, 255 v, ibid. Al Manar Centre. , E 209/23, f 21 v, 209/24, f 16 v ; dom Morice , Preuves , t. William Influences. III, 889 ; ADLA, B 19, f 34 ; ibid. Al Manar. , B 31, f 133 v ; dom Morice , Preuves , t. Energy Essay. III, 1046. 89 J. Centre. Kerherve , Catalogue , p. Biofuel Source Essay. 92-94 ; A. Al Manar. Gallice , Inventaires , p. William Influences. 17-18. 90 ADLA, B 1478 ; ibid. Al Manar. , E 557 ; ibid. William Shakespeare. , 198 J 96, 103-109 ; ibid. Al Manar Centre. , 1E 684, f 6-12. For Emily Homer Barron. J. Centre. Kerherve , Catalogue , p. For Emily Barron. 59-60.

91 A. Centre. Gallice , Une trajectoire sociale : Michel Le Pennec (1452-1495) , BSAHNLA , a paraitre. 92 D. Aphorism?. Le Page , Finances , p. Centre. 594-595 ; infra , p. What Aphorism?. 359. 93 ADLA, 2 E 1349, J. Al Manar. Kerherve , Limpot direct , p. What Aphorism?. 193, 203-205 ; ADLA, B 2, f 44 v ; ADM, E 52, p. Al Manar. 43, 46. 94 ADLA, B 11, f 242 v ; ibid. Altered State Of Consciousness Examples. , B 1469 ; F. Al Manar Centre. Saulnier , Le Parlement de Bretagne , Rennes, 1909, p. Altered Examples. 190-191. 95 ADLA, B 2988, f 12, 13 v-14 v, 19 ; ibid. Al Manar Centre. , B 1472. What Aphorism?. J. Centre. Kerherve , LEtat , p. Confinement. 569-573. 96 ADLA, G 632, 12 v ; ibid. Al Manar. , H 603, f 40-40 v. 97 Ibid. Altered. , B 2988, f 12, 13 v-14 v, 19 ; J. Centre. Kerherve , LEtat , p. Uf Financial. 564 ; ADM, 9 J 6, Saint-Lyphard ; ADLA, E 1228/5 ; ibid. Al Manar Centre. , B 11, f 9 v, 88 v. 99 Ibid. Influences. , 1 E 713 ; ibid. Al Manar. , 1 E 538 ; ibid. Biofuel Is An Energy Source Essay. , G 38 ; dom Morice , Preuves , t. Centre. II, 1156-1157 ; ADLA, G 632, 15 v, 16 v-17 v, 20 v, 22 ; ibid. Of Solitary. , 14 JJ, Le Croisic, 37 ; ibid. Al Manar. , G 38, f 24 v, 50, 48, 42 v, ibid. Effects Confinement. , E, depot Le Croisic, CC 11. Centre. J.-P.

Leguay , Un reseau , p. Biofuel Is An. 280. 100 ADLA, G 303 ; ADIV, 2 Ec, de Carne, 8, f 2 v. 101 ADLA, 1 E 538 ; ibid. Al Manar. , E 1228/4 ; ibid. Homer Barron. , G 38, f 48 v. 103 Ibid. Al Manar Centre. , E 1228/4 ; ibid. Altered State Examples. , E 299, f 16-16 v ; ADM, E 5104 ; ADLA, E 299, f 18. Al Manar Centre. J. Altered Examples. Gallet , La seigneurie , p. Al Manar. 295 ; M. What Is An Aphorism?. Nassiet , Noblesse , p. Al Manar Centre. 116. 104 ADLA, E 299, f 6 v ; ibid. For Emily Barron. , 59 J 2 ; ibid ., E 1228/1 ; ibid. Centre. , E 1228/4 ; ADM, E 5104 ; ADLA, E 299, f 18 ; ibid. Uf Financial Accounting. , B 1462 ; ibid. Al Manar. , E 299, f 16-16 v ; ibid. Shakespeare. , E 299, f 18 ; ibid. Al Manar Centre. , B 16, f 136-137 ; ibid. State Of Consciousness Examples. , 1 E 123/1.

106 Cartulaire de Montonac , p. Al Manar Centre. 126-128. 107 ADLA, 198 J 72, ibid. Effects Of Solitary Confinement. , 2 E 1249, f 30, ibid. Al Manar Centre. , B 126 D, f 4-4 v, ibid. Shakespeare. , B 1492, f 3 v, ibid. Al Manar. , G 38, f 7-8, G. Of Consciousness Examples. Musset , La coutume de Royan au Moyen Age , Recueil de la Commission des arts et monuments historiques de la Charente-Inferieure , 16, 1904, p. Al Manar. 454-455, ADLA, B 575, f 162 v-165 ; ibid. William Shakespeare. , G 762, AP Guerande, vol. Centre. I, ADLA, 47 J 87, ibid. For Emily Homer Barron. , 198 J 75 ; ibid. Al Manar Centre. , G 38, f 5 v, ibid. A Rose Homer Barron. , 198 J 72, ibid. Centre. , H 431, ibid. A Rose For Emily. , E 1228/1, f 21, ibid. Centre. , G 38, f 13, ibid. Aphorism?. , B 1480, ibid. Al Manar. , B 3022, f 45-45 v, AP Guerande, vol. Of Solitary. I, f 40 v, 45 ; ADLA, B 3022, f 44 v-45, AP Guerande, vol. Al Manar Centre. I, f 37, 45 ; supra , p. Uf Financial. 138, 148.

108 ADIV, C 3266 ; ADLA, B 3022, f 5 v-6, 24-27 v, 39 v-45 v ; AP Guerande, vol. Al Manar Centre. I, f 40 v ; ADLA, B 1445-1446, ibid. For Emily. , B 1465, ibid. Centre. , B 1476, ibid. What Is An Aphorism?. , B 1484. Al Manar. D. Biofuel Source Essay. Le Page , Finances , p. Centre. 85-91. 109 J.-P. William Shakespeare. Leguay , Un reseau , p. Centre. 320-321, 328-331 ; J. Of Consciousness. Kerherve , LEtat , p. Al Manar Centre. 882-885 ; J.-L. Confinement. Sarrazin , Nantes et son espace economique a la fin du Moyen Age , dans Nantes dans lhistoire , coord.

Alain Croix, Nantes, 1991, p. Centre. 41-53, p. What. 43 ; B. Al Manar Centre. Chevalier , Les bonnes villes , p. Uf Financial. 141-142. 110 C. Al Manar Centre. Gauvard , De grace especial. Effects. Crime et societe en France a la fin du Moyen Age , Paris, 1991, p. Centre. 61-75 ; ADLA, B 27, f 133 v-136 ; ibid. Uf Financial Accounting. , B 30, f 77 v-80 v. Al Manar Centre. A. Accounting. Gallice , Le meurtre du pretre Pierre Oustin, a Piriac, en mai 1522 , CPG , 42, 2002, p. Al Manar Centre. 57-60. 111 ADLA, E 1229/1 ; ibid. Altered Of Consciousness. B 34, f 221 v-222 ; ibid. Al Manar. , B 28, f 107-108 v ; infra , p. Uf Financial. 271 . 112 ADLA, B 25, f 210-212. 113 AP Guerande. Centre. Manquent les annees, 1423, 1425, 1427-1428, 1433, 1436, 1452-1453, 1455-1457, 1461, 1463, 1465, 1468, 1470-1472, 1474, 1476, 1478-1480, 1484, 1485, 1486-1491, 1493, 1497, 1501, 1505, 1512, ensuite figure chaque annee. Influences. Pour 1425, 1434, ne sont cites que les noms des procureurs. Al Manar. Edition des statuts, J. Of Solitary Confinement. Jegou , La noble et tres ancienne confrerie monseigneur saint Nicolas de Guerande , RBV , 1874, (2), p. Centre. 7-12. Effects Confinement. A. Centre. Gallice , La confrerie Saint-Nicolas de Guerande des origines a 1540 , ABPO , a paraitre.

114 Luco , Organisation de lancien personnel ecclesiastique du diocese , BSPM , 1874, p. William. 202. Al Manar. B.-A. Effects Confinement. Pocquet du Haut-Jusse , Les Papes , p. Al Manar. 232. 115 AP Guerande, vol. Energy Source Essay. I, f 1, 17 v, 58 ; C. Centre. Vincent , Lieux de piete et lieux de pouvoir a Poitiers entre le xiii e siecle et le xv e siecle : la confrerie du corps de ville dite aussi du cent , dans La religion civique a lepoque medievale et moderne (Chretiente et Islam) , Rome 1995, p. Uf Financial. 442 ; F. Centre. Jegou , La noble , 1874, p. Accounting. 106 ; 1875, p. Al Manar. 347-348. 116 C. Of Solitary Confinement. Vincent , Les confreries medievales dans le royaume de France , xii e - xv e siecle , Paris, 1994, p. Al Manar Centre. 145-169 ; J.-M. Altered. Matz , La confrerie Saint-Nicolas dite des bourgeois dAngers du xiv e au xvi e siecle , Cristianesimo nella storia ricerche storiche esgetiche teologiche , 12, 1991, p. Centre. 80 ; A. Barron. Vauchez , Jalons pour une historiographie de la sociabilite , dans Les laics au Moyen Age. Al Manar Centre. Pratiques et experiences religieuses , Paris, 1987, p. William Shakespeare. 117-118. 117 ADLA, G 304 ; ibid. Al Manar Centre. , H 603, f 31-31 v ; ibid. Effects. , B 1459, ibid. Centre. , B 1478 ; ibid. Is An. , E 1227/6.

118 A. Centre. de La Borderie , J. For Emily Homer Barron. Daniel , R. Centre. P. Accounting. Perquis et D. Al Manar Centre. Tempier , Monuments originaux de lhistoire de saint Yves , Saint-Brieuc, 1887, p. Effects Of Solitary. 253-257, 262-263, J.-P. Centre. Le Guillou , Saint-Yves. Aphorism?. Ceux qui lont connu temoignent. Centre. Ceux quil a gueris racontent. A Rose Barron. Enquete de canonisation , 1989, p. Al Manar Centre. 138 ; P.-H. William Shakespeare. Fages , Proces , p. Centre. 255-256. 119 ADLA, B 24, f 152-153 v ; ibid. For Emily Barron. , B 14, f 43. 120 Ibid. Al Manar. , 2 E 1350 ; ibid. State. , B 24, 152-153 v ; ADM, E 52, f 123 ; ADLA, E 643. 122 ADIV, 2 Ec, de Carne, 8, f 28 v-31 v ; ADLA, B 31, f 33 ; ibid. Al Manar. , B 3, f 46 v-47. 124 Ibid. Biofuel Is An Source. , E 1228/1 ; ibid. Al Manar. , 47 J 2 ; ibid. Alternative Energy Source. , B 1484 ; ibid. Centre. , E 1229/1 ; R. Of Solitary. Blanchard , Lettres , n 2654 ; ADLA, H 603, f 14 v-17 ; ibid. Al Manar Centre. , B 573, f 14 v. 126 Ibid. Biofuel Essay. , B 29, f 153-153 v ; R. Al Manar. Blanchard , Lettres , n 2685.

127 ADLA, B 116, f 26 v-27 v ; ibid. Of Consciousness Examples. , E 1228/5 ; ibid. Al Manar. , E 1169 ; ibid. Homer Barron. , E 217/23 ; ibid. Al Manar. , B 24, f 152-153 v ; ibid. Altered State Of Consciousness Examples. , B 20, f 105 ; ibid. Al Manar Centre. , 1 Mi ec 32, (R 1) (B), f 163 v ; ibid. Aphorism?. , B 30, f 77 v-80 v, B 35, f 265-266. 130 P. Al Manar Centre. J. William Shakespeare Influences. Geary , Lhumiliation des saints , AESC , 1979, p. Al Manar. 27-42 ; P. A Rose. Audin , Un exemple de survivance paienne a lepoque contemporaine : le culte des fontaines dans la France de lOuest et du centre-Ouest , ABPO , 87, 1980, p. Al Manar Centre. 685-686 ; J.-C. William. Cassard , Les lieux humides, espaces de vie et de miracles a la fin du Moyen Age , Kreiz , 8, 1997, p. Centre. 76. Of Solitary. Y. Al Manar Centre. Desmet , Le culte des eaux dans le nord de la Gaule pendant le haut Moyen Age , RN , 1998, p. A Rose. 25-27. 131 A. Centre. de La Borderie, J. Uf Financial Accounting. Daniel , R. Al Manar Centre. P. A Rose Homer Barron. Perquis et D. Al Manar. Tempier , Monuments , p. Uf Financial. 253-257, 262-263 ; J.-P. Al Manar Centre. Guillou , Saint Yves , p. Aphorism?. 137-138, 147 ; G. Al Manar Centre. P. William. Marchal , Jalons pour une histoire de liconoclasme au Moyen Age , AHSS , 1995, p. Centre. 1139-1140. 132 Supra , p. Altered. 65, 185, 190 ; J.-C. Al Manar. Caraes , Bulles papales et lettres dindulgences en Pays guerandais aux xv e et xvi e siecles , BSAHNLA , 1989, p. Alternative Source Essay. 84-88 ; ADLA, 14 J 8/109. 133 Ibid. Centre. , B 3, f 119 v ; ibid. Altered. , B 9, f 54-55 v ; ibid. Al Manar Centre. , B 24, f 151 ; ibid , B 25, f 121, ibid ., B 26, f 65 v, Actes Francois Ier , t. William Shakespeare Influences. VII, n 636, p. Al Manar Centre. 58-59. 134 Sermonum S. Is An Aphorism?. Vincentii pars tertia quae De Sanctis appelari consuevit , Impress.

Lugduni apud Jacobum Myt. Centre. Anno domini M. Effects Confinement. CCCCC XXXIX, die III mensis januarii, f 239 ; P.-H. Centre. Fages , Proces , 239-240, p. Accounting. 255-256 ; H. Centre. Martin , Les Bretons et leurs predicateurs a la fin du Moyen Age , MSHAB , 1990, p. William Influences. 41, 45, 50 ; J.-C. Centre. Cassard , Le legat , p. Biofuel Energy. 330-331. 136 ADIV, 2, Ec, de Carne, 8 ; ADLA, G 300, 303-304, 386, 581 ; ibid. Centre. , H 603, f 12 v-14, 19 v-21, 30 v-32, 40-40 v ; ibid. Alternative Energy Source. , H 431 ; dom Morice , Preuves , t. Centre. III, 894-895. 137 AP Guerande ; ADLA, H 603, f 2-3 v, 12 v-13, 30 v ; ADIV, 2 Ec, de Carne, 8, f 1-1 v. 138 ADM, 3 H 8, p. Uf Financial Accounting. 15-16, 137-138, 159-160, 165-169 ; ibid. Al Manar Centre. , 3 H 2, f 77-82, 87 ; dom Morice , Preuves , t. Biofuel Is An Alternative Energy Source. III, 894-895. 139 Supra , p. Al Manar Centre. 189-190 ; ADLA, E 212/19, f 12 v ; N. For Emily Homer. Travers , Histoire , t. Centre. II, p. What Aphorism?. 266. 140 H. Al Manar Centre. Martin , Les ordres , p. William Influences. 234-235, 270, 382-383. 141 ADLA, B 1489 (A), f 51 v-52 ; ibid ., B 1489 (B), f 19 ; ibid. Al Manar Centre. , B 1490, f 67, 69 ; ibid. Accounting. , B 751 ; ibid. Al Manar. , G 304 ; ibid. A Rose Homer Barron. , B 1450 ; ibid. Centre. , G 304 ; ibid. Accounting. , 1 E 260, f 6 ; ibid. Al Manar Centre. , 2 E 1249, f 30 ; ibid. A Rose For Emily Homer. , E 1228/2. 142 Ibid. Al Manar. , G G 304 ; ibid. Effects Of Solitary. , G 389 ; ibid. Al Manar Centre. , 47 J 4 ; ibid. Biofuel Is An Alternative. , G 301 ; ibid. Al Manar. , B 1489 (A), f 99 v ; ibid. Of Solitary. , H 603, f 31 ; ibid. Centre. , B 751 ; AP Batz ; ADLA, G 44/2, f 26-27 ; ibid. A Rose For Emily. , G 539 ; ibid. Al Manar. , G 581 ; ibid. Uf Financial Accounting. , G 44/1-2 ; ibid. Al Manar. , 1 J 134.

144 Ibid. Is An Alternative Essay. , H 603, f 19 v-20 ; ibid. Al Manar. , H 431 ; ibid. Confinement. , G 301. Al Manar Centre. C. What Is An. Vincent , Y a-t-il une mathematique du salut dans les dioceses du Nord a la veille de la Reforme , RHEF , 1991, p. Al Manar. 139-149. 145 ADIV, 2 Ec, de Carne, 8, f 1-2, 4. 146 ADLA, B 27, f 133-136 v ; ibid. A Rose For Emily Homer Barron. , G 539 ; dom Morice , Preuves , t. Al Manar. III, 328-330, 820-824 ; N. Alternative Energy Source. Travers , Histoire , t. Centre. II, p. A Rose. 171, 244-246 ; ADLA, B 36, f 11 v. 147 A. Al Manar. Vauchez , dans LHistoire medievale , p. Is An Alternative Energy Essay. 155.

148 ADLA, B 26, f 120-120 v ; H. Centre. Martin , dans Fastes et malheurs de la Bretagne ducale , 1213-1532 , Rennes, 1982, p. A Rose For Emily Barron. 369-371 ; ID., Mentalites medievales xi e - xv e siecle , Paris, 1996, p. Al Manar. 247-252. 149 ADLA, E 557, f 10 v-11 ; ibid. William. , B 32, f 40-42 ; ibid. Al Manar Centre. , B 1460 ; F. Accounting. Lebrun , Le charivari et sa condamnation dans la France de lOuest au xv e siecle , ABPO , 1979, p. Al Manar. 487-489 ; ADLA, B 36, f 97. 150 Secillon (de), Les premieres , p. William Influences. 191-199 ; Caillo , Notes , p. Centre. 76-78 ; ADLA, G 38, f 48 v. 151 ADLA, B 8, f 171, ibid. Effects Confinement. , 198 J 103 ; ibid. Al Manar Centre. , B 575, f 138 v ; ibid. State Examples. , B 22, f 229 ; ibid. Al Manar. , B 23, f 182 ; ibid. Essay. , B 14, f 43, 64 ; ibid. Al Manar. , E 1227/1 ; ibid. Influences. , B 14, f 103 ; ibid. Al Manar Centre. , B 34, f 137 v ; ibid. What Is An Aphorism?. , B 35, f 188 v ; ibid. Centre. , B 37, f 73 ; ibid. Aphorism?. , B 7, f 2-2 v ; ibid., B 18, f 232-232 v. 152 Ibid. Al Manar. , 28 J 55 ; ADML, H 3412 ; ADLA, B 16, f 133 ; ibid. Uf Financial Accounting. , B 17, f 60 v ; ibid. Centre. , B 32, f 131 v, ibid. Accounting. , B 35, f 61, 174 ; ibid. Al Manar. , B 12838/2, f 383 v ; ibid ., B 7, f 158 v-159, ibid. William. , B 17, f 97 ; ibid ., B 21, f 115 v, 132. 153 ADM, 3 H 2 ; ADLA, B 3, f 32 v, 43 v-44 ; ibid. Centre. , B 24, f 152-153 v, 161-163 ; ibid. For Emily Homer. , B 19, f 103 v ; ibid. Al Manar. , B 2, f 93, 122 v ; ibid. Is An Alternative Energy. , B 37, f 168 v ; N. Al Manar Centre. Travers , Histoire , t. Accounting. II, p. Al Manar. 179. 154 M. Is An. Jones , Recueil , n 156 ; ADLA, B 3, f 93 v ; ibid. Centre. , B 3, f 95 v, 100 ; ibid. Uf Financial. , B 27, f 133 v-136 ; ibid. Al Manar. , B 29, f 58 v-60 v, 153-154 v ; ibid. Biofuel Alternative Energy Essay. , B 30, f 77 v-80 v ; ibid. Centre. , B 36, f 41-42 v, 47 v-48, 97-97 v. 155 Ibid. Shakespeare. , G 38, f 30 v-32 v, 42, 49, second cahier, f 37 v ; ADS, 1 E 870, f 87-87 v, ADLA, B 36, f 97-97. Centre. v. 156 Ibid. Biofuel Is An. , B 16, f 136-137, ibid. Al Manar. , B 29, f 58-60 v, 153-154 v.

159 G. Effects Of Solitary. de Saint-Andre , Cest , v. Al Manar. 1106-1113, 1529-1534, 2371-2374, 3358-3383, 3374-3377, 3390-3497 ; B.-A. State Examples. Pocquet du Haut-Jusse , Les Papes , p. Al Manar. 366. Effects Of Solitary Confinement. J. Al Manar Centre. Kerherve , Aux origines dun sentiment national : les chroniqueurs bretons a la fin du Moyen Age , BSAF , p. Accounting. 183, 204-205 . 160 J.-P. Al Manar. Leguay , La ville de Rennes , p. Effects Confinement. 327-328. Centre. E. Homer. Port , Alain Bouchard , p. Al Manar. 496-527, 68-101 ; J. What Aphorism?. Kerherve , Aux origines , p. Al Manar Centre. 202-203 ; M.-L. A Rose. Auger dans A. Al Manar Centre. Bouchart , Grandes , t. Uf Financial Accounting. III, p. Al Manar Centre. 19-23. 161 A. Shakespeare Influences. Bouchart , Grandes , t. Centre. I, p. Effects Of Solitary. 84-85 ; P. Al Manar Centre. Le Baud , Chroniques , t. A Rose Barron. I, p. Al Manar Centre. 91, 107 ; Peyron , Fragment dun eloge de la Bretagne au xv e siecle , BSAF , 15, 1888, p. A Rose For Emily. 171, 181 ; E. Centre. Port , Urbs Trojana , Le fureteur breton , X, 55, 1919, p. Uf Financial. 1-6 ; B. Al Manar. Dargentre , LHistoire , Livre 1, chap. Aphorism?. 15. 162 A. Al Manar. Bouchart , Grandes , t. Effects Confinement. I, p. Al Manar. 334, 348-348, t. Accounting. III, p. Al Manar Centre. 210, 212 ; La Chronique de Nantes , p. Of Solitary. 42-43. 163 A. Al Manar Centre. Bouchart , Grandes , t. What Aphorism?. II, p. Al Manar Centre. 55-56, 83, 92-93, 96, t. Effects. III, p. Al Manar. 212, 232, 235-236, 239-240. 164 ID., ibid. Biofuel Alternative Energy. , t. Al Manar Centre. II, p. Accounting. 131, 454, 479, t. Al Manar. III, p. What Aphorism?. 240, 276. 165 ADLA, 1 Mi ec 32, (R 1) (B), f 244 v, Alain Le Mauguen et Alain Antoine ; f 257, Yvon Tanguy et Guillaume Conan, Aubin Le Roy ; E. Al Manar. Port , Urbs , p. William Shakespeare. 1-6.

166 Dom Morice , Preuves , t. Centre. III, 83-84, sous une date fautive ; M. What Is An. Planiol , Histoire , t. Al Manar Centre. III, p. Is An Aphorism?. 108 ; M.-T. Centre. Caron , Noblesse , p. Shakespeare Influences. 101, dom Morice , Preuves , t. Centre. II, 603-631 ; N. What. Travers , Histoire , t. Centre. II, p. A Rose For Emily Homer Barron. 10-12. 167 G. Al Manar Centre. de Saint-Andre , Cest , v. William Shakespeare. 293-308, 1309-1312, 2818-2836, 3320-3333. 168 ADLA, E 198/30 ; ibid. Al Manar. , B 121 f 90 v ; P. Effects Of Solitary. Contamine , Bretagne et France a la fin du Moyen Age : le temps de Jean V, de Charles VII et de Jeanne dArc , BSAHNLA , 1991, p. Al Manar Centre. 85 ; dom Morice , Preuves , t. Shakespeare. III, 209 : AN, JJ 127, n 283 ; Gauvard , Claude, Resistants et collaborateurs pendant la guerre de Cent Ans : le temoignage des lettres de remission , 111e CNSS , 1986, p. Al Manar Centre. 130-132. 169 J. Uf Financial. Kerherve , Nantes. Centre. Capitale des ducs de Bretagne , dans Nantes et la Bretagne , p. A Rose Barron. 78. 170 ID., Entre conscience , dans Identite , p. Centre. 242. Presses universitaires de Rennes, 2003. Guerande, Le Croisic, le pays guerandais du milieu du XIVe au milieu de XVIe siecle. Vous pouvez suggerer a votre etablissement et a la bibliotheque que vous avez l'habitude de frequenter de souscrire un abonnement a OpenEdition Freemium . N'hesitez pas a lui indiquer nos coordonnees : c/o Ecole centrale de Marseille Technopole de Chateau-Gombert.

38 rue Frederic Joliot-Curie. 13013 Marseille Cedex 20. Merci, nous transmettrons rapidement votre demande a votre bibliotheque. Guerande, Le Croisic, le pays guerandais du milieu du XIVe au milieu de XVIe siecle. Reference electronique du chapitre. Guerande, Le Croisic, le pays guerandais du milieu du XIVe au milieu de XVIe siecle. Chapitre IV. Altered State. Les hommes et la societe. Merci, votre message a ete envoye. Collez le code html suivant pour integrer ce livre sur votre site. Collections Spectaculaire | Cinema Spectaculaire | Theatre Geographie sociale Tables des Hommes Histoire Interferences Psychologie Res publica Nouvelles Recherches sur lImaginaire Le sens social Enquetes et documents Des Ameriques Tous les livres Acceder aux livres Par auteurs Par personnes citees Par mots cles Par geographique Par dossiers Informations A propos / Contacts Acces reserve.

Campus de La Harpe. 2, rue du doyen Denis-Leroy. OpenEdition est un portail de ressources electroniques en sciences humaines et sociales. Informations Titre : Presses universitaires de Rennes En bref : Les PUR developpent des collections de recherche, en particulier dans le domaine de lhistoire, des lettres, des langues et des sciences sociales et humaines par la publication de manuels et la diffusion de revues de recherche fondamentale.

Buy Essay Online Cheap - Al Manar Centre Cardiff - Aspiring towards a proactive community

Nov 17, 2017 Al manar centre,

Order Essay Writing from Our Custom Essay Writing Service - Al-Manar Centre - Wikipedia

International Baccalaureate/Extended Essay Tips. The Extended Essay (EE) is one of the requirements of the centre IB Diploma Programme. It provides students with an uf financial accounting opportunity to conduct independent research on centre, a topic of shakespeare influences, interest to them. It is written on a freely-chosen topic as long as there is al manar, a subject teacher in is an aphorism?, school, as the candidate must have a subject supervisor. The IBO recommends that candidates spend approximately 40 hours in total on their extended essays, and if you put it off until that last weekend, your work won't be nearly as good as it can be. Talk to centre your IB school supervisor, as it is his or her job to set internal school deadlines (i.e. choosing a topic, formulating an outline, rough draft, final draft, etc). Firstly, find a topic you're actually interested in, or you'll never work on it. Effects Confinement. Don't stress. After doing all your research 4,000 words is nothing (your first draft could be 6,000-8,000 words).

While the Extended Essay has the potential to make you hate your own topic (as many academic assignments do), an interest in the topic can motivate you to al manar centre pull through in the end. Many students are appalled at the sheer number of words that this task requires. Examples. But by centre following the guidelines set out for you, you'll quickly realize how hard pressed you will be to contain your work to the limit. Make sure that your focus is altered state examples, somewhat specific, or that you have a specific topic in mind (instead of just a general subject area). Example : Your final essay title should be somewhat similar to the style used in al manar centre, the Internal Assessments for the 20th Century World Issues course - specific and focused with some form of is an aphorism?, cause and effect. Check the official Extended Essay guidelines for more on this - it offers sample essay titles (along with title choosing advice and essay titles to avoid) for each subject area. If the al manar above example does not apply to you, perhaps ask your IB Coordinator for examples from students past. Many of Energy Source, them keep a record of every essay, mainly to ensure there is no plagiarism. Make sure you stay on centre, top of the barron work. Look over the guidelines and the explanations. To get a diploma, you need to complete the TOK Essay and the Extended Essay.

At best, you can achieve 3 bonus points towards your IB diploma, so don't ignore your schoolwork, as your courses are worth much more. Al Manar Centre. The point matrix is outlined in the Diploma Points Matrix for the Extended Essay and TOK grid in the IBO form. You can still get your diploma if you get a Mediocre on one and an Elementary on another. NOTE: As of May 2010, an 'Elementary' on both TOK and Extended essay is an automatic fail, but you may still pass with an 'Elementary' on effects, either one, just not both. An 'Elementary' on either is centre, a so called 'failing condition' which requires a minimum 28 points rather than the usual 24 to obtain your diploma. Barron. However, you can make a very good essay, provided you allot yourself enough time to write about something you are interested in. The IBO knows that you are between 16 and 18 years old and thus does not require a perfect essay or a groundbreaking new discovery.

They just want to see that you can work on centre, and complete a big project. You'll want to what is an write about a topic or subject you're fairly familiar with. For instance, if you've nailed the centre process of writing labs, do a science investigation. Uf Financial. It'll be just like a big lab write-up, and writing the method, materials, qualitative/quantitative observations are all part of the word count, and take up a significant amount of words. Find out if there are competitions or scholarship opportunities in which you can enter your essay. Why not kill two birds with one stone and centre head off to university with a scholarship? If you don't win, at least you'll get feedback, something the IBO neglects to give. Everyone wants to shakespeare write a good Extended Essay, but just remember that it's really not as overwhelming as it sounds. Some candidates will find their first drafts are in the 6,000 to 8,000 range, while others will reach about 2800-3500.

In fact, keep in mind that 4,000 words is the maximum word count and not where you must get to. While most essays have a word count in the 3,900 range, it is perfectly acceptable to submit an essay that is 3,500 words. While there is no actual minimum word count, you would probably want to write over 3,000 words, since a short essay might imply that the topic was not investigated thoroughly enough. However, some topics - mathematics among them - may require only 2,000 words to fully investigate them. Keep legible, consistent and accurate notes that include bibliographic information. There's nothing more annoying than browsing through a 1200 page book looking for where that key quotation came from.

Cite your sources in a consistent manner (either in MLA or APA format, or some other recognized format). IBO is very strict with plagiarism, so remember that the al manar centre text has to Alternative Essay be your own and centre do not forget to make references. You will have to sign an IBO form certifying that your EE is your own, and has no unsourced material in it, before they will even read your essay. Failure to submit an Extended Essay will result in no diploma being awarded. Use the internet to find information but do include books in of solitary, your research especially if your essay is not on the Sciences. Be skeptical in your use of the al manar internet.

Anyone can post anything, so read with a critical eye. Generally, university and academic websites are good sources to refer to. News sources are generally reliable, but be sure to uf financial stay away from gossip media which often contorts the truth. Keep in al manar, mind that a general guide line used in many schools is 5 sources minimum for the IA in History, so if you are doing a History paper aim to Biofuel is An Alternative Energy Essay have as close to ten sources as possible if not more for the EE. Centre. Once you have researched your topic, you should spend a lot of time structuring and organizing your essay. Alternative Source Essay. Make sure your essay has a clear introduction, research question/focus (i.e. what you will be investigating), body, and conclusion. A poorly organized or unclear essay will hurt the assessment of your essay. You should also spend some time making sure that your 300-word abstract is clear and succinct in summarizing your essay.

An unclear abstract will make your essay difficult to understand and will also hurt the assessment of your essay. Although this is stated in the General Requirements for the Extended Essay, I feel it is al manar centre, necessary to repeat: if you are doing a paper in a subject not offered at uf financial accounting, your school, be very careful , especially if doing your paper in World Religions. Al Manar Centre. You might want to either reconsider your choice of topic, or make sure you have several people with good credibility in that topic reading your paper. If you don't, especially in World Religions, you could end up offending your reader, and I promise you, you do not want to do that. You can do your extended essay on any topic for which an Alternative Source IB class exists - i.e. something like Islamic History, which only about 100 candidates a year write about. However, you cannot do your extended essay in Theory of Knowledge, most pilot subjects and school-based syllabus subjects (check with your IB coordinator). Bear in centre, mind that getting a good score in your extended essay, combined with your score for uf financial accounting, your Theory of Knowledge essay, may reward you with up to 3 bonus points. Al Manar. So aim high! The above site is quite useful in examples, perusing tips and centre hints for Biofuel Source Essay, writing the essay, in addition to viewing the centre IBO standards for the essay.

Note that the above link is for consideration purposes only. three: The Ultimate Student's Guide to altered Acing the Extended Essay and Theory of Knowledge by Alexander Zouev - a book full of tips and al manar centre time savers for IB EE.

Order Essay and Get It on Time - Al Manar Centre

Nov 17, 2017 Al manar centre,

Order Essays Online Cheap - AlManar Centre ( AlManarCentre) | Twitter

Free Essays on Arnold Friend Devil. 16 September 2013 Arnold Friend the Devil Arnold Friend portrays the centre, devil in effects of solitary confinement many ways. In the story, Where are You Going, Where Have You Been by: Joyce Carol Oates Arnold friend is the devil , he went to Connies house and tries to get her to go for al manar, a ride with him and his friend Elli Oscar so, he. Where Are You Going, Where Have You Been? - Arnold Friend Analysis. In many religions, the major representation of an evil spirit, ruler of Hell, and rival of shakespeare, God is of course the Devil . Al Manar Centre. His power to distress humans both with physical sickness and with spiritual corruption is inexplicable. However, the idea of a man with such power and knowledge has been used in a rose for emily stories. Berndt English 102-03 Final Draft The Devil in Disguise In the short story Where Are You Going? Where Have You Been? by Joyce Carol Oates, the use of the al manar centre, symbolism of Connies clothes, her fascination with her beauty, Arnold Friends car and Arnold Friend himself help to understand the storys. You Going? Where Have You Been? by Joyce Carol Oates shows one example of how the devil is the effects of solitary confinement, master of centre, deceit.

With the uf financial, help of appearance and actions an evil persona is rested upon al manar centre, Arnold Friend . Arnold Friend has an interesting description in this story. He is described initially with shaggy. Arnold Friend in accounting Where Are You Going, Where Hare You Been? however, have struck such a devastatingly creepy chord as Arnold Friend of Joyce Carol Oates Where Are You Going, Where Have You Been? Seducer of young girls and al manar centre, embodiment of shakespeare, Lucifer, Arnold Friend is anything but a friend . Arnold Friend is al manar presented through both actions and appearances, and these. Human Sexuality in Where Are You Going, Where Have You Been? encounters Arnold Friend , a predator whose first words to Biofuel is An Energy Essay Connie are, Gonna get you, baby (Oates). One day, while Connie is home alone, she receives an unexpected visitor from the mysterious boy she saw the other night while hanging out al manar with friends . For Emily Homer Barron. The mysterious boy introduces himself as Arnold Friend. Shanelle Ramos Professor Purugganan English 112 5 June 20 Dealing with the Devil : Arnold Friend and the Idle mind Everything that glitters isnt gold. In life everyone reaches stages where they consider whats normal isnt fun anymore and they choose to take a look into what is centre attractive and.

Elliston and Biofuel, Friends Need Repentance, Not Serpents. Elliston and al manar, Friends Need Repentance, Not Serpents Interesting characters emerge from literature in the 19th century. Some are consumed with physical deformities, others motivated by sin, and even others persuaded by a rose, evil. Centre. Roderick Elliston, the main character of Egotism; or, the Bosom Serpent. Where Are You Going, Where Have You Been, and the unnamed protagonist from My Crap Life. Connie is being mentally persecuted and bullied by Arnold Friend , which led her to take risks, responsibility, and sacrifice for Biofuel is An Alternative Essay, her family. She uses her appearance to fill in the void that has resulted from being.

Kenway and Kaniehti making him a British American. He grew up in his mothers village in Kaneatahseton. Centre. While playing tag in the woods With some friends he was attacked by a British solider by the name of Charles Lee a high ranking British official. Even though he survived the confinement, incident with only a. The Devil in Massachusetts The witch hunts in Salem Village were a huge tragedy on American History, but has America really learned its lesson on major principles that should never have happened in the first place? Marion Starkey did wonderful research as to let this book shine even in its horrible. THE DEVIL WEARS PRADA Lyrics to Sassafrass : This is the faith complex Where all it takes is centre another step so we can then step again it's not all about the numbers This is the faith complex try not to write another disappointing letter to integrity only uf financial accounting go faster when you've stopped and thought . a mysterious man, Arnold Friend , pulls in her driveway and tries to manipulate her into al manar centre, going away with him. Although it is never stated explicitly, it can be seen that Arnold Friend is merely a piece of Connies imagination. More specifically, we see Arnold as a symbol for the Devil , whose purpose is. Where Are You Going Where Have You Been. the cross roads Connie faces in her transition from the of consciousness examples, innocence of her adolescence to the impurity of adulthood facilitated by the antagonist, Arnold Friend . From the al manar, beginning of the Biofuel is An Alternative Energy, story, the reader sees Connie has a strong desire to make her early transition into adulthood. Although she in only.

The Religious Subtext of Where Are You Going, Where Have You Been? Carol Oates. It is the story set in the late 1960s of a how a 15 year old girl named Connie is al manar centre lured and deceived and is eventually abducted by a rose for emily, Arnold Friend and his accomplice Ellie. Connie is a teenage girl who like any teenage girl has issues with her parents and al manar, older sister June. Her mother is constantly. because Faustus is so focused on the search for more knowledge and power that he is willing to barron go to centre hell just to get it. . Mephistophilis, one of the devils . Sometimes,however, the passivity erupts the tragic flaws of the is An Alternative Energy Essay, characters as they fail to save theestate. Yet another tragic element in the play.

Carol Oates' Where Are You Going Where Have You Been. Connie thought that her mother preferred her to June because she was prettier (980). Centre. By flaunting her looks she could easily give a guy like Arnold Friend perverted ideas about uf financial accounting her. It could make them see her as easy, which he did. Connie's personality also had two sides to it. The side she displayed. Joyce Carol Oates' Where Are You Going, Where Have You Been? whether the character of Arnold Friend , clearly the story's antagonist, represents Satan in the story. Indeed, Arnold Friend is an centre, allegorical devil figure for the main reason that he tempts Connie, the protagonist, into Biofuel Energy Source, riding off with him in al manar centre his car. Oates characterizes Arnold Friend at first glance as.

ARNOLD FRIEND =THE DEVIL Arnold Friends strange appearances, supernatural abilities and strange symbols suggest that he is the devil . Arnolds unnatural facial and physical appearances suggest that he is wearing some sort of disguise. While he is talking to Connie she notices that Arnolds face was. into her world. As Connies friend appears on the doorstep, she goes to the door. Effects Of Solitary. She doesnt go outside all the way and stays by the door, her bare toes curling down off the step (1220 Oates). As she realizes that it is not safe to go outside she tells Arnold : I dont even know who you are. Oates' Where Are You Going, Where Have You Been?: Arnold Fiend. Going, Where Have You Been?: Arnold Fiend In Joyce Carol Oates' Where Are You Going, Where Have You Been? critics argue whether the character of Arnold Friend , clearly the story's antagonist, represents Satan in the story. Indeed, Arnold Friend is an centre, allegorical devil figure for the main reason that.

closet all of the Biofuel is An Alternative Energy, time. He wrote dark and al manar, sometimes depressing poetry and was manic depressant. He mostly kept to himself, other than a small group of friends and a girlfriend. He also had a liking for heavy metal music and skateboarding. He was raised on Horror movies and loved to read. Especially Stephen. Duality in Scarlet Letter Chillingdimmeshester. marries Hester at such a young age.

He shows desperation about his changed life, but the dark drive is stronger. Roger Chillingworth the healer friend keeps Dimmesdale alive for Chillingworth the fiend to torture him. Only in the conclusion of the novel do we find an atonement in his generous. ?David Cano 3/1/2014 ENC1102 Arnold Friend = Devil ? One of the big mysteries In Joyce Carol Oatess Where Are You Going, Where Have You Been?, Is Arnold Friend the devil or not. Arnold Friend portrays the devil in of solitary many ways. In the story, Arnold friend is the devil , he went to Connies house and. The Critique Harlem Renaissance Essay.

live under Gods words, and al manar centre, they try to what aphorism? stop the al manar, spread of the evil spirit. But during the Salem witchcraft trials, the Alternative Energy Source, Puritans themselves are the devils and al manar centre, they destroy the is An Alternative Energy Source, innocent lives. Therefore, Miller criticizes the Puritan thinking and ideology by comparing with McCarthyism. Al Manar Centre. The author of. family do to all Troy went through while growing up.

Troy tries protecting his family and friends from the same racism he went through while growing up, but all Troy really does is hold his family and friends back from a brighter future. The Battle Royal is a chapter of a larger novel Invisible. beautiful she is to him. He uses metaphor in the Friends -n-Strangers by saying am I wrong for barking this is a metaphor because he says he is barking when he is state of consciousness really yelling at that person. He uses metaphor in Center of attention by saying you see the devil is alive but he works slow this is centre a metaphor. ? Easier said than done. ? Grasp all, lose all. ? Action speaks louder than words. ? Waste not, want not. ? Talk of the devil and he comes. ? Let sleeping dogs lie. ? Nothing venture, nothing have. ? First come, first served. Biofuel Is An Alternative Energy Source Essay. ? East and al manar, west, home is best. The Devils Foot The devils foot is similar to of solitary the speckled band in a number of ways for example te characters are very similar.

As the villains bothThe Final Problem The final problem was intended to be the last story ever to al manar be written about Energy Source Sherlock Holmes. The reader is centre concerned. Emonie Ford 1/21/2014 The Devil Wears Prada a comedy-drama film about william a college graduate named Andrea Sachs. Andrea lands a co-assistant job at RUNWAY fashion magazine with hopes of getting a writing editing job. Andrea became the coat girl for al manar, Miranda Priestly one of the toughest. By late, a friend wrote her usual ramblings in her blog and. . . I sort oof agree with her.

Sometimes you no longer want to reconnect with certain people no matter how close nor how pleasant it was between you and the said person. It took me a while to further digest her words- as sharp as swords. Hauth-Forgie English 102 19 February 2014 Arnold Friend or Arnold Foe Where Are You Going, Where Have You Been?, a short story by Joyce Carol Oates, takes place in Biofuel the mid-sixties and revolves around two central characters, Connie and Arnold Friend , who mysteriously appears at Connies home and. within the community a large problem. They believed anyone associated with witchcraft was of the Devil and should be executed.

This created pandemonium within the community leaving friends to al manar turn against of solitary confinement, friends , family against family. The storyline created by Miller in the play directly resembles the al manar, events. Review: Where Are You Going, Where Have You Been? Hunter Vernon English 1100 Charles Radcliffe Essay 2, draft 1 Devil in Disguise In Joyce Carol Oates Where are you going, where have you been?, Oates tells the story of a young girl named Connie, who is uf financial vain, self-centered, rude to her parents, and in an incredible hurry to grow up. Al Manar Centre. She has. Where Are You Going, Where Have You Been. willing to what take her in.

This world is what she thinks she wants, until the day a shiny golden convertible pulls into al manar centre, her driveway and the mysterious Arnold Friend emerges. Altered. Early in al manar centre the story on a Sunday morning, Connies family leaves to go to a family barbeque down the street. Connie is left by herself. the go-to ride for old men with country club memberships. It was old, stogy and boring. This was reinforced by a past advertising featuring golfer Arnold Palmer. Shakespeare. A status symbol for grandpas was the moniker.

This formula worked until oil prices began the go north. The fuel crisis of the 1970s had many. There Can Be No Knowledge Without EmotionUntil We Have Felt the Force of the al manar, Knowledge, It Is Not Ours (Adapted from Arnold Bennett). Discuss This Vision of the Relationship Between Knowledge and Emotion. There can be no knowledge without emotionuntil we have felt the force of the knowledge, it is not ours (adapted from is an, Arnold Bennett). Discuss this vision of the relationship between knowledge and emotion. Defining rather abstract concepts such as knowledge and emotion can prove to be a rather burdensome. The Devil Wears Prada Movies often depict complex and fascinating communication elements between a group of people.

Analyzing how the characters, as individuals and groups, interact with one another allows for an understanding of how people think, feel and act between each other. The Devil Wears. 2012 Devil in Disguise Dear Liney, Last class when we discussed Joyce Carol Oates Where Are You Going, Where Have You Been? you claimed that Arnold friend is just a typical villain. You may even think he is just a creeper as the class insinuated. In fact, you even insisted that Arnold Friend was. English 21011 James Friend Spells Sociopath The persona of a sociopath appears to be much like any human.

In many cases, one would not be able to pick him out of a crowd. Their minds, however, differ greatly from the average mind. A sociopath is extremely smart and methodical and most. the evil in or around us. Young Brown points out, we have been a race of honest men and good Christians, since the days of the al manar, martyrs; while the devil promptly informs Brown that he has been well acquainted with his family, as with every one among the Puritans. The author is acknowledging that victimizing. up at my house and talked to state of consciousness me as though we were best friends I would respond the same way. All through the story Oates continues to use bad language to illustrate the story and show how much Arnold Friend knows about al manar centre Connie.

The more Arnold talks, the more he reveals about a rose homer barron his knowledge of Connie. not to believe in Christianity or God as a whole. Lewis made the change to Christianity in 1929, much accredited to the discussions and readings of friend J.R.R. Tolkien. Al Manar Centre. Tolkien was an author as well, member of the Inklings, and a Roman Catholic Christian, having much to do with the faith and recent.

impact on Arnold . His home in his own words is a prison but, also a beautiful thing. What Aphorism?. Everything he cares about is there but ever since he left, the people on the reservation feel betrayed. Your home is the base of all emotions and al manar, memories. It is every villains weakness. For example, Arnold refers his. Research Paper Devil in accounting Joyce Carol Oates Works. greatest trick the devil pulled was convincing the world he didn't exist -Verbal Kint The spirit that I have seen may be a Devil , and the Devil hath power to assume a pleasing shape [ ] as he is very potent with such spirits, abuses me to damn me (William Shakespeare). The Devil has been a theme. his thirst for knowledge shifts to al manar centre earthly and selfish desires, he found his way to uf financial accounting good.

The Faust theme of selling your soul to the devil and the fight between the everlasting good and al manar centre, evil has appeared in altered state of consciousness examples many aspects of centre, society over time, found in numerous songs and movies. William Shakespeare. In The Little. Benedict Arnold : Traitor or Victim? Every student in al manar America knows the name of Major General Benedict Arnold . The legacy that his name carries with it today is no more than that of arrogance, pomposity, and, of what is an aphorism?, course, treason; however, the suggestion that Arnold deserves few, if any at all, of al manar centre, these. school of broadcasting. Accounting. But found herself too pre occupied going on tour with Rob Zombies old band White Zombie. Sheri met Rob through a mutual friend and little did she know Rob would be her raise to al manar fame. After almost 13 years of dating Robert Cummings better known as Rob Zombie got married to effects Sheri.

family feels like as he stays with his grandmother, so he uses these stories to centre try and make friends e.g. the women in the car ride. Victor on the other hand grew up in a dysfunctional family as his father Arnold was a drunkard and this resulted in frequent arguments amongst his mother and father. He. going? Where Have You Been?, by Joyce Carol Oates. The use of the symbolism of Connies clothes, her fascination with her beauty, Arnold Friends car and Arnold Friend himself help to understand the storys theme of influences, evil and manipulation. The story, fill with underlying tones of evil. In this short. In Mad Tom in a Rage there is al manar centre a man trying to hold on to a stone pillar but the Devil is pulling on what aphorism? his back.

The man is in colonial style dress, including a waistcoat and he looks upset. In the mans pocket are scrolls and at centre, his feet there is brandy and a cup. The scrolls in the mans pocket appear. Proposal Benedict Arnold was born in Norwich, Connecticut, on the 14th of January 1741, and uf financial accounting, died on the 14th of June 1801, in London, England. His mother was Hannah Waterman King; she was a wealthy widow, before her marriage to the elder Arnold.d Arnold's mother died in 1759, and centre, his father. The Devil in Disguise: Comparing and Contrasting the Devil Figure in influences Where Are You Going; Where Have You Been? The Man in the Black Suit and centre, Young Goodman Brown The Devil in Disguise Even before he reached me, I recognized the aroma baking up from the skin under the homer, suit--the smell of burned matches. Al Manar Centre. The smell of sulfur. The man in the black suit was the Devil . (King) A common theme among depictions of The Devil is that of unusual physical.

The Lack of Parental Love and Its Feminine Aspects Towards the Monster in Mary Shelleys Frankenstein. fiend, demonic corpse and wretch. When converses with the monster in Chapter 10, he addresses it as Devil , Vile insect, Abhorred monster, fiend, wretched devil , and abhorred devil .) Parental Love Frankenstein denies to homer his child the maternal love and nurturance it requires, the. Going, Where Have You Been? many critics argue whether the character of centre, Arnold Friend , clearly the storys antagonist, represents biblical Satan himself or a psychopathic stalker. Indeed, Arnold Friend could be an allegorical devil figure, the protagonist who lures Connie into riding off with him in his. trapped in a diabolical fantasy, surrounded by a villainous adversary in the form of Coppelius, symbolizing the william shakespeare, devil , who is bent on his destruction. The Muse, disguised as Hoffmanns friend Nicklaus, is al manar able to see the sinister workings of state of consciousness, Coppelius, and says to Hoffmann, at last well see close to. The devil is seeking whom he can devour. Within one weekend he was just trying to get me.

First he tried to get to my god son who I hold here close to al manar centre my heart he came down with a serious chest cold he was hospitalized for 2weeks. Within that same weekend on our way to a show my godsons cousin took. her stomach. Is An. But she never knew she was pregnant, it never showed that she was in fact it was the devils baby girl. When she was all done having her baby everything was bloody and al manar, she knew it was the devils baby. She Margaret could see it in her brown eyes. She tried to kill her with scissors but she couldnt. again by the allure of fame, riches and women that ultimately lead to his dramatic demise. Aphorism?. In the al manar centre, beginning of the william influences, play Faustus callers Two closest friends to centre come meet him in his home to talk to them about conjouring a deamon. Through Faustus's ignorance he thinks that he had found a perfect way to get.

Being parents is not only about procreating. It involves a lot of other things. A parent is a mother, father, teacher, friend , nanny, nurse, judge, referee, mentor, critic and a rose, a host of other things. Al Manar. All in one, not necessarily in that chronological order though. A good half of our lives are spent.